Young Gun Antoine Ribault remporte sa première victoire

23rd January 2018

Tagged: , , , ,

Il y avait un nombre impressionnant de jeunes SUPers présents à la Gla Gla Race, ce qui montre une fois de plus que le SUP race est toujours populaire et que le niveau continue d’augmenter et le SUP Racer Antoine Ribault nous l’a encore démontré.

Antoine Ribault vient d’avoir 18 ans et a reçu un super cadeau d’anniversaire en terminant 1er de la catégorie junior sur la Gla Gla Race 14 kms. Antoine, qui vient des Yvelines, a devant lui un beau futur plein de compétitions et de succès dans le SUP, mais pas avant de terminer sa dernière année de lycée.

Quand as-tu commencé à ramer?

J’ai commencé le SUP il y a deux ans et aujourd’hui je m’entraine sur la seine au club du BAC, sur la base nautique départemental des Hauts-de-Seine. J’ai aussi l’occasion de naviguer à St Malo et à La Baule. Je m’entraine avec Paul Lenfant et Nicolas Galiay qui m’accompagnent sur ma préparation. J’ai participé à mes premiers championnats de France en 2016 à Hossegor alors que je n’avais pris part précédemment qu’à deux courses de la coupe de France. En 2017, j’ai réalisé ma première véritable saison sur le circuit français. Je suis actuellement en terminal S dans un lycée à St Germain-en-Laye.

Comment t’es-tu préparé pour la course?

J’avais déjà participé à la GlaGla Race l’an dernier ainsi qu’à deux éditions du Nautic de Paris où je me suis placé 3ème loisirs en 2016 et 2ème junior en 2017. Ces expériences m’ont permis de me préparer à cette course et de savoir à quoi m’attendre. Parallèlement mon plan d’entraînement sur la période hivernale m’a préparé aussi bien à la Gla Gla Race qu’à la saison prochaine.

Les conditions étaient-elles difficiles pendant la course?

Oui, les conditions étaient assez difficiles avec du vent qui a rendu le parcours très technique. Cependant la température était légèrement positive, j’ai ainsi pu me concentrer sur les parties techniques de la course, et non sur le froid. Le nombre de participants n’était pas gênant, l’organisation avait prévu une grande ligne de départ. Une bonne partie des coureurs étaient donc étalés sur toute la ligne. Et il y a de la marge avant que l’on se gêne compte tenu de la taille du lac ? !

Qu’as-tu prévu pour 2018? 

En 2018, je compte continuer mon entraînement de fond pour être le plus en forme possible sur la saison qui arrive. De plus, j’ai un partenariat pour la saison avec le magasin clinique de la planche Fanatic et Ion. J’ai donc l’intention de participer aux plus de compétitions possibles en France et peut-être à l’étranger. Cette année sera aussi importante pour moi car je passe le bac et il faut que je trouve le bon équilibre entre les entraînements, les études et les compétitions. Je me concentrerais surtout sur les épreuves majeures françaises et la participation aux championnats de France 12’6 et 14’, mais j’ai aussi l’intention de participer à de nombreuses compétitions dans toute la France.

 

About the Author

Helen

SUP, OC1, V6, Surfski ... and field hockey coaching, Helen is a busy British mother of two who lives in Bretagne, France with a passion for all things Ocean. Helen runs Barrachou SUP, a SUP tour company specialized in excursions around Bretagne and Scotland.

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only