Tom Auber, “Fanatic” du Cap Vert

Tom Auber, le rider international de Fanatic SUP est de retour d’un nouveau trip en famille au Cap Vert au large des côtes africaines, où il a pu mêler avec son “petit” frère Marius, plaisirs de la glisse et préparation hivernale pour une saison de SUP race qui s’annonce HOT. Il nous parle de son expérience sur l’île surnommée “le petit Brésil”.

Salut Tom, peux-tu nous rappeler où est situé le Cap Vert ?

Le Cap Vert est un archipel d’îles situées au large du Sénégal. L’île de Sal, située au Nord ouest de cet archipel est particulièrement connue des windsurfeurs pour avoir accueilli des étapes du circuit mondial dans des conditions parfaites il y a une dizaines d’années. Elle est désormais aussi très réputée pour le kite surf puisque trois des meilleurs rideurs mondiaux de la discipline y sont originaires (Mitu Monteiro, Airton Cozzolino, Matchu Lopes).

Comment as-tu découvert cette destination ?

Depuis deux ans, j’ai la chance d’y passer deux semaines en février grâce à un des meilleurs amis de mon père qui vit sur place et nous y accueille. Afin d’en profiter un maximum, j’ai emmené avec moi mon matériel de windsurf, kitesurf et de surf. J’avais également pris avec moi ma Fanatic Falcon Air, ma planche de race gonflable afin de pouvoir continuer à m’entrainer. J’ai également eu la chance qu’Airton Cozzolino, rider Fanatic SUP International me prête une ProWave LTD afin de profiter des vagues parfaites dont regorge l’île.

Comment as-tu occupé tes journées pendant ton séjour au Cap Vert ?

Durant deux semaines, nous avons profité de la houle et du vent presque tous les jours, seulement une ou deux journées ne nous ont pas permis de surfer ni de SUP surfer. C’était donc journée off nous permettant de nous reposer après des journées bien remplies.

Le programme de nos journées était généralement bien chargé. La journée commençait souvent par une session de surf ou de sup surf dès 7 heure du matin, après deux à trois heures à enchainer les vagues, nous sortions de l’eau lorsque le vent se levait. J’avais l’habitude de faire une pause afin de manger un bout et de me reposer avant d’aller m’entrainer en SUP race dans la baie de Santa Maria.

Parle nous des spots visités et des conditions d’entrainement au Cap Vert ?

Abrité de la houle et du vent, la baie de Santa Maria offre un cadre magnifique pour ramer paisiblement ou faire de la race. Il est également possible de s’initier au SUP surfing dans les petites vagues de Santa Maria, bien plus accessibles que les autres vagues de l’île telles que Punta Preta, Palmeira ou Alibaba étant bien plus techniques et proches des cailloux. Même si je n’ai pas eu l’occasion de l’essayer, un downwind d’environ 8 kilomètres doit être envisageable sur la côte Est de l’île entre Kite beach et Santa Maria, offrant de bons bumps formés par un alizé de 15 à 25 nœuds.

Le vent se renforçant tout le long de la matinée pour atteindre sa force maximale sur l’heure du midi ou en début d’après midi, il était temps pour mon père et moi de préparer le matériel de windsurf afin d’aller naviguer sur les spots au Nord de l’île tel que Canoa ou Alibaba. Une fois la session de windsurf terminée, il était temps de retourner sur le spot de surf pour une dernière session de surf/ SUP surf. Généralement, l’alizé se calme vers 16h et cela permet de profiter à nouveau de vagues glassy jusqu’à la tombée de la nuit vers 19h. C’est la fin d’une journée classique au cap vert.

On ne sera pas étonné si tu recommandes le Cap Vert pour un prochain trip … ?

J’adore cet endroit car il permet de pratiquer plusieurs sports dans une même journée et cela dans des conditions magnifiques. Il est d’ailleurs possible de s’initier au kitesurf ou au windsurf dans les nombreuses écoles présentes. Si des personnes sont intéressés par le cap vert, qu’elles n’hésitent pas à me contacter pour plus d’infos et comment se loger / louer du matériel sur place !

Pour suivre Tom Auber c’est par ici :
> Page Facebook 
> Page Instagram
Site web de Fanatic SUP :
www.fanatic.com/fr/sup/

 

 

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only