Franck Fifils : Le Rider Guadeloupéen à la Molokai 2 Oahu !

13th July 2017

Tagged: ,

La Molokai 2 Oahu est l’un des downwinds les plus prestigieux au monde dont la plupart des riders veulent prendre part au moins une fois dans leur vie. Franck a appris au mois d’avril qu’il avait été, cette année, retenu par l’organisation. Depuis, le rider Guadeloupéen, habitué aux longues distances, a principalement axé sa préparation en fonction de cette course.

Franck, tu vas à Hawaii pour la Molokai 2 Oahu fin juillet, que cela représente-t-il de pouvoir participer à une telle course ?

La Molokai 2 Oahu est un rêve pour moi. Ça devient aujourd’hui une réalité avec un super challenge à relever !

La Molokai 2 Oahu fait partie de ces courses que tu as envie de faire au moins une fois dans ta vie. Donc de pouvoir participer  à cette course mythique c’est le Top. En plus, je vais y prendre part dans la catégorie reine, en solo unlimited, c’est génial. Je compte vraiment en profiter un maximum !

Au-delà du challenge personnel que représente cette M2O, je suis très heureux, car ce projet de course sert aussi comme support et thème pédagogique  dans le cadre d’une formation d’éducateurs sportifs du CFA des métiers du Sport de Guadeloupe.

Partager et susciter des vocations pour des futurs animateurs sportifs dans les Activités Nautique en Guadeloupe, c’est aussi un côté important du projet.

Comment t’es-tu préparé pour cette course ?

Dès que j’ai eu la confirmation début avril que l’organisation m’avait retenue, j’ai contacté quelques riders français qui avaient participé à la M2O ces dernières années pour avoir quelques informations et conseils. Je remercie d’ailleurs Eric Terrien, Didier  Leneil, Franck Muller et Remy Lavie.

Côté entraînement, j’ai axé ma préparation sur 2 points :

1er axe : améliorer ma navigation en Downwind et en mer. Pour cela, j’ai essayé de profiter au maximum, lors de mes trainings, des conditions et du beau terrain de jeu que nous avons en Guadeloupe. J’ai aussi participé à plusieurs courses sur la zone des Caraïbes : Ze Race, Escape from Coffin Island, la Rincon Beachoys à Puerto Rico ainsi qu’à the Devil’s Isle Challenge aux Bermudes.

2e axe  : Accumuler des kilomètres en Stand-Up Paddle pour augmenter mon endurance qui reste une base  pour cette épreuve longue de 52 km en open Océan où l’on peut rencontrer tous types de conditions.

En mai, j’ai enchaîné pas mal d’entraînements et de kilomètres de course entre des manches de l’Euro Tour et la Dordogne Intégrale et ses fameux 130 km.

Et puis la M2O, c’est aussi une grosse préparation logistique en amont : avoir une board sur place, chercher un bateau escorte ( qui est obligatoire pour prendre le départ ), organiser les transferts sur la zone de départ à Molokai…

 

Prévois-tu de participer à d’autres courses quand tu seras là-bas ?

Non, je n’ai pas prévu de participer à d’autres courses. Je préfére me concentrer uniquement sur la Molokai 2 Oahu. Participer aux autres courses des week-ends précédents sur Maui était très tentant et séduisant, mais pour cette première participation je n’ai pas envie de me disperser et puis financièrement ce n’était pas jouable.

Comment organises-tu ton voyage à Hawaii ?

En terme d’organisation, je vais arriver tranquillement une dizaine de jours avant la course à Honolulu. Je serai logé à proximité de la zone d’arrivée afin de prendre mes marques et pour pouvoir m’acclimater et avoir quelques repères de navigation, prendre en main ma board (un custom Sic 17″).

Et puis je vais aussi en profiter pour découvrir la magie d’Hawaii, après tout, ça fait partie du trip ! En tout cas, j’ai vraiment hâte d’y être !

 

 

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only