Fanny Tessier, Fan et Victorieuse du Corsica Paddle Trophy

Le Corsica Paddle Trophy fêtait son 3ème anniversaire cette année et comptait parmi ses participants, l’une des meilleurs athlètes françaises en SUP race, la landaise d’adoption Fanny Tessier qui peut se vanter d’avoir été de toutes les éditions de cet événement qui regroupe chaque année stand up paddle, pirogue, prone, surfksi et wing foil sur un week-end prolongé de 3 jours ! On retrouve Fanny en fin de saison (mais il lui reste encore deux belles courses avant la fin de l’année), pour qu’elle nous parle de l’un des ses événements préférés et pour faire un bilan d’une année légèrement tronquée mais extrêmement riche en actions et émotions depuis début juin.

Bonjour Fanny, tu reviens du Corsica Paddle Trophy avec une très jolie victoire à la clef. Peux-tu nous détailler tes trois jours de compétition ?

​C’était magique comme toujours ! Nous avons eu cette année une météo clémente et des conditions maritimes joueuses et accessibles. Je suis très heureuse de remporter cette édition : environ 41 kms en 3 jours avec des parcours glissants, des paysages magnifiques, différents supports (SUP, pirogues, prone), des arrivées avec les loisirs et amateurs, des photos/vidéos de qualité pro, une ambiance conviviale avec l’équipe d’organisation et d’animation…pour résumer, un séjour de rêve.

Tu as participé aux 3 éditions du Corsica Paddle Trophy, qu’est-ce qui te fait revenir année après année ? Et en seras-tu l’année prochaine aussi ?

J’ai découvert la Corse grâce à l’invitation pour le Corsica Paddle Trophy que j’ai gagné au Morbihan Paddle Trophy pour la 1ère édition. Je remercie vivement cette équipe extra d’avoir imaginé ce concept de courses sur plusieurs jours pour nous faire découvrir la côte, le patrimoine corse et profiter des meilleures conditions de navigation.

Bien sûr, j’espère y retourner l’année prochaine et avec encore plus de landais ! En effet, j’ai eu la chance de profiter de cette édition avec 2 filles qui rament régulièrement en SUP race autour d’Hossegor. Nous sommes un groupe d’une douzaine à se retrouver chacun avec son niveau et ses objectifs, j’adore ces instants de partage.

Fanny Tessier et les copines landaises au Corsica Paddle Trophy

Peux-tu nous rappeler ton parcours sportif et comment tu es arrivée au SUP ?

​Après 20 ans de kayak (rivière, course en ligne et ocean racing), j’ai eu envie de changer de support pour profiter d’un autre point de vue sur l’océan ! Un beau défi qui m’a ouvert à un milieu différent avec les surfeurs et autres sportifs qui pratiquent le SUP. Je me suis vite prise au jeu de la compétition et de l’envie de progresser. Sans oublier de partager ma passion en rencontrant des locaux qui m’ont fait découvrir les spots et motivée pour passer le B.I.F. (Brevet d’Initiateur Fédéral) SUP…  “Le bonheur est la seule chose qui double quand on le partage” (citation d’Albert Schweitzer).

Fanny Tessier avec ses parents

Tu t’es entourée d’un coach mental depuis quelques années, pourquoi et quel bilan fais-tu de cette aide à la préparation sportive ?

Curieuse de nature et aussi très timide, j’ai souvent eu du mal à “trouver ma place” dans le milieu du kayak et dans ma vie en général. A 30 ans, j’ai décidé d’affirmer enfin ma personnalité ! J’avais rencontré Raphaël Pouille dans le Nord lors d’une de mes 1ères sortie SUP partagée (avec Cindy Journez aussi et d’autres membres du club du Grand 8). Il m’a contactée juste à ce moment-là pour me proposer d’expérimenter les techniques de préparation mentale dans lesquelles il venait de se former. Le courant est tout de suite bien passé et c’était parti pour une collaboration enrichissante qui m’a beaucoup aidée pour gagner en confiance, savoir gérer mon stress, déterminer mes objectifs sans me dévaloriser, m’épanouir dans la vie quotidienne aussi. Je vous encourager à tester (www.mental-in.com). D’autres méthodes m’aident dans ce développement personnel comme Eugénie avec les “soins par les couleurs” (vers Toulouse).

SUP tandem avec Raphaël Pouille à Vassivière

Ambassadrice 425pro pendant deux ans, tu viens de réaliser deux championnats de France sur deux planches différentes, une NSP et une 3 Bay Paddle. Tu en es où niveau sponsoring ?

​Effectivement, je remercie 425pro pour ce partenariat ainsi que l’équipe “TOPP” qui m’a accompagnée (Jean-Luc Arnaud, Christophe Mora et Olivier Darrieumerlou). J’ai trouvé 2 planches d’occasion qui me correspondent : une NSP pour le flat et une 3 Bay pour l’océan : une liberté de choix importante à mes yeux.

Depuis 2 ans je suis aussi sponsorisée par la marque de produits de douche “I love bio”, branche du groupe “Léa Nature” basé à La Rochelle (mon département d’origine). Ils valorisent la production locale et bio, des valeurs qui me ressemblent. Ce soutien me permet de financer une partie de ma saison sportive et j’en suis très reconnaissante. Mon club “SUP riders 47” m’aide aussi pour mon projet sportif. Bien que résidant dans les Landes, ce club à Agen est spécialisé dans le SUP et je suis ravie de faire partie de leurs membres et partager des sorties de temps en temps sur le Lot ou la Garonne par exemple.

Team SUP 47

Quel bilan fais-tu de ta saison sportive ? Quels étaient tes objectifs ?

Mon objectif principal était la longue distance sur les championnats du monde ICF en Hongrie : ça été une expérience enrichissante malgré ma déception sur mon résultat (un p’tit problème de planche). J’ai adoré tester ma nouvelle pagaie Bass (évolution de Razor) grâce au soutien de Virginie Samson et Jedrzej Suup le fondateur de la marque.

Avec une 4ème place à Vassivière, une 2ème et 3ème Je suis satisfaite de mon engagement sur les championnats de France aussi avec la découverte de mes nouvelles planches !

Cette année, j’ai surtout adapté ma saison sportive avec mes expériences professionnelles (évolution de poste avec un peu plus de responsabilités) et personnelles (nouvelle relation et achat d’une maison + travaux de rénovation !).

Le Team France aux championnats du monde ICF en Hongrie

De quelle manière vas-tu aborder 2022 et vois-tu déjà au-delà ?

​Je vais avoir l’opportunité de préparer la saison 2022 avec Ludo Teulade SUP coaching : une nouvelle expérience pour toujours plus de partages avec les rameurs des environs de Lacanau.

J’aimerai participer à quelques étapes Eurotour, les coupes de France et championnats de France, les championnats du monde ICF en Pologne + une ou plusieurs courses en tandem car c’est génial comme support et j’espère que ça se développera à l’avenir. Je m’orienterai vers l’ultra longue distance quand je me considèrerai trop “vieille” pour jouer avec les jeunes !

TotalSUP: Merci Fanny d’avoir pris le temps de nous répondre. On se voit au Marathon Internation des Gorges de l’Ardèche dans 10 jours !

Pour suivre Fanny sur les réseaux sociaux :
www.instagram.com/tessier_fanny/
www.facebook.com/fanny.tessier.39

Pour plus d’informations sur le Corsica Paddle Trophy, rendez-vous sur :
www.corsica-paddle-trophy.fr/

A propos de l’auteur

Mathieu Astier

Mathieu est le fondateur hyperactif de TotalSUP mais aussi un vétéran du marketing et de la communication web avec plus de 20 ans d'expérience aux côtés des plus grandes start-ups internationales. Son coup de foudre pour le Stand Up Paddle en 2013 l'a amené à construire l'une des principales plateformes d'information en ligne dédiées au SUP, en anglais et en français pour une audience mondiale, et à tourner sa vie de famille résolument vers l'océan.

To follow Mathieu:

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only