“Une arrivée digne du Tour de France”: Joseph Gueguen remet son titre en jeu au Morbihan Paddle Trophy

La saison SUP & Waterman est bien lancée, le calendrier des compétitions s’intensifie pour ceux qui jouent sur ces différentes disciplines. Il y a deux semaines, Joseph Gueguen, le rider de SIC Maui France, se plaçait dans le Top 10 sur la longue distance en SUP et remportait  le Waterman Challenge à l’occasion du Vendée Gliss et par la même occasion le billet mis en jeu par Air Tahiti Nui & TotalSUP pour le Watermana 2019. Place maintenant au Morbihan Paddle Trophy, vainqueur de l’édition 2018, Joseph Gueguen nous dit ce qui fait la particularité de cette grande course populaire.

Photo : Ludovic Bacquet

Bonjour Joseph, où en es-tu de ta préparation et quels sont tes objectifs pour la saison ?

Effectivement, je suis en pleine préparation mais avec des objectifs bien différents de ce que j’ai déjà préparé lorsque j’étais sportif de haut niveau en planche à voile olympique mais tout aussi challengeant. Mon véritable objectif est la construction de mon équilibre de vie, avec mon boulot, ma copine, ma famille, les instants sur l’eau et la compétition. Le stand up paddle fait parti de cet équilibre, j’aime la glisse de ce sport, l’engagement physique, et les beaux challenges que j’y trouve, comme le Morbihan Paddle Trophy. Je m’entraine 1 à 3 fois par semaine en SUP, c’est peu, mais dans ma semaine, je pratique autant de fois le surf, que le prone, le windsurf, la chasse sous-marine, la natation,… cet ensemble me permet d’allier plaisir, préparation physique et développement du sens marin.

Je choisis mes courses à leurs saveurs, pour caricaturer, je ne prends pas de goût à faire des boucles sur un plan d’eau fermé, mais beaucoup plus sur un parcours glissant, technique, ou un format de course innovant. Pour cette année 2019 j’ai plusieurs objectifs. La saison a d’ailleurs débuté très tôt, car en janvier je suis parti en Guadeloupe tenter de remporter ZeRace, Romuald Mamadou en a décidé autrement mais j’ai passé un magnifique séjour de partage et de downwind. A la suite de cette course, je me suis testé sur une première ultra longue distance, “Rennes-La mer”, un parcours de 105km de Saint Malo à Rennes. En termes de gestion de l’effort c’était un vrai challenge, je suis très satisfait d’avoir gagné. Puis récemment j’ai participé à la Kelt Ocean Race, une course de downwind en baie de Douarnenez devenue mythique. J’avais remporté l’édition en SUP en 2018, c’est une des rares courses ouvertes à tous les supports de rame, et cela me paraissait tout naturel de participer en prone cette année. Nous étions 12 concurrents dans cette catégorie, un plateau exceptionnel dans le milieu… Je remporte cette épreuve au terme d’un downwind d’anthologie qui restera un de mes meilleurs souvenirs de course ! Dans les mois à venir je serai présent sur 1 à 2 épreuves européennes en SUP,  le championnat de France longue distance en prone le 10 juin à Dinard, le Morbihan Paddle Trophy le 15 et 16 juin ainsi que les Challenges Waterman. Il y aura bien encore quelques surprises après l’été !

Photo : Ludovic Bacquet

Les 15 et 16 juin, tu remets ton titre en jeu lors du Morbihan Paddle Trophy, peux tu nous parler de cette course ?

Le Morbihan Paddle Trophy est une très belle course devenue depuis quelques années un incontournable du circuit. Le Samedi, la journée s’articulera autour du Mille SNSM. Tous les coureurs effectueront un parcours de courte distance en soutien à la SNSM. Il y aura également des sprints et forcément une bonne ambiance festive sur les pontons.

Le Dimanche, plusieurs parcours formats longues distances sont proposés en fonction du niveau de chacun, pour les élites c’est un parcours de 28km. Nous partirons de Vannes avec la fin de la marée descendante, pour s’aventurer entre les nombreuses îles du golfe et atteindre l’île Berder, marquant le passage technique du tracé. En effet, à cet instant, la marée s’inverse pour nous pousser vers l’arrivée dans la rivière d’Auray ce qui crée des situations stratégiques intéressantes. Au terme des 28km, nous arrivons au cœur du centre historique d’Auray, un petit port plein de charme, aux pontons bondés de supporters, “une arrivée de Tour de France !”comme dirait certains. C’est la clef du succès de cette événement, mêler exigence et convivialité. Et c’est pourquoi je serai présent cette année. Il y aura également un round 2 de l’évènement  sur la Seine les 28 et 29 juin, avec un mille à parcourir, à l’occasion des journées nationales SNSM.

Photo : Julien Gazeau

 Comment est-ce que SIC Maui intervient sur le Morbihan Paddle Trophy ?

Cette année encore, SIC sera partenaire de l’événement, c’est une motivation supplémentaire pour moi de représenter mon sponsor sur ce magnifique parcours. Tout au long du week end, des tests, des conseils et des initiations seront disponibles au stand SIC, n’hésitez pas à venir nous voir ! Vous pourrez voir la gamme nouvelle gamme surf, Darkhorse, les dernières planches de race ou encore les superbes planches de touring comme la Okeanos. Personnellement j’utiliserai sur ce week end la SIC RS 14*23 et la pagaie Battle 80. C’est mon combo fétiche qui me permet d’être rapide sur le plat mais également d’exploiter la moindre ondulation pour glisser.

Le SUP c’est en sport très pluriel dans sa pratique, on peut surfer, faire des courses, se balader mais aussi s’en servir comme annexe de bateau, jouet de plage ou autres… Personnellement je sors souvent mon SIC RS Air glide 14*28 qui est très stable est performant. Je m’en sers pour aller à la pêche, pour mettre sur le bateau quand on part en croisière avec ma copine ou pour emmener des copains sur l’eau! En pêche, je l’utilise surtout pour atteindre des zones que je ne pourrais pas prospecter du bord. Avec un bout et un mouillage, j’ai l’outil idéal pour pêcher à la ligne ou en chasse sous marine sur d’excellents spots!

Photo Joseph Gueguen

Pour plus d’information sur la marque SIC Maui, rendez-vous sur :
Web : https://sicmaui.com/
Facebook : https://www.facebook.com/sicmaui/
Instagram : https://www.instagram.com/sicmaui/

 

About the Author

Marie Esnaola

Originaire du Pays Basque, Marie se tourne naturellement vers le sauvetage côtier, les courses de prone et le SUP après des années de natation. Passionnée de sport, elle organise des évènements sportifs et BtoB et accompagne les entreprises en webmarketing.

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only