Downwind camp, nouvelle pirogue, Corse : automne chargé pour WOO Outrigger

Les mois défilent à toute allure chez Woo Outrigger. Après un séjour en Corse pour tester du nouveau matériel et découvrir les parcours du Corsica Paddle Trophy, Luc Cividino, en charge du marketing chez Woo Outrigger, nous parle de l’actualité chargée de la fin d’année 2020.

Bonjour Luc, comment va la team Woo ?

Hello la communauté TotalSUP, la WOO Team se porte plutôt bien, après l’épreuve difficile que nous avons vécu l’an passé, l’organisation se pose et chacun arrive à trouver sa place pour continuer à faire avancer cette belle aventure. La crise sanitaire n’a pas aidé, c’est sûr mais Fanny Ringrave (Directrice des Opérations) a su réagir vite pour relancer la machine.  Après 2 semaines d’arrêt total, nous avons fait le choix de reprendre rapidement une activité partielle pour permettre à un maximum de paddlers d’avoir leur pirogue pour cet été. Depuis le dé-confinement et cette période délicate, nous sommes tous de nouveaux à 100%. Il y a une belle dynamique et la demande est là. C’est encourageant et ça rend fier de participer au développement, en Europe, d’une pratique de passionnés tout en produisant en France. En tant que premier interlocuteur avec les clients, j’ai vraiment vu un changement dans l’approche qu’ont les gens dans leur manière de consommer. A de nombreuses reprises le made in France réapparait comme une fierté pour l’acheteur, surtout avec la pirogue et la liberté qu’elle procure.

Après le succès du downwind Camp 2020, quels sont les nouveaux axes de travail de l’équipe ?

Le DownWind Camp 2020 a été une vraie réussite, les paddlers y progressent et en redemandent. La Guadeloupe est un réel paradis où l’on peut trouver des parcours pour tous les niveaux. Retrouver la WooFamily sur cette île chaque année est presque devenu un pèlerinage. Ça nous permet aussi d’avoir un échange direct avec la communauté sur leurs attentes et leurs besoins. Personnellement, c’était une expérience incroyable de passer 6 semaines avec tous ces passionnés qui viennent des 4 coins du monde. Pour l’an prochain, on a décidé d’ouvrir 4 semaines de stage avec toujours comme dynamique de permettre à tous de découvrir, progresser ou simplement se régaler en downwind. A la demande de la communauté, on travaille aujourd’hui sur l’ouverture de nouvelles destinations. Nous venons de lancer les inscriptions pour un prologue du DWCamp à Toulon. Il se déroule sur un week-end prolongé pour permettre à la WOO Family de se retrouver et de s’entrainer avant le Te Aito qui aura lieu la semaine suivante.

Au niveau de la gamme, peut-on s’attendre à la sortie d’une nouvelle pirogue en 2020 ?

Effectivement ! On travaille actuellement sur le développement de notre future OC1. L’objectif est vraiment de sortir une pirogue performante pour la compétition tout en restant polyvalente car le downwind reste notre raison d’être. On veut vraiment optimiser cette pirogue pour qu’elle se prête au jeu des compétitions en France et à l’étranger. En effet, les parcours proposés en compétition ne sont que très rarement à 100% downwind. Dans notre démarche de conception, on cherche donc à optimiser la vitesse sur le plat tout en gardant un maximum de manœuvrabilité pour ne pas la brider en downwind :  là est le challenge. Ces dernières années, la pratique de la pirogue prend un réel essor autant en France que dans le monde. C’est vraiment positif pour la pratique, ça pousse à l’innovation et à la sortie de nouveaux modèles.

Quel a été le challenge en termes de R&D pour cette nouvelle pirogue monoplace ?

Le plus gros challenge pour l’équipe est d’utiliser et réunir toutes les compétences et connaissances de chacun dans cette pirogue. Que l’on parle de son shape, de sa construction, de son design, nous avons toutes les ressources en main et c’est un réel plaisir de voir la synergie qui se crée autour de ce bateau. Cette pirogue elle n’est pas conçue par une personne, elle est développée par l’équipe. L’OC1 que nous sommes en train de développer, est vraiment pensée dans sa globalité, pour en optimiser l’utilisation mais aussi sa fabrication. Pour être performant en compétition, il est primordial d’avoir des réglages précis et personnels, c’est aussi un gros travail de R&D que l’on fait en ce moment. En finalité, l’objectif est de créer une pirogue dont les réglages seront personnalisables et adaptables au maximum pour qu’elle soit performante sur la majorité de plans d’eau. Elle devrait être disponible cet automne.

Quel est le programme de la team WOO pour les 12 prochains mois ?

Pour les prochains mois, pas mal de nouveauté à venir, nous serons présents sur le Corsica Paddle Trophy qui réunira toute la communauté des sports de pagaies en Corse du 16 au 18 octobre. Avant ça, on nous retrouvera sur l’Odyssée de Paris avec la TraverSeine un événement unique on l’on peut visiter Paris une pagaie à la main ! Début septembre aura lieu la première édition sur un week-end du downwind CAMP à Toulon.

Pour plus d’information sur WOO OUTRIGGER, rendez-vous sur :
Web : https://www.woo-outrigger.com
Facebook : https://www.facebook.com/WooOutrigger
Instagram : https://www.instagram.com/woo_outrigger/

About the Author

Marie Esnaola

Originaire du Pays Basque, Marie se tourne naturellement vers le sauvetage côtier, les courses de prone et le SUP après des années de natation. Passionnée de sport, elle organise des évènements sportifs et BtoB et accompagne les entreprises en webmarketing.

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only