Waterman Tahiti Tour 2018 : Damien Troquenet remporte la compétition et s’offre un premier titre !

Pour cette 5ème édition du Waterman Tahiti Tour, Damien Troquenet s’impose devant Teavatea Wong et Atamu Conti. L’occasion pour l’ancien canoéiste de haut niveau, qui s’est installé à Tahiti avec sa famille quelques années auparavant, de nous confier son ressenti sur cette première victoire et de nous parler de son parcours sportif ainsi que de ses objectifs.

Hello Damien, bravo pour ton tout premier titre sur le Waterman Tahiti Tour. T’attendais-tu à cette 1ère place et que ressens-tu ?

En étant 2ème avant la dernière étape de Teahupoo c’est sûr que j’avais dans la tête d’aller chercher une victoire sur la 5ème étape. Après je ne pensais pas forcément réussir au général. C’est cool que ça ait marché.

Comment as-tu construit ta victoire au fil des étapes ?

Je dirais en étant moyen partout avec une préférence pour le prone. Le SUP au début était mon point faible.
Finalement, à Teahupoo, je gagne le classement de l’étape grâce au SUP en faisant la différence sur Teavatea Wong.
En fait le Waterman Tahiti Tour faut y croire jusqu’au bout et ne rien lâcher.

Peux-tu nous rappeler ton parcours sportif et ton palmarès ?

L’eau à toujours été dans ma vie. Quand j’étais gamin, j’ai nagé de 11 à 13 ans et basculé ensuite dans le canoë slalom en rivière, plus particulièrement en biplace. Mes meilleurs résultats sont vice-champion d’Europe en 2009 et remplaçant olympique en 2008.

En 2010, un collègue de travail m’a fait goûter la pirogue polynésienne près de Paris ou j’habitais et c’est devenu une addiction (rire).
J’ai rencontré les copains de chez Woo et ramé avec le club de la Méduse en France.

Tahiti est ta nouvelle patrie et tu t’y es tout de suite intégré sur le plan sportif. Parle-nous de ta relation avec le Fenua.

Oui Tahiti est le paradis de la rame. On s’est installé en famille en septembre 2016 suite à la mutation de ma femme tahitienne. Fini la rame sur la Seine.

Le Tahitien est vraiment porté vers l’océan et très généreux. L’année dernière, j’ai pu m’entraîner avec le club de Edt, c’était une véritable chance. Leur niveau technique est vraiment impressionnant, j’essaie de m’en inspirer.

As-tu un message à faire passer aux Tahitiens ou athlètes internationaux qui rêvent de participer au circuit ou à une épreuve du Waterman Tahiti Tour ?

Il faut venir !

Le Waterman Tahiti Tour, c’est le dépassement de soi et le partage d’être dans l’océan. Tu peux venir faire une discipline Paddle, prone, natation ou participer à tout. Stéphane l’organisateur t’emmène dans des lieux magiques.
La natation à Teahupoo était magnifique.

Tu sais que Bruno Tauhiro en est à 3 victoires sur le WTT, aura-t-on le plaisir de te retrouver sur le circuit en 2019 et te lances-tu à la conquête de ce record ?

Oui je vais participer en 2019. Pour le record de Bruno je crois qu’il a de l’avance…. Et puis les jeunes comme Tavatea Wong et les autres auront les dents longues.
Je ferai le max à chaque étape, on verra au final.

Mauruuru à TotalSup de suivre le Waterman Tahiti Tour.

Nana !

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only