Menu

Paddle Dordogne Fest 2024 : demandez le programme ! Rencontre avec les nouveaux organisateurs de la Dordogne Intégrale

C’est LA grande fête de la rame à ne pas rater ce printemps : le Paddle Dordogne Fest, nouvelle version de la Dordogne Intégrale en mode 4 jours, 4 courses, dont la fameuse DI. Du 8 au 11 mai, jours presque tous fériés, vous avez donc rendez-vous sur les rives de la Dordogne, entre Argentat et Castelnaud, pour vous challenger sur différents formats de courses, en solo ou en relais, en SUP, mais aussi en canoë, kayak, pirogue, surfski, etc. Le Paddle Dordogne Fest arrive avec une nouvelle équipe d’organisation, après une passation en douceur entre Philippe Marchegay, aux commandes des précédentes éditions, et l’équipe de Jennifer Abbes, Pieter Paauw et Robin Papaix. Pour TotalSUP, ces derniers nous expliquent les coulisses de cette nouvelle édition, et nous détaillent le programme compétitif et convivial du Paddle Dordogne Fest.

Bonjour Jennifer, Pieter et Robin, vous êtes les nouveaux organisateurs de la Dordogne Intégrale. Est-ce que, tout d’abord, vous pouvez vous présenter ?

Bonjour, avec Pieter, nous sommes tous les deux salariés de l’Argentat Dordogne Canoë Kayak l’association organisatrice de la course. Pour ma part (Pieter) Je connais la DI depuis sa création, j’ai pris le départ en 2010 pour la cinquième édition et participe chaque année en K2 ! De mon côté, (Robin) je suis un peu plus « récent » au sein de la discipline puisque j’ai commencé la pratique du kayak il y a maintenant trois ans, mais j’ai toujours pratiqué les sports de pleine nature en général. En ce qui me concerne (Jenny), je travaille avec Philippe (Marchegay) depuis 2019 sur l’organisation d’événements : trails, raid multisports, courses nautiques, compétitions de sport adapté… et quand je ne travaille pas sur des projets événementiels, j’encadre des sports de pleine nature !

Pieter et Robin sur la DI – Jenny en médaillon

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l’orga de la DI ? Comment s’est faite la passation ?

L’envie a été présente dès le moment où Phillipe nous a annoncé qu’il souhaitait prendre du recul vis-à-vis de l’organisation, après déjà 13 éditions menées ! La passation s’est faite naturellement sur les quatre dernières éditions puisque nous étions tous les trois présents sur l’événement, Jenny et moi dans l’organisation et Pieter en tant que participant. Nous ne ressentirons pas d’immenses changements lors des jours J du Paddle Dordogne Fest mais c’est évidemment pendant la préparation en amont que nos rôles évoluent drastiquement !

La DI 2024 apporte son lot de nouveautés en devenant le PDF : Paddle Dordogne Fest ! Peux-tu nous présenter rapidement le programme et les animations ?

Cette année, c’était l’occasion ou jamais de nous retrouver plusieurs jours sur la Dordogne entre adeptes de la longue distance ! Pour rappeler à tous le contexte : le mercredi 8 mai c’est férié, le jeudi c’est l’Ascension, le vendredi : obligé de faire le pont et après, c’est le week-end ! Donc 4 jours de folie sur la Dordogne.

Le mercredi : 21km d’Argentat à Brivezac pour une dernière “reco” grandeur nature pour les participants de la DI ! Pour les moins expérimentés, une déjà très belle course pour se mesurer aux rapides de la Dordogne Corrézienne.

Le jeudi : 24km, c’est le moment d’un parcours sauvage et sportif entre Argentat et Beaulieu. Le rallye ouvert à tout le monde ! L’objectif du temps parfait, pas d’être le plus rapide. Sur la ligne de départ une grande banderole annoncera le “temps parfait” l’objectif sera de s’en approcher le plus possible ! Avec la possibilité de participer en louant une embarcation. Et à la clé pour l’embarcation la plus régulière : un kayak Paname offert par notre partenaire RTM !

Le vendredi : les 130km de la Dordogne Intégrale évidemment. Et pour finir, le samedi un aller-retour de 13km entre Castelnaud et Cénac pour récupérer de la longue distance de la veille. Côté animations : des stands exposants, des food-trucks, un concert à l’arrivée de la DI, le repas de clôture et pleins d’autres surprises !

Le PDF commence donc le mercredi par le semi-marathon Argentat/Brivezac. Peux-tu nous parler de cette épreuve ?

Notre volonté en proposant toutes ces courses était bien évidemment de permettre aux paddlers expérimentés de venir se mesurer sur des formats différents de ce que l’on proposait jusqu’alors, mais notre volonté première était de permettre à tous les accompagnateurs que l’on croise et recroise chaque année sur les bords de la Dordogne, à attendre patiemment leurs athlètes, d’avoir eux aussi la possibilité de participer à une course plus abordable en termes de distance et de prendre part à la fête de manière plus immersive !

Pour le parcours, c’est tout simplement la plus belle section de la Dordogne (ne le prenez pas mal à Castelnaud) car elle est composée de rapides et de trains de vagues qui la rendent très ludique, mais qui restent malgré tout accessibles pour les débutants (rapide classe II, maximum).

Le jeudi, c’est rallye touristique Argentat/Beaulieu. Quel est le concept ?

Le rallye avait déjà lieu dans les années 2000 et cela faisait un moment que nous voulions le réorganiser avec le club. Le principe est simple : rallier Beaulieu-sur-Dordogne (24km) en étant le plus régulier possible. Sur la ligne de départ à Argentat nous déploierons une grande banderole avec le temps parfait à accomplir (temps réalisable pour tous les participants). Et grâce à deux temps intermédiaires, nous pourrons voir quelle embarcation a été la plus constante !

Le vendredi, c’est DI ! Y-a-t-il des nouveautés sur cette course en elle-même ?

La DI sera comme d’habitude : départ au lever du jour, puis 130km de pur plaisir entre la Corrèze, le Lot et la Dordogne !

Et après la DI, l’évènement se termine le samedi par la Hard-Roque : un aller-retour entre Castelnaud et Cénac. Pour qui s’adresse cette dernière course ?

Encore une fois : cette dernière course s’adresse à tout le monde, sans oublier les accompagnateurs des participants de la DI. En 2021, le club de Castelnaud avait organisé le marathon de la Dordogne le lendemain de la DI et à notre grande surprise pas mal de participants avait doublé l’effort en l’effectuant. C’était l’occasion de proposer une idée similaire.

En somme, quelles ont été les impulsions pour transformer la DI en 4 jours de fête de la rame ?

L’impulsion principale provient bien sûr de la configuration calendaire ! 5 jours consécutifs fériés ou presque ? Une occasion pareille ne pouvait pas se rater ! Et c’est cette opportunité qui a créé l’impulsion suivante, celle d’intégrer à l’événement tous les acteurs de la DI, pas seulement les pagayeurs ultra distance.

Est-ce que le PDF est un format “exceptionnel” ou est-ce que la DI sera présentée en Paddle Dordogne Fest chaque année ?

Nous verrons cela après l’évènement, en fonction du retour et des envies des participants, mais si le format plait, nous repartirons sans aucun doute pour un nouveau PDF !

4 jours, 4 courses : quelles seront les catégories et podiums récompensés sur chacune de ces courses ? Y-a-t-il un classement combiné ?

Oui ! L’objectif était de récompenser les personnes participant aux trois courses ! (le rallye n’en fait pas partir car il ne sacre pas l’embarcation la plus rapide). Il y aura donc un classement PDF avec le semi du mercredi, la DI du vendredi et la hard roque du samedi !

Je te laisse le mot de la fin ?

On ne répétera jamais assez que la Dordogne Intégrale c’est notre événement préféré à organiser et à vivre. Et années après années, toute l’équipe d’organisation est nourrie par l’ambiance qui y règne : c’est convivial et festif, on y voit des performances sportives incroyables mais des participants qui ne se prennent jamais au sérieux. On célèbre simplement l’amour de la Dordogne, des sports de pagaie et la joie de se retrouver autour de tout ça ! Et comme on le dit si bien : plus on est de fous…

Merci beaucoup pour vos réponses et vivement le Paddle Dordogne Fest !

Pour plus d’informations sur la Dordogne Intégrale :
Facebook  / Site Dordogne Intégrale – Vallée Dordogne

A propos de l’auteur

Laurie Montagner

Windsurf, wakesurf, surf, wingfoil et surtout SUP race, vous trouvez Laurie dans le Sud-Ouest, partout où il y a de l’eau entre Gruissan, la Garonne et Capbreton. Passionnée des sports nautiques, elle passe son temps à surfer, que ce soit sur la vague… ou sur le web ! Laurie est en effet spécialiste en marketing et développement web, de l’écriture de lignes de code à la réalisation de vidéos professionnelles. Très attirée par la compétition, vous l’avez sûrement déjà croisée sur l’un des évènements SUP aux quatre coins de la France !

To follow Laurie: