Coaching mental : 6 questions pour mesurer votre motivation

8th February 2021

Tagged:

La préparation mentale vous connaissez ? Vous en avez certainement déjà entendu parler, mais peu, ou bien vous ne l’avez pas encore mis en pratique. C’est pourtant un acteur majeur pour la performance et le bien être dans la pratique sportive. Nous allons ici vous présenter sous forme de plusieurs articles des outils de base, appliqués au domaine du SUP, afin de vous aider à être plus performant dans votre pratique.

Qu’est-ce que la préparation mentale ?

Il faut d’abord comprendre qu’il existe 4 piliers pour bien pratiquer un sport: la technique, la tactique, la préparation physique et enfin la préparation mentale. Cette dernière a souvent été oubliée ou réservée aux athlètes professionnels. Cependant, il faut savoir qu’elle s’applique à tous les niveaux, il faut simplement un minimum de maturité pour réussir à la mettre en pratique. C’est pourquoi il est difficile de l’utiliser sur des enfants de moins de 14 ans. De plus, il n’existe pas de solution magique pour la préparation mentale, ni de solution pouvant s’appliquer à tous, chaque situation est unique et demande une étude au cas par cas.

La préparation mentale ne permettra pas à tout le monde de devenir champion du monde, par ailleurs elle vous permettra de pratiquer à votre meilleur niveau, grâce à plusieurs outils et méthodes.
Vous avez tous l’habitude d’entretenir votre corps pour faire du SUP, alors entretenez votre mental!

Voici les sujets qui seront traités et qui vous aiderons à être le plus performant possible :

  • Connaissez-vous votre motivation ?
  • Quels sont vos objectifs ?
  • Avez-vous confiance en vous ? Savez-vous vous affirmer ?
  • Imposez-vous des (bonnes) routines
  • L’imagerie mentale, ça vous parle ?
  • Apprenez Ă  gĂ©rer votre stress et votre concentration
  • Eliminez vos mauvaises pensĂ©es
  • Le flow, comment l’atteindre ?

Votre motivation

La motivation est un des éléments les plus important de la préparation mentale, sans elle vous ne pouvez pas espérer être au maximum de votre performance. Être motivé c’est faire la chose naturellement et avec plaisir. Sans, c’est se forcer, et donc le faire sans plaisir. Il pleut, il y a du vent et il fait froid, mais vous décidez d’aller ramer, super vous êtes motivé!
Voici une solution pour bien connaitre votre motivation, décomposez-la en plusieurs sentiments, puis notez la sur une échelle de 0 à 10:

1. Autonomie:
Lors de votre pratique, avez-vous la sensation d’être autonome? Par exemple, lors d’un entraînement en groupe, osez-vous proposer un exercice au groupe / un itinéraire, ou devez-vous toujours « suivre » les ordres.
Vous aimeriez ĂŞtre plus autonome = 0 / Vous ĂŞtes pleinement satisfait = 10

2. Appartenance:
Avez-vous la sensation d’appartenir à un groupe? Avez-vous un club ou un groupe dans lequel vous vous sentez bien ? Un groupe où vous n’êtes pas un simple rameur, mais bien un groupe où les personnes vous apprécient, où vous vous sentez comme en famille.
0 = manque d’appartenance / 10 = appartenance forte

3. Le plaisir :
Prenez-vous du plaisir à aller faire du SUP, régulièrement, à chaque fois, rarement?
0 = pas de plaisir / 10 = beaucoup de plaisir

4. Le progrès :
Constatez-vous une évolution de votre niveau? Avez-vous la sensation de stagner, ou ressentez-vous une progression ?
0 = stagnation / 10 = de grands progrès

5. La compétence :
Avez-vous notion de vos compétences déjà acquises, savez-vous réellement de quoi vous êtes capable? Oui je sais de quoi je suis capable et j’ai une notion de mes compétences actuelles, ou non j’y vais sans vraiment savoir de quoi je suis capable et je me sous-estime peut-être.
0 = je n’ai pas notion de mes compétences / 10 = je connais réellement mon niveau

6. Engagement :
Etes-vous engagé dans votre discipline? Allez-vous vous entraîner en trainant les pieds, ou toujours à fond ? Par exemple, êtes-vous le premier à entrainer vos amis pour aller à l’eau, ou attendez-vous que l’on vienne vous chercher?
0= je traine les pieds / 10 = toujours Ă  fond

Voilà, vous connaissez maintenant les bases d’une bonne motivation.

A vous de jouer :

Prenez chaque sentiment et donnez-leur une note sur 10. Si votre sentiment est bon, mettez-y une bonne note, dans le cas contraire mettez une note basse. Les sentiments qui auront les notes les plus faibles seront ceux qui ont tendances à diminuer votre motivation. Il ne vous reste plus qu’à agir afin d’augmenter la note, et remettre votre motivation au TOP niveau. Comme annoncé précédemment, il n’existe pas UNE solution globale mais une solution propre à chacun. Il faut savoir que les réponses à ces questions sont plus faciles à obtenir et comprendre avec l’aide d’un préparateur mental qui vous orientera vers VOTRE solution. N’hésitez pas à revenir vers moi pour me poser vos questions, afin que nous puissions étudier ensemble votre profil.

A propos de l’auteur

Maxime Hainneville

Officier de la marine marchande, Maxime passe la moitié de l'année en mer à travailler, et l'autre à jouer dans les vagues. Ancien sportif de haut niveau en voile et rider pour le shop Tahe Outdoors Store à Vannes où il habite, Maxime pratique désormais de nombreux sports nautiques, avec ou sans foil, comme le SUP, le Wing, le kite et le surf. Maxime est également certifié en préparation mentale pour le sport qui est son autre passion.

To follow Maxime:

  • Facebook Link
  • Instagram Link
Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only