Championnats de France SUP Race 14′ 2018 : doublé de Chazot et le titre pour Auber et Vitry

De retour des Championnats de France SUP Race en 14 pieds, Christophe Colussi, ZE M.C. du SUP français, a eu carte blanche pour nous faire son petit rapport. Après avoir commenté l’ensemble des exploits sportifs de ce fabuleux week-end normand, le voici qui vous résume l’intégralité de cette compétition (Photos: Nicolas Noel – Photosportnormandy.fr)

Chaque année, les différents Clubs proposent à la Fédération Française de Surf d’accueillir la « Grande Finale » en SUP après les Coupes de Frances aux 4 coins de l’hexagone et c’est donc avec beaucoup de plaisir, de professionnalisme et d’enthousiasme que le Club OCEAN décroche la timbale !

27 & 28 Octobre 2018 : Le RDV est figé et croisons les doigts pour que le froid soit en retard. Il, le froid, est à l’heure. Ce n’est ici pas un bulletin Météo mais les conditions hivernales auront un impact et des conséquences sur les performances des uns et des autres. En voici le résumé, mettez vos gants et bonnets, on décolle…

Au 1er plan, Martin Vitry – Photo: Nicolas Noel – Photosportnormandy.fr

Technical Race : 27 octobre 2018

C’est lors du briefing de 9h30 que l’on se réjouit de retrouver tout le plateau français. Et quel plateau ! Il est plus simple de citer les absents qui étaient bien sûr excusés comme Olivia Piana, Titouan Puyo, Eric Terrien & quelques autres en convalescence. Les autres, femmes & hommes étaient présents. La France a un incroyable vivier de talents en SUP Racing. Le Club OCEAN lance les hostilités avec les mots d’accueil sous le chapiteau principal.

Nous sommes à Ouistreham Riva Bella et les conditions de vents & orientations forceront David Van Den Bosche et Christophe Ly, respectivement Organisateur & Directeur de Course, à proposer le plan de repli, le plan B….Goog Idea ! C’est le seul bémol du week end car, avec cette délocalisation de dernière minute, le grand public n’aura pas pu jouir à fond de toutes les animations gratuites comme le Char à Voile, le Skim, les Initiations SUP, les actions d’éco-citoyenneté, etc… Direction donc pour le départ de la Technical sur la Butte de la Baie de Saint Salnel…Imaginez la butte D’Hookipa ou de la Torche…fermez les yeux….mettez les mains sur de la Glace..ouvrez les yeux …vous y êtes !

20 Nœuds On Shore avec à marée haute de jolies vagues joueuses mais techniques. Le Parcours se compose de 3 tours ½ pour une distance total de 3,5kms. 25minutes pour les meilleurs avec un premier bord face au vent, du travers, petite partie en surfant juste devant la butte et une succession de virages dans le bouillon. Je pense que tout le monde est tombé au moins une fois…Ca rigole..pas trop en fait mais cette technical Race est une des plus techniques que je connaisse. Rester sur la planche est un challenge et même les meilleurs techniciens se mouillent comme Martin Vitry, Gaétan Séné, Clément Colmas, Amandine Chazot, …Température ressentie au dessous de 5°… ça pique et les Méditerranéens & Calédoniens n’auront plus de doigts et de sensations sur leur grip… Continuez, même dans la souffrance. La ligne d’arrivée est une libération et les sourires sont multiples et généreux. Chez les hommes, les jeunes sont incroyables avec Gabriel Bachelet en Seigneur, Jules Langlois en Prince et Tom Auber en Roi du Spot. Il est chez lui et démontre une fois plus ici son talent. Déception de Noic Garioud et Martin Vitry qui auront chuté dès le début de la course et se seront ensuite mis dans le rouge et dans le bleu glacial pour essayer de rattraper en finissant respectivement 5 et 6. Paul Conrad fait une très belle Technical Race et se place 4.

Tom Aubert, vainqueur de la TR ! Photo: Nicolas Noel – Photosportnormandy.fr

Chez les femmes, le match est passionnant entre Amandine Chazot et Mélanie Lafenetre qui seront à quelques secondes sur le finish. Amandine plus rapide mais Mélanie plus à l’aise sur le plan d’eau sans chuter une seule fois. Amandine vient signer ici son premier titre de championne de France en Technical Race ce qui lui monte les compteurs à 5 titres nationaux au 27/10. Anais Guyomarch fait briller une fois de plus la Mayenne et finit 3. Fanny Tessier confirme sa montée en puissance sur 2018 en 4 suivie d’Iona Rivet tout aussi redoutable. Il y a 50 ans de différences entre la plus jeune et la plus sage des compétitrices, entre Lola Pelletier et Dominique Bianchi mais ces années n’ont aucune importance quand elles se retrouvent sur l’eau ! Quelle journée !

Doublé pour Amandine Chazot – Photo: Nicolas Noel – Photosportnormandy.fr

La soirée se finit sous le chapiteau avec buffet de spécialités normandes et feu d’Artifice. Acte 1 Scéne 1 pliée Mesdames Messieurs…La grêle et la neige viennent clôturer le spectacle. Brrrrr…

Revivez le live de la Technical Race : petite finale Hommes et grande finale Femmes grâce au live Facebook d’OCEAN 

Longue Distance : 28 octobre 2018

Tous les spécialistes des downwinds océaniques sont la mais une fois de plus, comme en 2017 au Cap d’Agde, le vent fort de Nord-Est 25-30 noeuds avec des pointes l’après midi à 40, force l’organisation de prendre l’option Orne : Ouistreham – Caen City Center ! Pas de houle donc mais un axe dans le dos quasi-total sur le parcours et quelques surfs a prendre au début du parcours.

Départ à 12h00 pour les hommes et 12h03 pour les femmes. Quelques secondes suffisent pour que toute la flotte se réchauffe. Le canal est privatisé pour l’occasion et les spectateurs placés sur les rives se délectent du show avec un pack d’une quinzaine de coureurs qui se séparera au bout d’une trentaine de minutes en 3 groupes chez les hommes.  C’est serré comme un grain de Riz dans un paquet d’Oncle Benz.

Il faut en plus compter deux passages de pont où les athlètes doivent se baisser pour ne pas finir encastrer dans le béton, un peu de piment fortement apprécié par le public. Au bout d’une cinquantaine de minutes se séparent Martin Vitry, Tom Aubert, Noic Garioud, Ludovic Teulade, Boris Jinvresse et Mathieu Chauvel. Chacun de ces coureurs prendra la tête du draft, même Mathieu Chauvel qui signe ici une top performance et de l’audace aussi ! Derriere, Benoit Rivière sera à la bataille avec Paul Conrad et Yanis Maire. Jules Langlois, Gabriel Bachelet et Stéphane Guiomar sont très proches aussi. Le sprint final sera lancé peu avant le pont du périphérique de Caen avec Martin Vitry qui signe une superbe victoire à domicile en 1 :07 :37 devant le très en forme Tom Auber aussi à domicile en 1 :07 :48. Noic fait 3. Grande joie aussi pour Ludovic Teulade en 4 & Boris Jinvresse en 5 !

Martin Vitry et Tom Auber à la bagarre – Photo: Nicolas Noel – Photosportnormandy.fr

Chez les femmes, Amandine Chazot qui d’habitude soigne les gens (ndlr : elle est  interne en médecine) fait ici une boucherie en doublant des dizaines d’hommes sous le charme de sa puissance. (43ème au général) et vient signer en 1 :14 :44 son sixième titre de Championne de France et confirme son efficacité. Fanny Tessier brillera en vice championne de France avec 2 petites minutes derrière Amandine et à quelques seconde de notre cigale préférée Mélanie Lafenetre ! Marie Dautruche vient confirmer en 4 et Anaïs se place 5 mais 1ère en Junior ! Bravo !

Podium féminin Longue Distance – Photo: Nicolas Noel – Photosportnormandy.fr

Revivez le live de la longue distance Hommes et Femmes :

Il y aura de superbes batailles dans toutes les catégories, des Juniors en Master, Kahunas & Grand Kahunas et la scène du SUP français se porte bien mais il faut vraiment amener encore plus de jeunes à ce magnifique sport comme avec les Cloarec, les Villedary, les Gilles, etc…Une superbe ambiance pendant le week-end et des dizaines de médailles voleront sous le chapiteau du village le dimanche soir.

Bravo à tous les participants, cette édition, de par la rudesse du froid (ndlr : exceptionnelle en Normande) restera gravée dans la mémoire de tous. Exigent & Convivial, tel a été ce weekend !

(L’ensemble des résultats seront mis en ligne par le Club Océan sur leur page facebook. Ils seront également diffusés sur le site de la FFS)

TotalSUP Newsletter