Guide du Stand Up Paddle & Foil dans le Morbihan, by Mickael Gilles

Morbihan

Au Sud de la Bretagne se trouve le département du Morbihan qui abrite de nombreux spots pour toutes les pratiques de sports nautiques. Que ce soit la voile, le Kite Surf, le Stand Up Paddle et maintenant le Foil, il y en a pour tous les goûts! Aujourd’hui c’est Mickael Gilles, fidèle rider de la marque SIC, et ambassadeur du shop Tahe Outdoors de Ploeren, qui nous parle de ce département en nous dévoilant quelques spots pour le Stand Up Paddle et le Foil.

Salut Mike, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours dans le Stand Up Paddle? 

Je m’appelle Mickaël Gilles, j’ai 49 ans, né à Rennes et arrivé dans le Morbihan en 1998.

J’ai découvert le Stand Up Paddle en Corse en 2012, je cherchais un support sportif aquatique pour pouvoir pratiquer en complément du Kite Surf lorsqu’il n’y avait pas de vent. J’ai tout de suite adhéré et acheté mon premier SUP Race Fanatic 12×27.5 et participé à ma première course organisée par le club La Mouette Sinagote à Séné. Faisant de la course à pieds en compétition, j’ai tout de suite basculé sur la compétition en SUP Race ou je retrouvais le côté endurance avec moins de traumatismes pour les muscles et tendons. Depuis je n’ai jamais arrêté la compétition, avec mon fils Enzo qui m’a rejoint et qui est autant mordu.

Quelle est ta relation/ton histoire avec le Morbihan ? 

J’ai connu le Morbihan à mon arrivée dans la région en 1998. A cette époque j’ai découvert les sports nautiques notamment avec le surf sur Quiberon, la voile avec la pratique du catamaran sportif et la régate sur un bateau habitable. Mais en parallèle je pratiquais la course à pieds au club de Theix : mon objectif était de faire le tour du Golfe par étape pour y découvrir toutes les petites criques et autres petits coins magnifiques.

C’est ce qui m’a motivé pour participer au Semi Raid du Golfe (86 kms) entre Locmariaquer et Vannes, qui à été une expérience unique tant au niveau sportif que sur la découverte du Golfe la nuit avec ses ambiances étranges et mystérieuses.

J’ai découvert le Golfe du Morbihan sur l’eau en participant tous les dimanches aux régates organisées par l’association ” les amis de Conleau” au départ d’Arradon, et là j’ai appris à jouer avec les courants du Golfe, les vents tournants entre les îles, les coefficients de marées, etc… C’était bien plus intéressant que les régates côté océan !!!

Bref le Morbihan est vraiment à découvrir aussi bien sur l’eau que sur les chemins côtiers.

Quelles sont les conditions tout au long de l’année?

D’abord je dirais de toujours faire attention aux marées, et surtout dans le Golfe et les rias si on aime pas trop la vase, qu’on a pas envie de se blesser dans les parcs à huîtres et qu’on ne connait pas les courants. Notamment la Ria d’Etel et le Golfe qui ont de forts courants parfois difficiles à dompter.

Ce qui est vraiment bien c’est qu’on a des conditions océaniques du côté de Quiberon jusque Guidel, donc une houle importante (qui peut monter jusque 4 mètres) et des vents plus forts qui nécessitent parfois d’avoir un très bon niveau de pratique. Mais en moyenne on a une houle de 1m50 ce qui permet de faire du surf, du SUP surf, du Foil et autres, même en étant débutant.

Mais ce qui est pratique, c’est que lorsque les conditions sont trop agités côté océan, on peut se tourner vers le Golfe qui sera un peu plus couvert. Le Golfe c’est un terrain de jeux incroyable à tel point que l’on peut pratiquer toute l’année, on trouvera toujours un spot à l’abri du vent pour naviguer sur du flat (à Conleau par exemple), ou selon n’importe quelle orientation, on pourra faire un downwind, ce qui est plus compliqué côté océan car on ne trouve pas forcément un spot bien dans l’axe du vent.  Aussi, le Golfe est assez sécurisant car il y a de nombreuses îles sur lesquelles on peut s’arrêter si besoin. 

Quels sont les meilleurs spots pour les pratiques suivantes: SUP balade, SUP race, SUP Surf, Downwind, SurfFoil, WingFoil ? Et quels sont les circuits SUP à faire ? 

  • Pour le SUP balade: à marée haute il y a la rivière du Bono, la rivière de Crac’h en partant du port de la Trinité-sur-Mer et le Vincin en partant Conleau. Ce sont des endroits idéaux pour la balade pour leur côté abrité du vent, le calme et la navigation se fait en toute sécurité.
  • Pour la SUP Race: le tour de l’ile d’Arz (12km) et le tour de l’Ile aux Moines (14km) sont pour moi les 2 plus belles balades, mais toutes les îles sont belles et il n’y a que l’embarras du choix. C’est pour ça que le Golfe est loin d’être monotone pour le Stand Up Paddle.
  • Pour le SUP Surf : c’est bien entendu sur la presqu’île de Quiberon, du côté de Sainte-Barbe et La Guérite en particulierSinon, il y a Larmor-Plage et Guidel-Plage du côté de Lorient et en cas de forte houle on peut même découvrir quelques spots sur la presqu’île de Rhuys.
  • Pour le Downwnind : grâce au Golfe, on peut en faire par n’importe quelle orientation de vent! On a un choix énorme entre le Golfe, la presqu’île de Quiberon et la presqu’île de Rhuys. Par exemple, hors du Golfe on peut faire un downwind de Saint-Philibert jusque Carnac ou de Penvins jusque Arzal. Mais ce ne sont que 2 exemples parmi tant d’autres!
  • Pour le Surf Foil: la presqu’île de Quiberon et Erdeven avec la plage de Kerhilio, ou la presqu’île de Rhuys côté océan.
  • Pour le Wing Foil: la presqu’île de Séné est idéale à marée haute (attention tout de même à certains endroits rocheux). Sinon, Arradon du côté du port, ou l’anse de Baden. Et en dehors du Golfe il y a la plage de Saint-Colomban à Carnac, qui est un spot de Windsurf à l’origine et qui devient peu à peu un spot de WingFoil.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mickael Gilles (@mickael.gilles)

Tu es un grand amateur des boards SIC, parles-nous un peu du matériel avec lequel tu rames en ce moment.

Depuis 2018, je suis devenu fan de la marque car ils ont remodelés tous leurs shapes notamment avec la RS qui est une board allwater plutôt typée flat et la Bayonet typée downwind. Avec ces 2 modèles, j’ai accroché dès les 1er bords, je n’avais jamais eu ces sensations auparavant avec d’autres marques. 

Je viens de faire l’acquisition de l’Atlantis qui est plus typée allwater et qui me servira pour les courses océanique et la Bayonet 17′ unlimited qui procure des sensations encore plus forte en downwind avec une glisse et des connexions d’une vague à l’autre incroyable.

Y-a-t’il des événements WaterSports dans le département ? Si oui, lesquels et à quelle période de l’année? 

Oui, en SUP Race, il y a l’incontournable Morbihan Paddle Trophy qui a lieu tous les ans au mois de juin et qui peut réunir jusqu’à 500 paddlers avec une arrivée au port de Saint Goustan à Auray. Celle-ci est divisée en 4 courses : la marche sur l’eau, la course amateur, le raideur et l’élite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SNSM Morbihan Paddle Trophy (@snsmpt)

Peux-tu nous parler de la communauté “watersports” du Morbihan? Et qui sont les riders connus du coin ? 

Il existe 1 association qui est le Morbihan Paddle Club qui à 3 ans d’existence et qui possède maintenant plus de 120 adhérents. C’est un club plus axé loisir, ils recherchent le plus grand nombre de pratiquant. L’ambiance est très conviviale, ce qui plaît beaucoup dans la recherche de liens sociaux, qui est la base d’une association.

Un petit groupe de compétiteurs se met en place notamment avec des entraînements réguliers en semaine et week-end plutôt axé downwind !!! Mais cette dynamique devrait augmenter avec la venue d’un nouvel adhérent qui est Arthur Avranches, un champion de SUP Race. Il y a également Gaëtan Séné qui est un ancien champion de SUP Race et Kayak mais qui ne fait plus beaucoup de compétition par manque de temps. Il est très occupé depuis qu’il a repris le club de Kayak de Saint-Armel. Mais on retrouve aussi Joseph Gueguen de la région de Lorient qui est un véritable athlète autant en SUP Race qu’en Waterman, un nouveau concept qui mélange Prone Paddleboard, SUP Race et Running.  

On voit un sport arriver de plus en plus dans le Morbihan, qui est le SwimRun, avec notamment Arnault Hairie qui a été vainqueur du Raid du Golfe en 2018 (177 km).

Où conseillerais-tu de louer du matériel SUP / Foil ? Et prendre des cours ? 

A Conleau avec Ocean Ride ou avec Avel pad qui sont des habitués du Golfe maintenant. Sinon prendre des cours avec Gaëtan Séné qui est un ancien champion en Kayak et SUP Race, mais aussi un fin technicien et très bon pédagogue!

En tant que touriste, que conseillerais-tu de voir/faire dans le Morbihan? 

Je conseillerai la Côte Sauvage à Quiberon qui est unique, le tour de l’île aux Moines qui résume bien le Golfe du Morbihan, et la pointe de Port Navalo qui nous fait passer de l’océan vers le golfe avec le fameux courant de la jument qui est le 2ème plus fort courant d’Europe.

Pour plus d’informations sur la marque SIC et le Tahe Outdoors:

https://www.storesicmaui.com

https://www.taheoutdoors.com

A propos de l’auteur

Laura

Je suis étudiante en école d'ingénieur et également passionnée de sports de glisse. A la base je suis une nageuse, mais j'ai découvert le Stand Up Paddle en 2019, que j'ai tout de suite adoré. Aujourd'hui je mixe les sports de glisse (surf, SUP, pirogue) avec ma passion pour la natation en faisant du SwimRun.

To follow Laura:

  • Instagram Link

SUP Businesses Nearby

Loïc Olivier Photo

Loïc Olivier Photo

3 rue des chardons bleus, Guengat, 29180, France

Barrachou Paddle

Barrachou Paddle

Rue Eric Tabarly, Guisseny, 29880, France

Emeraude Surf & Paddle Club

Emeraude Surf & Paddle Club

50 rue de Saint-Ideuc , Saint-Malo, 35400, France

SURFPISTOLS

SURFPISTOLS

13 B RUE DE LA MOTTE, Hirel, 35120, France

TotalSUP Newsletter
Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only