Ze Race 2020: Victoires pour Mouret, Tournier, Lafenêtre, Coud-Cher et Carton Plein pour 425pro et l’UFR STAPS des Antilles

Cette édition 2020 de Ze Race, 10ème du nom, n’était pas la fête du downwind que promettaient pourtant de superbes conditions de glisse tout le mois de janvier. Le jour J, c’est le calme plat qui était au rendez-vous pour près de 100 participants en SUP, surfski, pirogue et progue sur 2 formats de course possibles, une course OPEN de 40 kilomètres qui partaient de la Pointe des Châteaux et une course Elite de 55 kilomètres qui démarrait pour la première fois dans l’histoire de Ze Race, de La Désirade. Résultats des courses, ce sont quatre étudiants de l‘UFR STAPS des Antilles, Olivia Tournier, Mélanie Lafenêtre, Melvyn Mouret et Hugo Coud-Cher, tous les quatre sur des planches 425pro qui trustent les quatre premières places chez les hommes et les femmes. Une superbe récompense du travail entrepris il y a 3 ans par Cyrille Curtit, enseignant et responsable des activités de pagaie au sein de l’université de Guadeloupe, qui était cette année membre du comité d’organisation de Ze Race. Il ne faudra pas oublier d’associer à cette magnifique réussite, le club du Sunset Paddling, créé par Bernard Vonesh, autre figure très active du SUP et de la pirogue guadeloupéens, qui avec la passion de Romuald Mamadou, détrôné pour la première fois en cinq ans par son poulain Melvyn, aide nombre de ces étudiants-paddlers au sein de sa structure. Interview croisé des 4 bons élèves et de leur professeur.

Bravo Melvyn, Olivia, Mélanie et Hugo ! Comment s’est déroulée votre course?

Melvyn Mouret – 1ère place hommes – Ze Race Elite – 55kms 

Cette édition n’a pas été de tout repos, le vent n’était pas au rendez vous le jour J malgré deux semaines de folie  qui ont précédé Ze Race !  Mais les conditions ont permis à Romu (ndlr: Romuald Mamadou) de s’aligner en Sup plutôt qu’en foil. Romu qui depuis mes débuts me soutient et fait tout pour que je progresse ! Jusqu’au jour de la course il était de bon conseil. Je savais que dans les petites conditions j’avais toutes mes chances alors j’ai tout donné pour passer devant le maître de Ze Race ! Au début de la course j’étais légèrement derrière lui et on avait 2 trajectoires différentes, c’est après 10km que je commence à voir une baisse de régime chez Romu, j’en ai alors profité pour revenir  à son niveau et tout doucement creuser l’écart pour gérer seul mon effort. Pour la suite de la course, j’alternais entre ravitaillements et rafraîchissements. C’est 8km avant l’arrivée que je rejoins Hugo qui lui était premier du parcours Open ! On était bien content de mener la course et de courir sous les couleurs de Sunset Paddling. Bernard (ndlr: Bernard Vonesh, président du club) fait énormément de choses pour nous (équipements, financièrement, il s’assure que nous ayons toutes les cartes en mains pour réussir ). Il n’ y avait pas de meilleur fin que de finir ensemble !

Mélanie Lafenêtre – 1ère place femmes – Ze Race Open – 40kms 

Pour ma part la course a été compliquée surtout au niveau mental. Je ne suis pas habitué à faire des courses sur ce format très long. Mais grâce au soutien des racers j’ai trouvé la force de finir. Malheureusement, on a eu des conditions difficiles avec peu de vent et beaucoup de soleil. Sur l’eau, je pense être passée par tous les états possibles. Mais malgré ça, Ze Race reste une magnifique expérience.

Olivia Tournier – 1ère place femmes – Ze Race Elite – 55kms 

Le parcours Ze Race Elite était pour moi un gros défi car je savais qu’à la différence du départ de Petite Terre les conditions sont en général beaucoup plus difficiles surtout dans le canal de La Désirade dans lequel il y a beaucoup de courant ! Ma course s’est passée difficilement, 7h49 de rame, tout s’est joué au mental ! La chaleur était ce qu’il y avait de plus difficile à gérer ainsi que le flat qui fait que ton esprit ne se concentre pas sur les bumps mais à plutôt tendance à se tourner vers les douleurs musculaires… Heureusement j’étais super bien entourée, j’avais mes amis, meilleurs supporters sur un bateau qui m’ont accompagné durant la course, ce qui m’a donné toute la force et le courage dont j’avais besoin !

Hugo Coud-Cher – 1ère place hommes – Ze Race Open – 40kms 

Les conditions étaient difficiles, pas de vent, mer plate et forte chaleur ; rapidement j’ai su que le mental allait être une donnée importante de la course. Dès le début j’ai attaqué fort, afin de prendre de l’avance avec la volonté de la conserver jusqu’au bout. Je suis content car je n’ai pas fait d’erreur de trajectoire, la vue dégagée nous a tous facilité la tâche je pense ; et nous a donné un cadre magnifique. Au final, je gagne avec la banane, et un plaisir doublé d’arriver en même temps que Melvyn, vainqueur sur une autre catégorie.

Qu’est-ce que ça vous fait de gagner Ze Race 2020?

Melvyn Mouret

Je suis super heureux  de gagner cette 10ème édition de Ze Race, qui est la course la plus reconnue en Guadeloupe ! Ça me prouve que physiquement je suis prêt. Maintenant, le prochain défi serait d’aller représenter l’université de la Guadeloupe au Championnat de France Universitaire avec Hugo et Mélanie qui eux gagnent Ze Race Open !

Mélanie Lafenêtre 

Je suis telle​ment fière d’avoir gagné Ze Race 2020 dans la catégorie Open. J’ai pu montrer que même les métropolitains peuvent réussir dans les conditions chaudes qu’offre la Caraïbe. L’ambiance entre les compétiteurs est agréable et c’est intéressant de pouvoir partager son expérience avec des athlètes d’autre disciplines comme le surfski ou la pirogue.

Olivia Tournier

Lorsque l’on arrive c’est la délivrance totale !! J’ai pu ramer les derniers mètres avec Mélanie Lafenetre venue faire le finish avec moi. Et là on réalise… On se dit qu’on l’a fait et qu’on vient de La Désirade ! L’accueil et le soutien à l’arrivée est juste énorme ! C’est ce qui montre la bonne ambiance de notre sport ! J’étais la seule fille à me lancer de La Désirade, finir la course m’amenait donc directement à la première place. Je suis très heureuse d’avoir participé à cette édition qui était vraiment difficile mais qui est une expérience inoubliable !

Hugo Coud-Cher

Très très content d’avoir gagné cette 10ème édition, je m’étais beaucoup entraîné donc pouvoir gagner est une superbe récompense.
Je partage cette victoire avec Sunset Paddling ; Bernard et Odile qui sont d’un soutien incroyable.

Le paddle est encore nouveau pour moi, mais je sais que j’ai un gros potentiel à développer. Il me tarde de pouvoir participer à de nouvelles compétitions, et me mesurer à des adversaires tout autant motivés que moi. Prochain objectif: les championnats de France universitaires avec mes amis Melvyn et Mélanie qui sont tous les deux vainqueurs de Ze race 2020 dans leur catégorie.

Olivia et Hugo, on ne vous connait pas encore très bien dans le milieu du SUP, un petit mot sur vous ?

Olivia Tournier: Originaire de Marseille, et à la base windsurfeuse depuis 10 ans, j’entraîne actuellement les jeunes guadeloupéens en planche à voile. J’ai 22 ans, j’ai commencé le SUP en arrivant en Guadeloupe il y a un an et demi avec le club Sunset Paddling qui me soutient et me fournit du matériel 425pro. J’ai vraiment accroché, c’est une passion naissante, j’aimerais faire de plus en plus de compétition !

Hugo Coud-Cher: J’ai 20 ans, je suis né et j’ai grandi en Guadeloupe, la mer a toujours fait partie de ma vie et j’y passe la plupart de mon temps libre, en surf notamment. J’ai découvert le SUP lorsque je suis entré en licence STAPS, il y a un peu plus d’un an. J’ai eu comme professeur Cyrille Curtit qui est un athlète SUP reconnu en Guadeloupe ; c’est lui qui m’a amené à la pratique du paddle. J’ai vraiment accroché à ce sport ; je dois dire qu’avoir le soutien du Sunset Paddling qui m’offre la possibilité de ramer sur des planches 425pro et l’ambiance d’un groupe d’étudiants motivés, la progression se fait plus vite. La discipline de rame a la chance d’avoir une dynamique constante en Guadeloupe avec des courses toute l’année et des participants de très bon niveau. Je peux donc me mesurer lors de ces évènements à des concurrents qui poussent au challenge. Le SUP est devenu une passion et j’aimerais continuer à progresser et faire davantage de compétitions.

Cyrille Curtit, carton plein pour tes jeunes champions… on se sent comment?

Je suis super content que les étudiants aient vraiment tout donné et puis aussi tout gagné. Sur les quatre, il y en a trois qui sont un peu comme mes enfants car ils se sont mis au paddle grâce à moi. Mélanie, on va dire que maintenant c’est ma fille adoptive 🙂
Le gros projet maintenant, ça va être d’aller défendre les couleurs de l’UFR STAPS des Antilles au championnat de France universitaire. Avec Melvyn, Hugo et Mélanie, c’est la dream team de Guadeloupe qui va se déplacer !

Content aussi que Ze Race se soit très bien passé au niveau de l’organisation et de l’équipe organisatrice. C’est une grosse satisfaction collective. On a eu beaucoup de reunions, jamais d’engueulades, au final beaucoup de fatigue mais on est heureux. Un peu déçu que les conditions n’aient pas été au rendez-vous précisément le jour de la course, notamment parce qu’on n’a pas pu lancer les foils. Mais avec une belle édition du KKC la semaine dernière et de bonnes conditions tout le mois, la déception est atténuée. Malgré le manque de glisse, tout le monde a joué le jeu, il n’y a eu que 5 abandons sur 94 partants. A souligner aussi que les 4 supports étaient représentés avec un énorme niveau en surfski, avec quasiment le top 10 français. En OC Archambault est venu défendre son titre et on avait des américains qui étaient sur le stage Woo.

On est super motivé pour l’année prochaine. On ne sait pas si on va garder ce format, ce qui est sûr c’est qu’on va retourner à La Désirade car on a été super bien accueillis !

Un petit mot perso, TotalSUP nous a manqué sur place et on espère que tu seras des nôtres l’année prochaine (ndlr: Merci Cyrille, on prend !)

 

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only