Du Stand Up Paddle à l’UFR STAPS des Antilles en Guadeloupe

Rider-ambassadeur au sein du team Fool Moon, Cyrille Curtit est également enseignant et responsable des activités de pagaie à l’UFR STAPS des Antilles en Guadeloupe. Nous lui avons posé quelques questions sur cette activité qui pourrait donner des idées à certains jeunes souhaitant se lancer dans une carrière universitaire en STAPS sous les cocotiers.

Stand Up Paddle Guadeloupe

Bonjour Cyrille, tout d’abord, peux-tu nous rappeler ce qu’est une UFR STAPS ?

Les UFR STAPS, Unité de Formation et de Recherche en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives sont des composantes universitaires au même titre que Médecine, Droit ou Sciences. Il existe une cinquante d’antennes STAPS en France et outremer regroupant près de 60 000 étudiants.

L’UFR STAPS de Pointe à Pitre fonctionne depuis vingt-cinq ans mais depuis peu elle est devenue la plus fun de toutes car on y pagaie debout… A partir de 2013 en effet, dans le cadre d’un enseignement au choix (l’APS de découverte), certains étudiants de première année STAPS bénéficient déjà d’un volume de 20 heures de pratique SUP / kayak

En 2015 les choses s’accélèrent lorsque la direction de l’UFR STAPS décide de créer une base permettant la pratique des activités nautiques. Ainsi depuis septembre 2016 une flotte de kayaks, surfs et stand up paddle est à la disposition des 700 étudiants du STAPS de pointe à Pitre.

Les choses s’enchainent également sur un plan humain puisque l’UFR recrute un enseignant responsable des activités de pagaie (SUP et kayak) il y a quelques mois: moi. 

Cyrille Curtit - SUP en Guadeloupe

Concrètement qui fait du SUP à l’UFR STAPS de Pointe à Pitre ?

Les 160 étudiants de deuxième année vivent tous un enseignement dit de polyvalence en kayak – SUP.

Il comprend une partie théorique en amphithéâtre de 8 heures et une partie pratique sur l’eau de 20 heures.

Durant cet enseignement les étudiants, pour la plupart débutants en SUP, découvrent différentes actions de pagaie spécifiques du SUP comme l’appel débordé ou la propulsion circulaire. Ils sont évalués dans un parcours chronométré de type « course technique ».

Du SUP à l'UFR STAPS de Guadeloupe

Session flat water au pied du campus universitaire

Le SUP est également le support de l’option APPN (Activités Physiques de Plein Nature) au premier semestre de la première année.

24 étudiants qui font le choix de l’option APPN ont la chance de suivre un enseignement de 30 heures de cours (10 heures de théorie et 20 heures de pratique) uniquement dédié au SUP et donc très approfondi.

Durant ces 30 heures les étudiants abordent toutes les notions techniques et physiologiques de l’activité SUP race.

Les compétences techniques et physiques sont évaluées sur une Longue Distance de 5 km dans la rade Pointe-à-Pitre (parcours flat) et sur une Technical Race de 2 km environ qui se déroule dans les vagues de l’îlet Cochon.

Les connaissances théoriques sont évaluées lors d’un contrôle écrit.

Il est enfin demandé aux étudiants de l’option d’intégrer le staff d’une compétition du championnat local. Une dizaine d’étudiants feront ainsi partie intégrante de l’équipe organisatrice de Ze Race en 2018.

Stand Up Paddle Guadeloupe

Aux Antilles on pagaie toute l’année pieds nus, what else ?

Qui sont les étudiants de l’UFR STAPS de Pointe à Pitre ?

Ils sont majoritairement Guadeloupéens et Martiniquais mais pas seulement car une cinquantaine d’étudiants métropolitains allient chaque année l’utile à l’agréable en venant faire leurs études sous les tropiques.

La saturation des universités de France métropolitaine et les conditions météos locales, hyper favorables à la pratique des activités nautiques, motivent surfeurs, windsurfers et autres passionnés des sports nautiques à tenter l’aventure.

Avis aux amateurs… 

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à contacter:  cyrille.curtit@univ-antilles.fr

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only