Mélanie Lafenêtre et Infinity SUP Champions de France 2017

La pensionnaire de La Cigale Surf Club vient de frapper un grand coup! A 17 ans, Mélanie Lafenêtre est devenue Championne de France en Technical Race lors des derniers Championnats de France 12’6 au Cap d’Agde. La jeune “Speed Freak” qui a rejoint le team international d’Infinity SUP en début d’année manque de peu le doublé avec la longue distance face à une adversaire de poids, la vice-championne du Monde Amandine Chazot. La jeune protégée de Yannick Pinaud confirme donc son statut d’espoir féminin et se hisse au premier rang du SUP Race français. Entretien…

Mélanie Lafenêtre rame vers la ligne d'arivée de la course Technical Race au Championnat de France de SUP 2017 à Sainte-Maxime

Félicitations Mélanie. Championne de France. Comment te sens-tu après ces Championnats de France 2017 ?

Merci TotalSUP ! Je suis super contente ! Le travail a payé et aujourd’hui je suis fière de ce que j’ai accompli.

Mélanie Lefenêtre s'élève à la première place du podium lors du Championnat de France de SUP 2017, à côté de sa co-équipière Inès Blatge

Pensais-tu qu’un tel titre aussi tôt dans ta carrière de SUP racer était possible avant la course ?

Championne de France espoirs ces dernières années, sur le podium Open l’année dernière, être titrée championne de France de Technical Race cette année, j’en ai rêvé mais je ne m’y attendais absolument pas !

Même si la finale du Championnat de France a été légèrement modifiée par l’absence de la grande favorite Olivia Piana, j’ai su saisir l’occasion et montrer que la relève est assurée dans les Championnes PACA. L’espoir est devenue Open !

Mélanie Lafenêtre rame vers la ligne d'arrivée lors du Championnat de France de SUP 2017

Peux-tu nous faire un déroulé de cette Technical Race qui t’a sacrée ?

Le premier jour du Championnat nous avons disputé la Technical Race. Les conditions n’étaient pas simples, il y avait de la houle et du vent soutenu. J’ai beaucoup de chance car la Méditerranée est mon terrain de jeu, donc j’ai pu apprendre à bien naviguer dessus.

Je suis partie derrière Amandine Chazot et Inès Blatge. Elles m’ont lâché sur le départ mais grâce au bord downwind j’ai réussi à revenir et à passer devant à la 2ème bouée.  Après la bouée, les conditions étaient upwind, je me suis dit : « il faut que je continue à accélérer, sinon je suis morte ».

Grâce aux parties surf et upwind j’ai pu creuser l’écart entre la deuxième et moi. Au passage de la ligne d’arrivée je n’y croyais pas !

Mélanie Lafenêtre réfléchit à sa stratégie avant de se lancer sur l'eau lors de la course Technical Race su Championnat de France de SUP 2017

Tu as longtemps mené la Longue Distance et a failli faire le doublé. Comment s’est passée cette 2ème journée ?

Le dimanche, place à la longue distance… Les conditions n’étaient pas meilleures, avec notamment un vent de 30 noeuds venant de l’ouest. Le Comité de Course a donc décidé de faire la course dans les canaux du Cap d’Agde.

Toujours dans l’euphorie de la Technical Race du samedi, je suis partie pour la longue distance avec beaucoup de stress mais aussi une envie de faire un doublé. J’ai effectivement longtemps mené cette longue distance mais Amandine a tout donné dans la dernière ligne droite pour me passer à la dernière bouée et tout s’est joué sur le sprint.

Elle a pris sa revanche, mais je n’ai rien lâché et j’ai fini à 4 secondes pour une belle deuxième place.

Mélanie Lafenêtre cours vers la ligne d'arrivée pour remporter la Championnat de France de SUP 2017

Tu ne t’es pas alignée sur les Championnats de France en 14 pieds à Crozon. Pourquoi ?

Cette année, je prépare mon bac et j’ai donc dû faire des choix . Les championnats 14’ n’était pas au programme cette année. Mais peut-être un objectif pour 2018…

Mélanie Lafenêtre suite à sa victoire au Championnat de France de SUP, entourée de sa famille et de ses amis

Tu es la 1ère rideuse à placer une planche Infinity SUP sur la plus haute marche du podium. Parle-nous de ta planche et de ta relation avec la marque.

Oui et je suis fière d’être la première rideuse européenne à placer une board Infinity SUP sur la plus haute marche du podium !

Pour la longue distance, j’avais prévu d’utiliser une Infinity Blackfish. Je la pensais plus adaptée aux conditions du 1er parcours annoncé, mais, changement de programme, et je suis donc restée sur ma Whiplash qui m’avait permis la veille de faire une superbe performance.

Pour la Technical Race j’avais décidé d’utiliser la Whiplash parce que je connaissais mieux ses réactions dans de telles conditions (clapot, houle, upwind). Pour moi, c’est la plus polyvalente et je me suis beaucoup plus entrainée sur ce modèle. Je ne regrette pas mon choix, la planche a parfaitement glissé en mer et dans les canaux.

C’est grâce à JLID Distribution (Andrea et Leonardo), qui connaissait La Cigale Surf Club, que j’ai découvert cette marque américaine de surf. Après l’essai des planches Infinity, j’ai tout de suite été séduite par les modèles (Blackfish, Whiplash). Tous les riders de l’équipe Infinity sont super gentils. Je suis donc fière de faire partie de cette team. #Speedfreaks

Mélanie Lefenêtre s'entraîne

Nous te connaissons comme la petite protégée de Yannick Pinaud, Président de ton club, La Cigale Surf Club. Parle-nous de ton travail depuis des années à Ste Maxime.

La Cigale Surf Club, c’est ma deuxième maison. J’ai de très bonnes relations avec tous les membres car j’aime initier tous les nouveaux au SUP. Dans notre Team Compétition, il y a vraiment une bonne cohésion de groupe, tout le monde arrive à se tirer vers le haut lors des entraînements.

Avec Inès nous nous entraînons ensemble et c’est toujours un plaisir de ramer avec elle. Nous nous entraidons. Rémy Casa fait un excellent travaille avec nous tous. Il arrive à s’adapter à chaque profil pour optimiser les efforts de chacun. Je le remercie beaucoup pour la patience qu’il a eu lors de certains entraînements avec Inès et moi.

J’avoue que nous ne sommes pas des anges ! Un grand merci à Yannick Pinaud, le Président du Club, qui fait toujours tout pour que nous ne manquions de rien. Merci également la Mairie de Sainte-Maxime (Monsieur Vincent Morisse, Jean-Marie Toucas) qui me permet de m’entraîner tous les jours. Un petit clin d’œil aussi à Philippe Moreau, qui a cru en moi, Inès et Gab.

Enfin, je veux écrire un dernier petit mot pour mes sponsors. Un grand merci à Infinity pour les planches, Howzit pour les vêtements et le matériel technique (particulièrement merci à Jean-Phi et Georget). Jantex pour la pagaie, Egg Design pour ce vélo qui me permet d’avoir une indépendance dans mes déplacements (merci Alex).

Et un dernier mot à toutes les personnes qui me motivent au quotidien. Ceux qui ont de l’espoir pour moi et qui m’encouragent. Vous êtes d’un grand soutien tout au long de l’année, donc merci !

Liens utiles:
Site officiel d’Infinity SUP: www.infinity-sup.com
Facebook: www.facebook.com/InfinitySUP/
Distribution européenne: Jlid Distribution

Melanie Lafenêtre avec son équipe de La Cigale Surf Club

Crédits photos : Mélanie Lafenêtre / La Cigale Surf Club / Fédération Française de Surf / Vincent Rustuel

TotalSUP Newsletter