Ze Race 2019 : interview croisée de 5 athlètes impatients de participer à cette 9ème édition !

Ils s’appellent Lena Bastard, Pauline Gallouedec, François Prévost, Pierre Lavenant et David Amemoutou, ont en commun leur amour du Stand up Paddle et de la Bretagne et vont tous pour la première fois participer à la 9ème édition de Ze Race en Guadeloupe le samedi 26 janvier prochain. Plus motivés que jamais, la bande de copains, qui a hâte de s’envoler pour les Antilles, se confie à TotalSup à un peu moins de 4 mois de l’évènement.

Pourquoi avoir décidé de prendre part à Ze Race 2019 et comment imaginez-vous votre aventure guadeloupéenne ?

Lena Bastard Nouvelle venue dans le SUP (janvier 2018), j’ai entendu parler pour la première fois de Ze Race via Jo (Joseph GUEGUEN), parti faire la course cette année. Les images, les retours, la bonne ambiance autour de cet évènement… De quoi faire briller des étoiles dans les yeux ! D’autant plus qu’il s’agit d’un Downwind ! Schéma de course sur lequel je prends le plus de plaisir actuellement. Puis est venu le moment où David a annoncé qu’il avait pour projet d’y aller avec Pierre pour l’édition 2019… Incertaine de mes capacités sur une telle distance, je me suis dis “l’année prochaine!” … Quand j’ai appris que François avait aussi envie d’y aller, mais que faire la course en individuel le tentait moins… Le projet a vite muri ! Et notre binôme François-Lena a tout de suite pris forme.

Y aller avec la bande de copains (tous rencontrés lors du Morbihan Paddle Trophy, à l’exception de David qui m’encadre et me soutient), c’est la cerise sur le gâteau ! SEA, SUN, SUP, FUN and FRIENDS… Just SUP-ER ! Je ne sais pas vraiment ce qui va nous attendre là-bas mais j’espère plein de plaisir, de belles rencontres, de moments magiques sur l’eau… bref… de quoi lancer l’année 2019 en beauté et envisager de nouveaux défis pour l’année à venir !

Enfin, merci à Side Shore Brest, notamment Boris Jinvresse, et à Christopher Bloch alias ZAZ (SIC MAUII FRANCE) pour leur soutien.

François PrévostAu départ, je n’avais jamais imaginé faire cette course en 2019. J’ai travaillé avec Pierre cet été, qui m’en a parlé et m’a motivé à prendre part à l’aventure. Lena Bastard m’a proposé de le faire en duo et j’ai de suite accepté.

Je suis constamment à la recherche de performance sportive et surtout de progression pour atteindre mes objectifs (sportifs ou non) à plus ou moins long terme, le fait de réaliser une course pareil et de pouvoir s’entrainer sur des plans d’eaux différents, va, je l’espère, me faire énormément progresser pour la saison prochaine qui s’annonce rythmée.

Cette aventure, c’est une occasion qu’il ne fallait pas louper et donc pour en profiter à fond, j’ai décidé de rester un mois sur place et allier l’utile à l’agréable. Je suis étudiant en L3 STAPS à Nantes et je vais ainsi réaliser une partie de mon stage avec le KARUKERA Club. Cela va me permettre de compléter ma formation dans un cadre idyllique.

Une partie de ce trip n’aurait jamais été envisageable sans Pierre Lavenant avec qui je vais arriver tôt sur place. On va pouvoir s’acclimater, s’entrainer, découvrir tous les spots que ce soit en mer ou sur terre et donc peaufiner notre préparation à Ze Race.

Le déroulé de la course en tant que tel, se déroulera avec Lena, une athlète qui commence à bien marcher sur le circuit breton et national. Notre objectif commun c’est performer en duo mixte. Pour cela, chacun de notre côté met tout en oeuvre pour arriver en forme le jour J.  

François Prévost et sa planche Fanatic

Pierre LavenantZe Race, un marathon des mers où le mental sera soumis à rude épreuve, j’en suis pleinement conscient, ma première crainte est la gestion de la chaleur, la seconde est la capacité physique à maintenir une bonne énergie dans les membres inférieurs au passage des 30km, et la dernière, la capacité à s’adapter à la houle de la mer des Caraïbes… Le tout saupoudré de plaisir, d’exaltation, d’ivresse afin de créer un souvenir gravé à jamais ! J’utiliserai pour cet évènement ma Fanatic Falcon 2019.

Pauline GallouedecL’idée un peu dingue de participer à Ze Race est venue de plusieurs raisons : à force de prendre goût au Downwind et de multiplier les courses, l’idée est de se confronter à l’un des meilleurs Downwind qui existe et le must : dans un environnement de vacances !

L’autre raison vient de l’émulation qu’on peut avoir entre copains du SUP et le fait de tous se tirer vers le haut pour aller chercher d’autres sensations ensemble, sur des courses où nous allons nous surpasser.

Pour ma préparation, ce sera au moins 3/4 sorties par semaine avec le maximum de Downwind, sans doute me mettre volontairement en surchauffe vestimentaire pour me préparer à la chaleur.

J’ai pris 10 jours de vacances pour arriver plus tôt et m’acclimater aux fortes températures et après la course, profiter pour faire du tourisme et me reposer sur les belles plages.

Ce sera vraiment un gros gros challenge pour moi qui ai le plus petit niveau du groupe de copains et qui pour le coup ne ferai pas cette année la race en solo sur 50km, mais en binôme. D’ailleurs, je cherche toujours mon partenaire de course, à bon entendeur !!

David AmemoutouLe projet Ze Race est arrivé assez simplement après une proposition de Pierre Lavenant de venir avec lui en Guadeloupe et participer à Ze Race, « On va le faire pour la première fois ensemble, ça va être top ».

Je me suis dit qu’un Downwind au soleil au mois de janvier ça serait plutôt fun (sourire), qu’au niveau sportif et personnel cela fait un beau défi à relever.

Pas d’objectif si ce n’est de finir la course et glisser un maximum. Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre, je me lance dedans sans trop y réfléchir, et ça me plait bien.

Lena Bastard et François Prévost se sont également pris au jeu et vont participer en duo, ainsi que Pauline Gallouedec, qui est venue compléter la joyeuse équipe made in BZH.

C’est un réel plaisir de faire ce trip entre amis, nous allons y retrouver des copains, on va aborder ce périple le plus simplement possible, profiter un maximum, je compte sur Frank LeVen et Romu pour nous faire découvrir la Guadeloupe et goûter au bon rhum antillais !

Pour ma préparation, je travaille toute l’année avec le coach Vincent Guillaume, et mon ami Joseph Gueguen me donne de précieux conseils pour aborder Ze Race au mieux. Question matos, je devrais avoir une planche 425pro pincode 14’x24′ fourni par Glazsea surfshop, une board océanique très performante prête à affronter les 50km.

Je tiens à remercier mes partenaires Jerry Mihimana, 425pro, Bertrand Cleach de me suivre et pour leur aide dans ce projet. Et bien-sûr ma famille qui me soutient au quotidien.

 

 

TotalSUP Newsletter