Hugo Coud-Cher : la vie en Guadeloupe, c’est une vie de rêve

Vainqueur en 2020 du parcours de 40 kilomètres entre la Pointe des Châteaux et la Marina de Bas-du-Fort à Pointe-à-Pitre qui sera le parcours unique de Ze Race édition 2022, le guadeloupéen touche-à-tout de la glisse Hugo Coud-Cher, ne sera malheureusement pas de la partie le 28 janvier prochain. Pour la première fois de sa vie, il s’est éloigné de son île pour plusieurs années pour suivre ses études de kinés en Espagne. Armé de son tout premier sponsor, Fool Moon, partenaire de Ze Race depuis 3 ans et bien implanté en Guadeloupe grâce au travail de Cyrille Curtit, Hugo nous parle de sa Gwada natale et nous donne envie de nous offrir de magnifiques vacances sportives en Guadeloupe, au rythme des downwinds !

Bonjour Hugo, peux-tu te présenter à la communauté TotalSUP et nous parler de ton parcours de Stand Up Paddler jusqu’à aujourd’hui ? Comment est-ce que tu t’es mis au SUP race.

Bonjour Mathieu, je suis Hugo Coud-cher j’ai 22 ans et originaire de Guadeloupe. J’ai commencé le Stand up Paddle lors de mes études de STAPS avec Cyril Curtit. Le SUP faisait partie du programme d’étude donc toutes les semaines on avait cours et on faisait des courses entre nous, c’est cet aspect de la compétition que j’ai aimé et j’ai pris goût à l’entraînement pour participer aussi aux courses locales.

Quelle est ton histoire familiale avec la Guadeloupe ? Peux-tu nous décrire ta vie là-bas ? Tu es actuellement en Espagne pour tes études. As-tu l’intention de continuer le SUP race en Espagne / Europe et sur quels circuits ?

Je suis né et ai grandi en Guadeloupe, mes parents aussi y ont grandi et nous avons toujours habité proche de la mer, je pouvais aller surfer tous les jours et j’y allais souvent après l’école. L’océan a une place très importante dans ma vie j’y passe une très grande partie de mon temps entre : le sup race, le Surf, le wingfoil, Windsurf, la voile et tout ce qu’on peut y faire. Maintenant que je suis en Espagne pour des études de Kinésithérapie, je me rends vraiment compte de la chance d’avoir grandi sur une île, c’est une vie de rêve. C’est ma première fois loin de mon île donc évidemment au début c’était difficile, j’avais le mal du pays. Mais ça fait du bien aussi de découvrir un autre pays et une autre langue, la Guadeloupe reste loin de tout et être en Espagne permet de s’ouvrir plus facilement au monde. Je suis installé à Valencia et proche de la mer donc je continue à m’entraîner le plus souvent possible, j’aimerais d’abord faire les compétitions locales en Espagne et ensuite participer aux étapes de l’Eurotour, ce serait l’objectif. C’est la mer Méditerranée, c’est différent de ce que je connais en Guadeloupe mais ça me plaît, moins de downwinds mais quand il y a du vent il souffle fort. Pour le Wingfoil c’est top!

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Hugo Coud-Cher (@hugocoudcher_)

Nouvelle vie à Valencia

Tu as gagné Ze Race en Open en 2020 sur le parcours de 40 km qui sera en 2022 le parcours unique de l’événement. Que peux-tu nous en dire ?

C’est un super parcours, dans un cadre magnifique de la côte est Guadeloupéenne, 40 km de bonheur où on traverse par la mer la Pointes des châteaux, Saint-François, Sainte- Anne, Gosier pour arriver dans la marina de Pointe à Pitre avec une ambiance de folie digne d’une arrivée de la Route du Rhum. Lors de l’édition 2020 les conditions étaient difficiles, pas de vent, pas de houle, une mer d’huile mais ces conditions sont rares en Guadeloupe, surtout au mois de Janvier, donc si cette année les conditions sont présentes, il y aura un Downwind de 40km et cette expérience sera inoubliable.

Victorieux sur Ze Race en 2020

Peux-tu nous parler de la communauté de la glisse et du SUP race en Guadeloupe ?  Quelle place à Ze Race en Gwada ?

Les sports de glisse prennent de l’ampleur et intéresse de plus en plus de Guadeloupéens. Les pratiquants de Sup Race se font un peu plus rare que le Surf ou bien le surfski mais grâce à Cyril Curtit avec l’université et aussi à Coco, Melvyn et Bernard avec le Sunset Paddling, de plus en plus de jeûnes sont mordus et le nombre ne fait que d’augmenter d’année en année. L’île offre des conditions incroyables pour le Sup Race qui nous permet de s’entraîner tous les jours, le plus souvent avec le vent d’est dominant toute la côte offre des Downwinds exceptionnels dans l’axe.

Je suis de Saint-François, mon parcours préféré est Pointes des Châteaux – la base nautique de Saint François, à faire sans modération et autant de fois qu’on le peut dans la journée (8km). Si on est pas trop océan et qu’on aime le plat, les mangroves comme celle du Moule ou le Canal des Rotours sont un excellent endroit pour entraîner sa technique ou pour simplement profiter du paysage. Avec le nombre grandissant de pratiquants et avec les conditions et des modèles comme Romu ( Romuald Mamadou ) Cyril et Melvyn je suis sûr que nous verrons des Guadeloupéens sur les podiums de grandes compétitions. Ze Race a une place très importante en Guadeloupe car c’est l’occasion de regrouper des pratiquants de différents pays et non pas seulement de Sup race mais aussi de surfski, pirogue, V6, V4 et maintenant le Sup Foil. Les entraînements sont organisés autour de cette compétition et on est nombreux alors ça fait plaisir. Une course aussi à ne pas manquer qui se passe le weekend avant Ze race est le Karukera Kayal Challenge qui se passe cette fois en Basse Terre.

Enfin, tu es ambassadeur de la marque Fool Moon depuis cette année. Comment s’est développée ta relation avec la marque. Quelle présence a Fool Moon en Guadeloupe. Quel matos Fool Moon est-ce que tu as ou es sur le point d’avoir

J’ai découvert Foolmoon d’abord avec Cyril qui est ambassadeur puis sur Ze Race car c’est un sponsor majeur de cette course, j’ai tout de suite accroché à l’esprit de la marque qui mêle la passion de l’océan, du design, du sport et du voyage et qui se veut performante avec du matériel de qualité. Foolmoon à une place importante en Guadeloupe, on peut retrouver la marque aux pics avec les Sup Surf, également dans les compétitions de race avec la gamme de Sup Race et aussi dans le milieu du Wing Foil avec les leashs ceinture qui ont eu beaucoup de succès, alors quand le reste du matos sera disponible je ne serai pas surpris d’en voir un peu partout dans les lagons de la Guadeloupe.

Je suis très très content de pouvoir représenter la marque, être sponsorisé a toujours été un rêve pour moi et je remercie Pierre-Yves de me faire confiance. Je peux donc continuer à m’entraîner avec la Moonrocket 14*22 qui est une planche qui correspond parfaitement aux conditions que l’on trouve en Med. Foolmoon s’engage aussi dans la production de WingFoil, actuellement j’ai une wing 4.0 qui me tarde d’essayer et de faire des images quand le reste du matos sera disponible.

Pour vous inscrire à Ze Race c’est par ici :
www.zerace.fr

Plus d’infos sur FOOL MOON ici :
https://www.fool-moon.com/

A propos de l’auteur

Mathieu Astier

Mathieu est le fondateur hyperactif de TotalSUP mais aussi un vétéran du marketing et de la communication web avec plus de 20 ans d'expérience aux côtés des plus grandes start-ups internationales. Son coup de foudre pour le Stand Up Paddle en 2013 l'a amené à construire l'une des principales plateformes d'information en ligne dédiées au SUP, en anglais et en français pour une audience mondiale, et à tourner sa vie de famille résolument vers l'océan.

To follow Mathieu:

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only