Le premier championnat de France de SUP FOIL Downwind remporté par Piana et Colmas

Suite aux résultats officiels complets des premiers championnats de France du SUP FOIL DOWNWIND que nous avons livrés en temps réel après la dernière manche de compétition jeudi après-midi, voici un résumé de l’épreuve inspiré de celui de la FFS – Fédération Française de Surf et amplifié par TotalSUP. Photos: Laurent Nevarez.

C’est une véritable équipée de pionniers du SUP FOIL qui se sont livrés bataille sur les downwinds de Crozon – Morgat dans le Finistère toute la semaine sur les tout premiers championnats de France de SUP FOIL DOWNWIND organisés par une équipe autour d’Amaury Dormet, au sein de l’Xtrem Gliss Festival. Le format très original, 5 manches de downwind sur de longues distances réparties sur 4 jours avec un classement basé sur le cumul des 4 meilleurs résultats, semble avoir fait l’unanimité parmi les 17 concurrents, d’autant que le beau temps était au rendez-vous et que l’ambiance et le sentiment de participer à une nouvelle page historique du SUP français unissait tout le monde dans le partage sur l’eau et au sec.

1. Clément Colmas (milieu) 2. Alexandre Bicrel (à droite) 3. Tom Auber (à gauche)

Chez les hommes (15 participants) et chez les femmes (2 participantes), Clément Colmas et Olivia Piana ont tous les deux réalisé un sans-faute impressionnant, leur permettant à chacun d’accrocher leur premier titre de Champion de France FFS cette année. Si ces deux athlètes ont survolé les débats de manière convaincante, il faudra remarquer les retours très attendus à la compétition d’Alexandre Bicrel, grand espoir du SUP Race jusqu’en 2019, moment où les études ont pris la priorité sur le sport, et d’Amandine Chazot, que les devoirs de maman ont éloigné de la compétition depuis fin août. Choix du matériel en fonction des conditions du jour, qualités athlétiques, options de navigation, et autres surprises du jour (par exemple Romuald Mamadou privé d’une 5ème manche à cause de petits problèmes d’estomac) ont signifié que le suspens a été conservé jusqu’au bout avec notamment un Titouan Puyo qui perd sa 3ème place au classement au profit de Tom Auber sur les deux dernières manches pour une poignée de secondes.

Olivia Piana s’est présentée cette année uniquement sur le Ch. de France de SUP FOIL DOWNWIND et l’a remporté

Clément Colmas, impérial sur les 5 manches

Clément Colmas et Olivia Piana ont remporté les premiers titres de champions de France de Downwind SUP Foil

Après être monté trois fois sur les podiums des Championnats de France de Sup race à Vassivière (Eaux Intérieures) et à l’Île de Ré (Milieu océanique) ces dernières semaines, le Néo-Calédonien Clément Colmas a remporté la toute première édition des Nationaux de Downwind SUP Foil après cinq jours de courses.

Le 1er Championnat de France Downwind SUP Foil s’est terminé en beauté jeudi avec un parcours longue distance de 14 km entre Pors Péron et la digue de Morgat. Les deux grands favoris de l’épreuve ont tenu leur rang et s’imposent logiquement.
« On a réussi à faire les cinq manches prévues, le bilan sportif est extrêmement bon puisqu’on avait quasiment tous les meilleurs spécialistes », se satisfait Serge Lougarot, le conseiller technique national en charge du SUP à la Fédération.

Belle 4è place pour Titouan Puyo, longtemps 3è au classement

La 2è meilleure perf chez les garçons, c’est pour le girondin Alexandre Bicrel (à droite)

Romuald Mamadou, longtemps 5è au classement, n’a pas pu participer à la 5ème manche et finit 7è au classement

Très bonnes conditions météo

La direction de course a aussi bénéficié de très bonnes conditions météos et a pu proposer de très beaux parcours, avec des bateaux qui déposaient les concurrents au départ et les récupéraient à l’arrivée.
Ces bonnes conditions ont permis de faire courir de nombreuses manches. « C’est très rare que l’on puisse en valider autant », concède Lougarot qui ajoute que « la sécurité sur l’eau a tenu la route aussi. »

Nouvelle discipline, le Downwind SUP Foil se développe rapidement et ces premiers championnats démontrent l’intérêt qu’il suscite au plus haut niveau national. « On a pu voir que c’était attrayant, sportivement intéressant, que ça va vite et que les concurrents se font plaisir sur l’eau. J’espère que la pratique va se développer tant au niveau compétition que chez le grand public. Il y a déjà de très bons athlètes. J’espère que le Championnat de France s’inscrira dans le temps ».

Justement à la question de savoir si le SUP FOIL en Downwind peut se développer chez les femmes, Amandine Chazot répond à TotalSUP: “Le SUP FOIL en downwind reste une discipline très exigeante qui demande des qualités athlétiques exceptionnelles et beaucoup de temps d’apprentissage et de perfectionnement. Faire décoller son foil demande une force physique et une endurance très importantes surtout quand on fait des vols courts et qu’on doit s’y reprendre 15 fois par manche comme je l’ai fait sur toute la semaine. Je crains qu’en France on ne soit qu’une petite poignée de filles mais j’espère que le nombre va grandir. Je pense entre autres à Mélanie Lafenêtre et Anais Guyomarch que j’imagine bien sur ces formats. Pour ma part, j’en ai bavé toute la semaine, mais je me suis régalé.”

Amandine Chazot: “Je suis épuisée mais j’ai comme tous les autres la sensation de faire partie d’une bande de pionniers sur ce tout nouveau championnat de France”

Il nous tarde donc déjà de voir la suite qui sera donnée à cette nouvelle discipline labellisée Championnat de France en 2022 (pourrait-on par exemple imaginer des Coupes de France de SUP FOIL Downwind dès l’année prochaine), en espérant, cette fois avoir le budget nécessaire pour couvrir tout cela sur place et réaliser l’année prochaine un LIVE à la hauteur de l’événement.

> Résultats complets manche par manche du Championnat de France de SUP FOIL Downwind

Classement général
1. Colmas Clément
2. Bicrel Alexandre
3. Auber Tom
4. Puyo Titouan
5. Auber Marius
6. Argentin Matt
7. Mamadou Romuald
8. Piana Olivia
9. Quilfen Yann
10. Prevost Francois
11. Teulade Ludovic
12. Closier Gregory
13. Vanbaelinghem Axel
14. Foster David
15. Bruzac Gilles
16. Jinvresse Boris
17. Chazot Amandine

A propos de l’auteur

Mathieu Astier

Mathieu est le fondateur hyperactif de TotalSUP mais aussi un vétéran du marketing et de la communication web avec plus de 20 ans d'expérience aux côtés des plus grandes start-ups internationales. Son coup de foudre pour le Stand Up Paddle en 2013 l'a amené à construire l'une des principales plateformes d'information en ligne dédiées au SUP, en anglais et en français pour une audience mondiale, et à tourner sa vie de famille résolument vers l'océan.

To follow Mathieu:

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only