Entre voyages et compétitions, Ludovic Teulade dresse le bilan et se prépare pour son premier Watermana

Ludovic Teulade, l’un des deux frères Teulade se rendra en Polynésie pour l’une des plus grosses compétitions de Waterman au monde d’ici la fin du mois à Huahine. Ayant déjà passé le mois de février entre Tahiti et l’île de Tahaa pour un surf trip, c’est avec un tout autre objectif que Ludo se rend une nouvelle fois en Polynésie ! En effet le rideur de la marque OXBOW qui a déjà démontré sa capacité à se confronter à des épreuves de waterman lors du Medoc Waterman Challenge à Soulac où il finit second au coude-à-coude avec Joseph Gueguen, vainqueur du circuit Waterman Challenge 2018 a eu la surprise de recevoir une invitation de la part du collectif  TotalSUP / Waterman Tahiti Tour / Air Tahiti Nui. Entre natation, stand up paddle, paddleboard, BIG SUP, pirogue tahitienne en solo ou par équipe de 6, et d’autres surprises mêlant culture locale et effort physique dont les organisateurs du Watermana ont le secret, serait-ce là un nouvel axe de progression pour cet athlète ? Ludo nous fait vivre sa préparation à 2 semaines de l’ouverture de ce Watermana 2018. On le retrouvera après son aventure afin qu’il nous livre ses impressions sur cette semaine à haute intensité physique et mentale qu’il s’apprête à vivre pour la première fois !

Salut Ludo, année riche en voyages, compétitions et en résultats, peux-tu nous faire le bilan de cette année 2018 ?

Oui cette année a encore été incroyable ! Beaucoup d’entrainements, compétitions mais aussi la réalisation d’autres projets et des trip surfs ! En ce qui concerne la Race, j’avais bien démarré l’année avec des podiums sur les courses Francaises (Oxbow Kelt Ocean Race, Alpines Lakes Tour etc…). J’avais encore une fois passé l’hiver aux Canaries et je me sentais en forme pour démarrer cette saison ! Ensuite j’ai fait un gros Euro Tour ; 8 week-ends d’affilé. J’ai été satisfait de ma régularité sur ces courses avec un top niveau international même si je n’ai pas eu l’impression d’avoir réussi « La perf ». Le résultat de cette première partie de saison était néanmoins très positif ! J’ai encore gagné en expérience, j’ai beaucoup moins de pression et de stress et je prends encore plus de plaisir à chaque course ! Pour ma deuxième partie de saison j’ai fais un gros mois de septembre avec des podiums et victoires sur les Coupes de France 12’6, Fort Boyard Challenge, Médoc Waterman Challenge… La coupure de cet été m’avais fait énormément de bien et je me sentais prêt pour les Championnats de France. Les France 14’ ont été froid mais ils m’ont bien plus ! Une Beach Race technique où je prends une 8ème place après avoir été en pôle position sur un tour et demi et une bonne longue distance où je finis 4ème et où j’ai pu attaquer et de mener la course. J’ai finis avec deux 5ème place sur les France 12’6 pour mes dernières courses sur ce support avec encore une belle bataille avec Martin Vitry, Tom Auber et les cagous Noïc Garioud et Clément Colmas ! Ce sont mes meilleurs résultats depuis mes débuts donc forcément ça fait plaisir de voir que le travail paie ! Une grosse année de course donc qui se termine avec le Watermana et le Nautic à Paris !

Concernant les autres projets, d’abord avec OXBOW nous avons sorti le deuxième épisode de notre série « SUP’in » à Venise cette fois ! On était super content avec Jérémy du résultat et ça a été une formidable expérience de ramer dans ces canaux ! On a également réalisé un shooting à Tahiti avec Ben Thouard en Février. Découvrir cette île, ses lagons et travailler avec un photographe tel que Ben…forcément le rendu a été superbe ! Un autre projet important de cette année a été la création de notre école de SUP avec le frangin sur les bords du Léman cet été ! Nous avons donné des cours pendants 2 mois, initiations, perfectionnements et clinics race ! Cela nous a vraiment plus et on reconduire ça en 2019 en plus structuré.

Niveau voyage, hormis tout ce qu’on avait déjà fait entre compétitions et projets, on a décidé d’aller faire un surf trip en Indonésie. C’était vraiment sympa de découvrir ce pays, c’était la première fois en Asie pour nous et les vagues sont folles ! Cela nous a permis de faire une bonne coupure avec la race, de voir et penser à autre chose !

Crédit photo : Ben Thouard

Tu fais parti des 8 « Wild Cards » de cette édition 2018, comment t’es-tu préparé à cette compétition ?

Oui c’est génial ! Cette semaine de compétition va être incroyable et j’ai hâte de ramer dans les lagons ! Bien évidemment mon point fort est le SUP puisque je m’entraine et je fais des compétitions spécialement pour ce support toute l’année mais j’ai la chance d’avoir pratiqué de nombreux sports étant jeune, et notamment du water-polo. J’ai joué en club pendant 6 ans, j’ai donc encore de bons restes en ce qui concerne la natation ! Je nage quelque fois en piscine, mais je vais concentrer mon entraînement sur la natation en eau libre, en pleine mer ou en lac pour simuler ce que je vais retrouver à Huahine. On va avoir des distances longues, il faudra donc que je sois au point techniquement pour ne pas trop tirer sur les bras ! Pour le prone, j’ai la chance de surfer toute l’année, cela me permet de ramer régulièrement. Même si ce n’est pas exactement la même rame, cela reste un bon fond d’entrainement. Je vais devoir surtout m’habituer à la position de rame du prone à genoux, qui m’est peu familière. J’ai déjà réalisé quelques entraînements mais je peine à la tenir sur des longues distances.

Crédit photo : Alexis Fernet

Le programme sportif du Watermana a été publié, comment appréhendes tu ces longues distances ?

Oui je viens de voir le programme ça fait un peu peur ! C’est super puisque chaque jour va être spécifique à un type de course, on a une grosse étape de prone en début de semaine, ça m’arrange car je serais encore un peu frais ! Les derniers jours vont être très dur avec 10km de natation et 44 de SUP. Je vais essayer de gérer dès le début de semaine pour garder des réserves, la fraicheur sera déterminante pour ces longues distances.

T’es-tu fixé un/des objectif(s) ?

En tant que fervent compétiteur, il m’est impossible de me préparer à une course sans me fixer des objectifs ! Bien sûr j’aimerais être en tête dans les épreuves de SUP, mais mon plus gros challenge sera de tenir la tête de course en prone et en natation le plus longtemps possible. J’aimerais faire un bon résultat sur le combiné, je sais que j’en ai les capacités.


Depuis quand tu te projètes dans ce type de course waterman ?

Cela fait plusieurs années que je regarde les vidéos et récap des courses waterman et j’ai déjà participé deux fois au Waterman Challenge de Soulac. Aujourd’hui j’essaie de progresser dans toutes les disciplines pour être un waterman accompli ! J’adore vraiment toutes les pratiques qui nous permettent de prendre du plaisir sur l’eau et ce type de compétition sont un parfait combo ! Ca fait du bien de se tirer la bourre sur des supports autre que le SUP race.

Crédit photo : Ben Thouard

Qu’attends-tu de cette semaine ?

Côté compétition, je m’attends à des courses vraiment éprouvantes mais physiquement et mentalement, je vais donner le meilleur de moi-même et prendre un maximum de plaisir ! Sur le plan humain, ce sera l’occasion de rencontrer de nombreux riders et watermen internationaux, mais aussi de partager une expérience inoubliable puisque nous serons sur une île paradisiaque et que nous nous affronterons plusieurs fois par jours ! Il y a également des épreuves en équipe, ce qui permettra d’apprendre à mieux se connaitre et de se motiver mutuellement !

Crédit photo : Thomas Lodin / OXBOW

TotalSUP Newsletter