Erwan le Léannec a réussi son défi : l’Enez Raid Paddle ou 170 kms en Prone Paddleboard à travers le Finistère

Erwan le Léannec s’est inventé un challenge estival, lui a donné un nom: le Enez Raid Paddle et l’a réalisé ! L’idée de ce waterman breton, ambassadeur pour les marques 425pro et Saint-Jacques WetSuit était bien de sortir des sentiers battus en ralliant les îles du Ponant qui se trouvent en Mer d’Iroise et en naviguant dans des lieux emblématiques : île d’Ouessant, l’archipel de Molène, pointe de Pen-Hir (Tas de Pois), île de Tevennec, île de Sein, Raz de Sein, Pointe du Raz, Pointe de Penmarch et l’archipel des Glénans. Son programme entre le lundi 22 et le samedi 27  juillet: 170 kilomètres et une moyenne d’environ 30 kilomètres par jour. Son embarcation: le prone Ature de la marque 425pro. Voici son roadbook sur TotalSUP avec ses photos, ses directs et ses ressentis, jour après jour jusqu’à la célébration !

6ème et dernière journée – samedi 27 juillet – Archipel des Glénans > Concarneau

Départ 9H30 pour 20 km de course

Conditions du jour : 

Temps ensoleillé
8 à 10 nœuds vent orienté nord ouest
Houle de mer longue 1m

Ressenti d’Erwan

Dernière étape de ce magnifique périple hors normes ! A la fin de ce parcours Erwan aura parcouru 170 kilomètres à la force des bras sur son paddleboard de Ouessant à Concarneau.

Aujourd’hui départ avec une grosse motivation malgré la fatigue, les bleus et bosses. L’envie de le faire jusqu’au bout tout en sachant que vu les conditions upwind (vent de face) ce dernier trait va être difficile.
En vu de Concarneau, ma vigilance est accrue et mon accompagnateur me suit au plus près car il y a beaucoup de trafic sur l’eau.

Pas de sensation de glisse, ça tapait. Petite houle n’aggravant pas les choses.

Mon défi touche à sa fin, avec à la fois soulagement et incrédulité de l’avoir fait !

A bientôt pour un dernier message une fois le tout encaissé et digéré !

MERCI MERCI MERCI :
 425PRO – ST JACQUES WETSUIT – AQUANUT – TOTALSUP – LES AMIS ET LA FAMILLE

Clap de fin pour Erwan le Léannec

Arrivée du jour 6 et fin de l’Enez Raid Paddle

Départ du jour

Débrief du jour

5ème journée – vendredi 26 juillet – Port de Lesconil > Archipel des Glénans

Départ 11h pour 20 km de course

Conditions du jour : 

Temps mi soleil mi nuages
8 à 10 nœuds vent orienté sud (dans le nez)
Houle de mer longue 2.5m grossissant 3m

Ressenti d’Erwan :

Vite fait bien fait !! Le corps est très engourdi, raide et parfois douloureux. Les 50kms de la veille et le cumul des 134 kms parcourus se fait cruellement ressentir mais le départ tardif et le parcours court (20kms) me mettent en confiance.
Les conditions sont correctes et je rame durant un peu moins de 3h pour atteindre le Fort Cigogne de l’archipel des Glénan. La houle longue de côté me porte un peu ainsi qu’un bon courant dans le sens de la marche.

J’arrive malgré bien fatigué et sitôt le repas et la bière fraiche avalés je file dans ma cabine dormir !

C’était l’avant dernière étape de mon périple et je profite de ce moment pour remercier tous les contributeurs qui m’ont permis de réaliser cet incroyable défi, les partenaires 425pro pour la board et l’équipement naviguant ainsi que Saint Jacques Wet à Porter pour les néoprènes. Merci à TotalSUP pour le suivi média. Merci également à AQUANUT et Stéphanie Bondu-Guisselin pour m’avoir fourni en spiruline et phycocyanine (pas dopant, ça ce serait vu !!) me permettant une récupération physique plus aisée.

Merci à ma famille: Axel, qui veille à terre, Natan et Marie en mer avec moi, ainsi que notre indispensable capitaine Stéphane et son « Baradozig » (petit paradis) qui m’auront accompagné pendant une semaine de folie.

Demain dernier jour de ce défi de toqué ! Les Glénan vers Concarneau ou je devrais arriver entre 11h et 13h au ponton visiteur du port de plaisance.

Si vous êtes de passage à Concarneau….. à demain

Arrivée du jour

Départ du jour

4ème Journée – jeudi 25 juillet – Ile de Sein> Pointe de Penmarch…et plus loin !

Départ 10h sous le soleil pour une traversée de 43 kms…qui en feront 50km au final

Conditions du jour : 

Temps magnifique, soleil éclatant
Houle d’ouest 1.5 à 2m voire plus de côté
8 à 10 nœuds vent orienté ¾ face

Ressenti d’Erwan :

Beau et bon départ de l’île de Sein. Le corps et le moral en forme. En quittant l’île, un jeune phoque curieux et joueur vient à ma rencontre. En 3h malgré les conditions, la glisse était bonne, j’avais parcouru 23 km. Le bateau suiveur parti après moi a un peu de difficulté à me retrouver mais rapidement il vogue paisiblement derrière moi.

Je m’impose un arrêt pour déjeuner, reprendre des forces car je sais que le temps passe, les kilomètres s’accumulent et la fatigue aussi.

Reprise de rame pour terminer en principe à Penmarch, la météo change un peu, temps couvert et houle grossissante. Le corps et le moral ont beaucoup souffert entre les 30 et 40 kms. L’équipage qui me suit et veille au plus près m’encourage et me donne la force de continuer. Et comme pour me motiver d’avantage me voilà accompagner de quelques dauphins passant au ras de moi et du bateau. Magique ! En vue du phare d’Eckmül à la pointe de Penmarch !

J’arrive enfin à la tourelle au bout de cette pointe ! Plein de cailloux partout ! J’aurai pu m’y arrêter à 43 kms mais je veux aller au bout de mes 50.

Une petite visite surprise de l’Hélicoptère de la Marine Nationale curieux de cette situation (comme tous les bateaux que l’on a croisé) vient prendre des nouvelles et faire quelques photos ! La classe (film sur FB sur ma page)

Les deux derniers kilomètres ont été douloureux, fit à l’arrache ! épuisé mais heureux de les avoir fait.

J’ai désormais parcouru 130 kms au total depuis lundi, à la force des bras.

Nous rejoignons le port de Lesconil pour la nuit où notre épatant capitaine Stéphane nous démontre une fois de plus ses talents de navigateur en amarrant notre voilier de 13m au quai dans l’espace de 15m qui nous était dédié !! rien ne touche, tout passe en douceur.

Demain je reprends la rame pour la traversée de Lesconil aux Glénan pour une trentaine de kilomètres. A demain

3ème Journée– mercredi 24 juillet – Camaret > Ile de Sein

Départ 9h30 sous la grisaille pour 32 kms depuis la Pointe de PenHir Tas de Pois

Conditions du jour :
Temps couvert se dégageant en milieu de parcours pour arriver sous le soleil à Sein
8 à 16 nœuds vent orienté sud (dans le nez)
Houle de mer ouest et clapot de vent
« ça tapait dur !! »

Ressenti d’Erwan

Journée difficile. Le corps et le moral à l’épreuve car aucune sensation de glisse. La planche tapait, enfournait dans les creux. Pas de repère visuel car en pleine mer, hormis « le putain de cailloux de Tevennec » qui n’approchait pas. Le courant déportait vers l’ouest. Troisième jour donc la fatigue accumulée précédemment se fait sentir. Le défi est vraiment là car il faut concilier l’ensemble des points évoqués au-dessus.

Demain est encore autre chose. Sans doute les mêmes conditions mais 1,5 fois la distance soit 48 à 50 kms….

L’arrivée du jour 

Mi-parcours

Le départ du jour

Briefing du jour

2ème Journée – mardi 23 juillet – Molène > Camaret 32Km

Départ 10h15 sous le soleil de Molène sans une once de vent

Conditions du jour : 

Départ Molène
Arrivée: Tas de pois au sud de Camaret – Presqu’île de Crozon
Soleil total sur le tracé
0 nœuds vent
Houle 1.50m à 2m

Photo Loïc Olivier

Ressenti d’Erwan

Bon départ, sensation de facilité dans l’archipel de Molène sans doute grâce à la bascule de courant et ce jusqu’à la dernière île de Beniguet.
Ensuite l’objectif des tas de pois est apparu dans le viseur et me motive d’autant plus malgré que ce soit la partie la plus longue dans un plan d’eau calme, houle longue ¾ coté sans incidence.
Etat de forme très bon et le moral d’acier. Sensation ou sentiment de sérénité absolue. Aujourd’hui pas de contrainte de parcours. Un peu seul au monde au milieu de tout ou de rien.

Maintenant repos et récup pour demain car c’est la même distance : Tas de pois / Ile de Sein en passant par Tevennec. 32 kms également !

Arrivée 2ème journée

Mi-parcours


Briefing avant départ

1ère Journée – lundi 22 juillet – Ouessant > Molène – 17Km

Départ à 9h15 de la Baie de Lampaul sous le soleil ouessantin

Conditions du jour : 
– soleil au départ et à l’arrivée
– vent de sud sud ouest 7 à 8 noeuds
– brouillard entre Ouessant et Molène

Ressenti d’Erwan

Bon départ sans appréhension de la distance mais stress dû au parcours et courants connus. Au bout de 2 kms au passage du Phare de la Jument, le brouillard est tombé avec très peu de visibilité et aucun repère hormis ma boussole. J’ai tenu le cap au 110 jusqu’à apercevoir Molène. Le brouillard s’est levé au bout de 10 km.

Le voilier m’a retrouvé à l’entrée du chenal du Fromveur qui a été une partie difficile, à contre avec un courant à 2 nœuds. A l’approche de Molène je croyais le plus dur passé mas c’était sans compter là-dessus. Sur place et voir même à reculons. J’ai cru repartir pour un tour.

Une bonne première traversée riche en émotion dans un cadre mythique avec des conditions idéales pour réaliser ce tracé car dans d’autres conditions c’était impossible à faire. La condition physique est là et essentielle ainsi que le mental.

La suite demain… Molène > Camaret pour 35 kms !

Arrivée de l’étape 1

Mi-parcours étape 1

Veille de départ 

Présentation du projet Enez Raid Paddle

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only