Kelt Ocean Man: focus sur le waterman-organisateur Erwan Le Léannec

Erwan Le Léannec, waterman breton, aime partager sa passion avec sa famille et ses amis. Le rider de la team Saint Jacques Wetsuits, heureux de vivre dans la baie de Douarnenez organise des évènements afin de faire profiter la grande famille des waterman de son terrain de jeu. Entre deux évènements, il prend le temps de nous parler de son projet “Enez Raid Paddle” et du Kelt Ocean Man/Woman.

Bonjour Erwan, peux-tu nous parler un peu de toi et des évènements que tu organises ?

J’ai 47 ans, marié et père de 2 garçons de 17 et 15 ans, je suis originaire de la région lorientaise. Passionné par la mer, j’ai toujours habité proche de la mer afin de pouvoir être le plus souvent dans l’eau. J’ai la chance de partager cette passion avec Marie, ma femme et Natan, mon ainé Axel accepte nos escapades sportives.

Cette passion a même dictée mon orientation professionnelle, je suis enseignant (dessin industriel) dans un lycée professionnel à Quimper (Le Likès). Naturellement, nous nous sommes installés à Douarnenez, ville ouverte sur la mer pour pouvoir profiter au maximum de cette magnifique baie et proche de beaucoup de spots de surf. Je suis un sportif amateur, qui passe son temps libre dans l’eau. Le stand up paddle, le prone paddleboard, la pirogue, le surf, la nage en mer, la planche à voile, le dériveur me permettent de varier les plaisirs.

En 2012, je me rends au Salon Nautique avec un objectif : trouver des partenaires pour organiser ma première course de SUP au sein du grand prix Guyader. Sur place, je ne connais absolument personne, mais je suis persuadé qu’ils vont comprendre que la Baie de Douarnenez offre un terrain de jeu formidable …peu de retours.

J’organise bénévolement la 1ère édition en 2013 et la course gagne en notoriété au fur et à mesure des éditions. En 2015, c’est la 1ère course en France proposant un double downwind: 2 courses sur deux jours (environs 45kms) ouvertes aux différents supports : pirogue OC1, Surfski, SUP, paddleboard, supfoil. Depuis 2016, nous avons créé le Kelt Océan Club et la course downwind devient la Kelt Ocean Race. En 2016 et 2017, l’évènement devient même une étape de la coupe de France de SUP. On compte à chaque fois plus d’une centaine de participants. En 2019, la Kelt Ocean Race a eu une saveur particulière car elle ne devait pas avoir lieu. Nous souhaitions faire une pause en tant qu’organisateur, mais nous voulions financièrement prendre le temps de trouver de nouveaux sponsors.  Beaucoup de fidèles participants nous ont contacté pour obtenir les dates… et nous avons cédé.  Après coup, nous sommes très satisfaits d’avoir pu proposer, même sur un jour, une très belle course avec un budget très très serré. Cette année, 425pro et Saint Jacques Wetsuits nous ont rejoints, j’espère que c’est le début d’une belle et longue collaboration. Si d’autres entreprises souhaitent s’associer au Kelt Ocean Club et ses évènements, elles sont bienvenues.

Nous sommes maintenant une bonne petite équipe qui prend plaisir à organiser des évènements sur Douarnenez. Comme en 2017, nous organisons le 22 juin une épreuve Waterman, la Kelt Ocean Man/Woman qui sera intégrée à d’autres évènements de la ville, mais également des initiations au stand up paddle pour personnes en situation de handicap le 25 Mai et enfin des initiations au stand up pour le grand public le 29 juin.

Tu t’es lancé un sacré défi, peux-tu nous le présenter ?

Le “Enez Raid Paddle” est une suite logique des différentes traversées de la baie de Douarnenez que je fais depuis 8 ans. Je vais relier en paddleboard les 180km qui séparent Ouessant et Concarneau en 6 étapes du 22 au 28 juillet 2019. (ndlr: Enez = île en breton)

Sortir de la Baie, c’est sortir des sentiers battus ! Quoi de mieux que de rallier les îles du Ponant qui se trouvent en Mer d’Iroise. Se lancer dans ce genre d’aventure, permet de se tester, de bousculer son quotidien afin d’en retirer le meilleur et d’en sortir grandi.

Je souhaite aussi mettre en lumière une discipline pas assez connue, le prone paddleboard.  C’est aussi se donner la possibilité de naviguer dans des lieux emblématiques : île d’Ouessant, l’archipel de Molène, pointe de Pen-Hir (Tas de Pois), île de Tevennec, île de Sein, Raz de Sein, Pointe du Raz, Pointe de Penmarch, l’archipel des Glénan.

Ce projet a germé il y a 2 ans et a muri petit à petit. L’élément déclencheur a été ma participation au Watermana 2018. J’ai eu la chance d’obtenir une Wild card pour cet événement hors norme à Tahiti au mois de Décembre 2018. Durant une semaine, le défi à relever était de pouvoir faire au total plus de 70 kms de stand up, 30 kms de paddleboard et 10 kms de natation. Le maître mot était “Ne vous attendez à rien, soyez prêts à tout”. Une expérience unique avec une vingtaine de participants où l’on a partagé l’entraide et le dépassement de soi. Cela m’a permis de voir ce que j’étais capable de faire et de me conforter dans mon défi.

Côté préparation, je n’ai pas de programme, ni de régime alimentaire particuliers, je fais en sorte de m’entrainer tous les jours en variant les pratiques (nage, rame sur différents supports, course à pied, vélo). Mon maître mot c’est le plaisir.

Côté logistique, c’est un type de projet qui prend vite de l’ampleur. Au niveau du matériel, j’ai la chance d’être ambassadeur pour 425pro, je vais pouvoir utiliser le modèle Ature 12’x20″ pour relever le défi. Pour les images de ce périple, j’ai engagé 2 professionnels et amis Loic Olivier pour les photos et Mathieu Jonneaux de Mamgoz productions pour les vidéos. Au niveau logistique nautique, lorsque j’ai parlé de mon projet à mon voisin Stephane Gérard, il a tout de suite dit ok et son voilier (un OVNI395) de 13m va nous servir de camp de base. Le semi-rigide de Loic Olivier va servir de bateau sécu. Pour ma sécurité, je vais m’équiper du bracelet Dial créé par la SNSM.

Afin de boucler mon budget, j’ai lancé un financement participatif à hauteur de 2500€ via Ekosea, plateforme dédiée aux projets portant sur le monde maritime et à l’environnement. J’espère pouvoir reverser le surplus à la SNSM et à une association environnementale qui sensibilise à la protection des océans.

Si vous souhaitez donner un coup de pouce, c’est par ici: https://ekosea.com/fr/crowdfunding/301-enez-raid-paddle

Le projet en vidéo:

As tu d’autres soutiens ?

L’organisation d’évènements et mes projets me prennent du temps, mais je cherche avant tout à passer un maximum de temps à l’eau. Je cherchais une marque française de néoprène et j’aimais bien ce que proposait la marque Saint Jacques Wetsuits et ses fondements . J’ai pris tout simplement contact par mail avec Stan Bresson, il a été le seul à me répondre ! Dès le premier échange, on était sur la même longueur d’onde, la même vision sur ce que devait être un partenariat. Pour cette année 2019, on apprend à se connaitre, on avance petit à petit afin que tout le monde y trouve son compte. Saint-Jacques Wetsuits nous offre des lots que l’on met au tirage au sort lors de la Kelt Ocean Race et de la Kelt Ocean Man/Woman.

En ce moment, j’utilise la Stan Quick dry 4/3mm en surf et si l’eau se réchauffe vite le même modèle mais en 3/2mm. Pour mon défi cet été, j’envisage de passer sur le long john Léon 3mm voir le short john Robin 3mm si il fait vraiment beau.

Merci Erwan, as-tu un dernier mot?

J’aime citer Hervé Bazin :

« la vie, c’est comme la mer, elle ne porte que ceux qui remuent. »

Merci à TotalSUP de collaborer avec le Kelt Océan Club, de s’intéresser à nos projets et mes défis, …..Car j’en ai d’autres… Merci à ma petite famille et aux membres du Kelt Ocean Club!

Kenavo – Au Revoir

 

Pour plus d’information sur la marque Saint-Jacques Wetsuits, rendez-vous sur :
Web : https://saintjacques-wetsuits.com/
Facebook : https://www.facebook.com/saintjacqueswetsuits/
Instagram : https://www.instagram.com/saintjacques_wetsuits/

 

About the Author

Marie Esnaola

Originaire du Pays Basque, Marie se tourne naturellement vers le sauvetage côtier, les courses de prone et le SUP après des années de natation. Passionnée de sport, elle organise des évènements sportifs et BtoB et accompagne les entreprises en webmarketing.

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only