Bord’Océan SUP Days 2021: Report, Résultats et Replay !

La 6ème édition des BORD’OCEAN SUPdays s’est tenue ce week-end à Bordeaux et Lacanau, organisée par les Marins de la Lune et le Lacanau Surf Club. Les BORD’OCEAN SUPdays, c’est un événement SUP atypique, qui a lieu sur un week-end, tout d’abord à Bordeaux puis à Lacanau Océan. Aux épreuves de SUP, Coupe de France cette année, mais aussi courses loisirs, viennent s’ajouter une épreuve Waterman, et cette année pour la première fois une épreuve de prone paddle Longue Distance.

On se retrouve donc samedi en plein centre de Bordeaux, dans le port de la Lune, en bord de Garonne. Les Marins de la Lune sont basés sur un superbe spot, un ancien chantier naval, les Chantiers de la Garonne, qui a été réhabilité et où cohabitent aujourd’hui une brasserie, la Brasserie de la Lune, un restaurant, et les Marins de la Lune. Cet ensemble fait partie d’un écosystème plus global, Darwin, il suffit de traverser la rue pour se retrouver dans une ancienne caserne militaire, la caserne Niel, qui a été réhabilité et où se mêlent entreprises, associations, quelques shops, restaurant, épicerie, tout ça autour de valeurs écoresponsables et solidaires.

En Replay – Le live de TotalSUP de la Longue Distance qui a accumulé plus de 11,000 vues sur Facebook samedi 28 août

Dès le matin ça s’agite en bord de Garonne, les concurrents arrivent, débarquent leur matériel, vont récupérer leur pack coureur, ils sont plus de 130 à s’être engagés. Par la cale de mise à l’eau, on a une vue sur la Garonne, et aujourd’hui il y a du jus, les regards sont interrogatifs. C’est l’heure du briefing, pour certains la découverte de ce plan d’eau si particulier qu’est la Garonne. A la manoeuvre le directeur de course Clément Salzes, il connait bien les lieux, il est l’un de ceux qui a créé le club, tout d’abord pour y pratiquer la voile en entrainement, notamment pour des courses au large comme la Figaro à laquelle il a participé à deux reprises. Clément présente d’abord le plan d’eau,soumis aux effets de marées, ses points particuliers, les ponts, les pontons, et ses points clé de sécurité. Durant la course, le courant va s’inverser, et comme le parcours est prévu sur deux boucles, il va y avoir de la rame avec et contre le courant. Et aujourd’hui Eole a décidé de s’inviter sur la course, ça va être chantier sur la Garonne.

Rendez-vous est pris pour une mise à l’eau vers 11h15, à ajuster suivant la bascule réelle de la marée, et aussi l’arrivée d’un paquebot de croisière dans la Port de la Lune. C’est d’abord les coureurs de la Coupe de France qui vont se mettre à l’eau pour la Longue Distance, ils seront suivis à 5′ des coureurs en loisirs 12 kms et prone (même parcours que la Coupe de France), et loisirs 6 kms.

Le départ est donné peu avant midi pour les 75 coureurs de la Coupe de France, et c’est effectivement le chantier sur le Garonne. Au terme du superbe course techinique et tactique, que vous avez pu suivre en live sur TotalSUP, c’est le champion de France en titre Ludovic Teulade (Lacanau Paddle Race) qui s’impose chez les hommes, suivi de près par le jeune talent breton Ethan Bry (Crozon Waterman Club), et par le team manager425Pro Olivier Darrieumerlou (Les Marins de la Lune). Chez les filles, la championne du monde Fanny Tessier (SUP Rider 47) passe en tête sur les dernières centaines de mètres et la garde jusqu’à la ligne d’arrivée, après une belle remontée suite à un choix de trajectoire pas optimal, elle est talonnée par la pétillante Agathe Rodier (Lacanau Paddle Race) puis par Aurélie De Capele (SURFIN Trouville Club). (nota pour Mathieu, ici je te laisse détaillé s tu le souhaites, tu as vécu la course en live). Une petite mention spéciale pour le local et emblématique LPR – Lacanau Paddle Race, qui état le club le plus représenté avec 14 riders, et à son emblématique président Alex Agudo la Makina qui monte sur la 1ère marche du podium Master en Longue Distance.

En loisirs, belle perf de tous les participants qui malgré les conditions chaotiques ont bouclé la ou les boucles. Sur le 6kms, c’est l’espagnole Elena Cavia Eguen qui l’emporte, suivie de Magaly Brad et de Camille Dalzovo. Chez les garçons, victoire de Frédéric Fargues, suivi de l’espagnol Aetz Ibarloza et de Maxime Muraz. Sur le 12 kms, l’espagnole Gadea Ibarloza l’emporte chez les filles, suivie de Laurence Kress et d’Hélène Ardiller. Chez les garçons victoire de l’espagnol Aure Medina Amorrortu, suivi de Daniel Espinosa et de Thierry Pommier.

Sur la Longue Distance Prone, 5 concurrents au départ pour cette nouvelle épreuve des SUPdays, Médéric Berthe en convalescence l’emporte, suivi par le bouillant Alex Tellier et par Eddy Dupont.
Après une pause déjeuner rapide, c’est l’heure de l’épreuve Waterman l’après-midi. Le départ est donné depuis une bateau pour 1 km de nage, puis passage par la cale pur un tour de prone, retour par le ponton pour 4 kms de course à pied et retour dans la Garonne pour 5 kms de SUP. C’est la watewoman Sandrine Berthe qui s’impose chez les filles, suivie d’Agathe Rodier qui a juste eu l temps d’engloutir son wrap entre les courses, et de l’espagnole Elene Etxeberria Aranburu. Chez les garçons, wrap express également pour Ludo Teulade qui s’impose de nouveau sur cette épreuve, suivi d’Eddy Dupont et Dann Melly.

La journée se termine par les traditionnels podiums, puis il est temps de flanner aux Chantiers, ou de prendre la route pour Lacanau où les riders sont attendus le lendemain matin pour la Technical Race de la Coupe de France.

Dimanche dans la matinée c’est donc rendez-vous à Lacanau Océan pour la Technical Race sur la plage du Lacanau Surf Club, ici il règne un air de petite Californie. Très peu de houle, mais un vent dominant qui permet de proposer aux concurrents un parcours très intéressant, avec du upwind, du downwind, du side, et quelques petites vagues à accrocher. Belle bataille encore chez les garçons, mais ce dimanche c’est le jeune et talentueux Ethan Bry qui l’emporte, pour son plus grand bonheur, première victoire de sa carrière bien prometteuse. Il est suivi par Ludovic Teulade et par Olivier Darrieumerlou, on les retrouve donc tous les trois comme la veille à Bordeaux sur la podium. Chez les filles, c’est Agathe Rodier qui s’impose, devant Laure Pelletier, Marie-Lou Le Torc’h venant compléter le podium.

Clap de fin de ces BORD’OCEAN SUPdays 2021, un superbe week-end sous le soleil et beaucoup de sourires chez les riders qui ont répondu présent malgré les incertitudes et aléas de la situation sanitaire, une grosse satisfaction pour l’équipe d’organisation, sur-motivée pour préparer la 7è édition dans cet état d’esprit waterman qui est l’ADN des SUPdays.
Place maintenant à la Leman Paddle Race organisée par la Base nautique de Sciez le week-end prochain pour la dernière Coupe de France, à l’issue de laquelle les qualifiés pour les Championnats de France seront connus.

LES RESULTATS SUP OPEN DES BORD’OCEAN SUP DAYS 2021

 

 

A propos de l’auteur

Mathieu Astier

Mathieu is the hyper-active founder of TotalSUP and a multilingual online marketing veteran with more than 20 years of experience working for top international internet companies. His love-at-first-sight for Stand Up Paddling in 2013 led him to build one of the leading online media dedicated to SUP in English and French and to turn his family lifestyle towards the ocean.

To follow Mathieu:

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only