Yanis Maire: la Nouvelle Pépite du Team Starboard France

24th May 2017

Tagged: ,

Champion de France Junior de SUP technical race 2016, récent vainqueur de la longue distance à l’Eau Vive, étape comptant pour la Coupe de France 12’6, Yanis Maire, 18 ans, a déjà marqué de son empreinte le circuit national de SUP Race. Le jeune nordiste a rejoint pour la saison 2017 le team Starboard France avec lequel il a bien l’intention de performer !

Yanis Maire, qui es-tu ?

Je m’appelle Yanis Maire, je viens de Dunkerque, une ville du nord de la France, à la frontière belge et je suis licencié depuis mes débuts au club de Sup 59. J’ai eu 18 ans en fin d’année dernière, c’est donc ma première saison en open.

Yanis Maire Starboard

Dans quel contexte as-tu commencé le SUP et quel type de rider es-tu ?

Ça fait maintenant plus de 6 ans que j’ai commencé le SUP. Au départ c’était juste pour m’amuser en participant à une course en relais très populaire chez nous “Les 3h du Tuamotu“. Je pense être un rider assez polyvalent mais je me sens plus à l’aise sur les formats de Beach Race.

Tu es la nouvelle recrue de la saison chez Starboard France, comment es-tu accompagné par la marque ?

Nous avons pris contact avec la marque Starboard pour la saison 2017, ce qui me permet d’avoir du matos au top toute l’année avec des planches adaptées à tous les plans d’eau possibles. De plus j’ai la chance d’avoir une team de riders qui est assez proche ce qui est très motivant !

Yanis Maire chez Starboard

Quelles sont les planches que tu affectionnes particulièrement ?

Cette année je pense utiliser en grande partie la All Star 12″6 et 14 qui est une planche très polyvalente et facile à rider, j’espère cependant pouvoir faire les plus gros Downwind sur la Ace.

Yanis Maire Starboard

Est-ce que tu comptes participer à des compétitions internationales cette année ?

Je viens de participer à ma première compétition internationale ce week-end: la SUP Race CUP. J’ai été super impressionné par le niveau là-bas et j’ai pris énormément de plaisir à prendre le départ au côté de pointures telles que Connor Baxter, Michael Booth ou encore Titouan Puyo.

Mes résultats n’ont pas été ceux que j’attendais, cependant je participerai aussi à l’étape d’Hossegor qui se déroulera, je l’espère, dans des conditions qui me seront plus favorables, un peu comme la fois où j’ai remporté le titre de Champion de France Espoir.

Après ces étapes je resterai dans le sud de la France pour m’entraîner le plus possible afin de préparer les étapes suivantes de l’Euro tour telles que Bilbao ou San Sebastian. Rentrer dans le top 10 serait une belle confirmation des progrès faits cet hiver… À voir !

TotalSUP Newsletter