Une Tarn Water Race pour découvrir les Gorges du Tarn, les Causses et les Cévennes !

Quel meilleur événement que la Tarn Water Race – Viaduc de Millau pour fêter l’assouplissement des restrictions de déplacement, retrouver des paysages époustouflants et reprendre sa pagaie en compétition les 12 et 13 juin prochains. Traversant le plus long canyon d’Europe, La Tarn Water Race est une véritable célébration de la nature nous dit Margot Dumas, référente Evénementiel de l’Office de Tourisme Cévenne – Gorges du Tarn – Causses qui soutient année après annés l’événement créé de main de maître par Pierre Toussaint . La Tarn Water Race – Viaduc de Millau C’est l’occasion de partir à la découverte d’une région magnifique dont Margot nous dévoile les petits secrets, pour, on l’espère vous motiver à participer à cette course désormais mythique de 78 kilomètres ou l’une des 4 autres courses du week-end ou vous donner envie de prolonger votre séjour !

Bonjour Margot, pouvez-vous nous parler de votre rôle au sein de l’Office de Tourisme Gorges du Tarn – Causse – Cévennes ?

Bonjour Mathieu, je suis conseillère en séjour, référente événementielle, et en charge des réseaux sociaux de l’office de tourisme. Ma mission consiste entre autres à référencer tous les événements qui se produisent sur la communauté de commune Gorges et Causse. En gros le tour du Causse, les Gorges du Tarn, les Gorges de la Jonte, et une partie des montagnes cévenoles.  Mon rôle est également de mettre en place des conventions avec des associations qui organisent des événements mettant en lumière notre région. Nos aides auprès de ces événements vont de l’aide graphiste à l’aide financière et toutes bénéficient de notre kit de communication, c’est à dire la mise en avant sur tous nos supports de communication, site web et réseaux sociaux compris.

Comment est-ce que l’office de tourisme est mis à contribution sur la Tarn Water Race et pourquoi soutenez-vous cet événement ?

La Tarn Water Race – Viaduc de Millau est un événement qui est identitaire du territoire et qui le valorise grandement, notamment à l’inter-saison, c’est à dire en dehors des mois de juillet et août, mois au cours desquels, on reçoit beaucoup de monde. De plus Pierre Toussaint, l’organisateur avec qui nous sommes en contact proche bénéficie d’une excellente réputation dans le milieu des sports nature et on a tout intérêt à travailler avec lui car ses événements permettent de projeter les images de notre région que ce soit au niveau national ou international.

L’autre bénéfice que nous voyons à cette collaboration c’est que la TaWaRa renforce l’image sportive de la destination. On est précisément en train d’élaborer une nouvelle stratégie touristique, qui est d’attirer ce que l’on appelle les “city breakers”, une population qui vient sur un week-end pour pratiquer un sport de nature, autre que la randonnée déjà très développée,  avec aussi pour objectif de rajeunir notre public.

Pouvez-nous présenter de manière générale les Gorges du Tarn ?

Les Gorges du Tarn c’est un canyon long de 70 kilomètres qui est enclavé par deux gros plateaux calcaires. Le Causse de Sauveterre et le Causse Méjean. C’est en fait le plus long canyon d’Europe et il compte des falaises de plus de 600 mètres de haut. Les Gorges bénéficient actuellement d’une opération en cours qui la verra classée Grand Site de France d’ici 5 ans et il est déjà classé Grand Site d’Occitanie au niveau régional. Il est situé au coeur du parc national des Cévennes qui est un environnement remarquable de beauté.

Quels sont les atouts touristiques pour les amoureux du paddle, du kayak et de nature ?

C’est une région qui est propice à tous les sports de nature avec une pratique en tout quiétude dans un environnement tout à fait protégé, donc totalement naturel. Les Gorges regorgent de prestataires qui proposent une descente de la rivière sur diverses embarcations. On a notamment des prestataires qui proposent des sorties en stand up paddle de nuit. En terme de paysage c’est juste incroyable.  Je tiens à souligner que les Gorges du Tarn sont beaucoup plus accessibles que beaucoup d’autres gorges, bien sûr il y a des parcours plus difficiles que les autres.

Pour les fans de canyoning de Via Ferrata, il y a aussi les Gorges du Tapoul, sous le Mont Aigoual. Sans oublier les spots d’escalade, de saut à l’élastique (107m) et plus 1000kms de sentiers balisés.

On a également un nouveau GR, le GR 736 qui vient d’être homologué qui va de Mont Lozère là ou le Tarn prend sa source et qui va jusqu’à Albi 300 kilomètres plus loin. C’était déjà un petit sentier que l’on pratiquait en 5 étapes et qui est désormais pratiquable en une  15 étapes de 20 kilomètres en moyenne.

Pouvez-vous détailler plus précisément certains des lieux traversés par la course de 78 kilomètres ?

Le départ de la course de 78 kilomètres a lieu à Saint-Chély-du-Tarn dans un décors féerique. C’est un village magnifique avec un superbe pont, une magnifique cascade et une petite chapelle, hyper sympa à visiter sur le plan du patrimoine.
La cascade traverse une boutique d’artisanat local que je vous recommande de visiter. Ensuite on passe dans des paysages incroyables entre les falaises, entrecoupés de villages, Hauterives, La Croze, La Sablière qui sont des villages accessibles uniquement par barque ou par le GR. Il n’y a plus beaucoup d’habitants, mais c’est vraiment sympa à faire, c’est souvent le spot de pause déjeuner pour les kayakistes qui font la descente et on est sur une architecture très typique encore préservée.

Ensuite c’est La Malène qui marque l’entrée des Détroits. Il y a une superbe église et une ruine de château, la moitié des habitations sont semi-troglodytes, C’est le point de départ des bateliers, une entreprise sur les Gorges qui existent depuis les années 1800 et qui propose des balades en barque sur le Tarn. A noter que c’est une activité que l’on peut faire avec des enfants qui ne savent pas nager et que l’on ne peut pas amener sur un kayak.

Ensuite, Les Détroits c’est la partie la plus étroite de la rivière. Des spots incroyables avec une vue sur tout le canyon. Et c’est là aussi qu’il y a tous les nids de vautour.

En descendant vers Le Rosier, on a le “Pas de soucy” un enchevêtrement de rochers et de cascades qui le rend infranchissable et qui va faire l’objet pour les participants à la course d’un portage de plus d’un kilomètre.

Vers l’arrivée bien sûr on passe sous le Viaduc de Millau, très impressionnant d’une hauteur maximale de 343 mètres dont la pile (pylône qui supporte le pont) est la plus longue du monde avec une hauteur de 245 mètres.

Quelles sont vos recommandations pour les participants de la Tarn Water Race – Viaduc de Millau qui souhaitent prolonger leur séjour  ?

On est sur un territoire qui est énorme, avec 3  massifs et 3 types de roches différentes, les paysages et les activités sont donc très variées.

Pour prolonger votre séjour, je vous recommanderais de monter sur le Causse, il s’agit d’un plateau de 120 kilomètres quasi désertique, avec des paysages lunaires qui font penser aux steppes mongols. Selon la saison les couleurs changent et sont splendides. Vous pouvez y visiter la grotte de l’Aven-Armand qui est l’une des plus grandes grottes de France.

De l’autre côté du Causse on a les Gorges de la Jonte, avec des sports d’escalade, le Vase de sèvre et le Vase de Chine, que l’on appelle aussi les Balcons du Vertige. Avec aussi beaucoup de randonnées autour qui sont les plus belles randonnées du territoire. C’est hyper impressionnant.

Pour l’hébergement vous avez le choix, je recommanderais de faire une nuit en chambre d’hôte pour pouvoir passer un peu de temps avec des gens du cru, qui sont des gens authentiques qui seront heureux de vous faire découvrir leur région. On est le département le moins habité de France et on est le seul parc national de France habité. Les gites, les hôtels et les campings sont top. On a de l’hébergement insolite, de la pyramide de verre à la roulotte, il y en a pour tous les goûts.

Et puis on est classé réserve internationale de ciel étoilé avec zéro pollution lumineuse. Quand il ya une pluie d’étoiles filantes pas besoin d’aller voir le feux d’artifice !

Allez, avouez, ça vous fait envie hein? Alors pour vous inscrire à la Tarn Water Race – Viaduc de Millau et réserver votre séjour dans les Gorges Tarn – Causses – Cévennes, c’est par ici !
www.tarnwaterrace.com/
www.cevennes-gorges-du-tarn.com/

A propos de l’auteur

Mathieu Astier

Mathieu est le fondateur hyperactif de TotalSUP mais aussi un vétéran du marketing et de la communication web avec plus de 20 ans d'expérience aux côtés des plus grandes start-ups internationales. Son coup de foudre pour le Stand Up Paddle en 2013 l'a amené à construire l'une des principales plateformes d'information en ligne dédiées au SUP, en anglais et en français pour une audience mondiale, et à tourner sa vie de famille résolument vers l'océan.

To follow Mathieu:

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only