Greg Closier, Ambassadeur Takuma Concept : Comment le SUP foil est-il en train d’évoluer?

Par Grégory Closier, ambassadeur de la marque de foil / SUP foil Takuma Concept

Le foil est clairement la tendance 2017. Après le kite et le wind, c’est tout naturellement au tour du SUP et du surf de succomber au charme du foil. Depuis la fameuse vidéo de Kai Lenny (voir en bas de la page) sortie le 30 avril 2016, où nous avons vu pour la première fois un SUP voler en pleine mer, avec des connexions de bumps et une glisse incroyablement fluide, les choses ont beaucoup évolué. Cette vidéo a fait un véritable buzz, allant bien au-delà du monde du SUP et même au-delà du monde de la glisse !

Greg Closier with a new model on the Breton coast

« A l’époque », je dis. Nous parlons d’il y a 1 an et demi tout juste ! Tout le monde pensait que la planche optimale était un SUP de race raccourci. Mais beaucoup d’entre nous avons suivi l’idée de Kai. Ainsi, nous avons vu, peu de temps après, Connor Baxter faire de même, puis Éric Terrien et Cyril Coste. Moi-même j’ai scié une vieille planche de race pour tester, et croyez-moi, nous sommes nombreux à être partis dans cette direction !

En fait, à ce moment-là, le seul qui n’était pas convaincu de ce design de board était Bruno André, qui avec toute son expérience du SUP foil disait qu’il fallait une planche courte même en downwind. Il est pertinent de rappeler que Bruno surfe en SUP foil depuis 2009, n’en déplaise à certains de nos amis hawaiiens.

Greg Closier tests out the all-new 2017 Takuma Concept equipment in Brittany, France

Après la phase de ‘’bricolage’’, nous sommes véritablement dans la phase d’expérimentation, avec de plus en plus de données et de retours d’expérience. En fait, les choses ont avancé très rapidement. Bien plus vite que dans n’importe quel autre sport de glisse. Alors que beaucoup de marques se contentent de copier et de suivre les évolutions sans prises de risque, d’autres, comme Takuma Concept, innovent sans cesse.

Il faut préciser que Takuma n’est pas arrivé suite à la video de Kai Lenny. Cyril Coste, le fondateur de la marque, travaillait déjà sur cette évolution foil. Résultat : lorsque la folie SUP foil a démarré, la marque a immédiatement décollé (c’est le cas de le dire !) car Takuma Concept avait déjà un moule équipé d’une aile spécialement dédiée et adaptée au surf (SUP et shortboard).

Takuma est surtout la seule marque 100% dédié au SUP/surf/kite/wake/wind foil avec une large gamme de foils et de boards. Pour cela, Cyril passe énormément de temps à travailler et à tester de nouveaux shapes et designs.

Greg Closier tries out his Takuma Concept gear in Dana Point, California

La chose n’est pas simple. D’un côté le foil, et de l’autre la board qui va avec. Et contrairement à ce que l’on peut penser la planche a énormément d’importance.

On distingue tout comme en SUP classique : la pratique downwind et la pratique dans les vagues. Le matériel utilisé est le même mais nous assistons à une évolution vers du matériel de plus de plus spécifique.

Kai Lenny, toujours lui, ne cesse de repousser les limites. Allongé sur sa 5’8 (maintenant il est en 3’6 !), il a révolutionné l’aspect downwind en allant prendre des bumps et en réalisant des rides d’une longueur incroyable. En SUP foil, il s’est offert le luxe d’exploser le record de temps de la mythique traversée Molokai2Oahu.

Dave Kalama a emboîté de pas, ainsi que les jeunes frères Spencer sur Maui, etc.

Takuma Concept's new range for 2018

Les nouvelles ailes permettent en effet de décoller et de voler avec peu de vitesse. À tel point que Austin Kalama (fils de Dave) a été le premier à décoller sur du flatwater, mais il n’est pas le seul. Éric Terrien et Clément Colmas s’amusent également à ce petit jeu !

Concrètement, ces ailes ont une très grande surface et sont relativement plates afin de permettre de décoller et de voler à faible vitesse tout en ayant un maximum de contrôle et de stabilité.

De nouvelles ailes encore plus volumineuses sont actuellement en test. De quoi glisser même par vent faible. La longueur du mât est également un élément important, le standard étant aux alentours de 60/70cm. Takuma a eu la bonne idée de proposer 3 longueurs, notamment un mât très court de 40cm permettant de débuter plus facilement et en toute sécurité.

Greg Closier carves through the waves in Brittany

Pour les planches, la longueur à l’avant handicape pour décoller et contrôler les rides (plantage). Les sup font entre 5’5 et 9’. Le rocker et le lift est accentué afin de limiter les risques de toucher lorsque l’on est proche de la surface.

Takuma a innové avec une gamme ZK spécialement dédiée au foil. Les boards ne sont pas faites pour surfer sans le foil, elles sont exclusivement conçues pour voler le plus longtemps et le plus facilement possible. La carène est extrême avec des bevels très prononcés pour limiter les risques de ‘’touchette’’ ce qui parasite la glisse et provoque le plaquage du foil à la surface.

En fait, l’idée est simple : réussir à prendre les bumps malgré une grosse ancre sous sa planche, voilà toute la difficulté de la pratique en downwind.

Greg Closier tackles some sizeable waves in Brittany

En surf, la difficulté n’est pas de prendre la vague, ni même de décoller. En effet, la pente d’une vague, peu importe sa taille, permet de décoller très vite. La difficulté est donc de contrôler la hauteur du foil dans l’eau et d’empêcher qu’il ne sorte de l’eau lorsque l’on prend de la vitesse. Plus les vagues sont grosses plus on va s’orienter vers des ailes de petite taille. Les ailes pour surfer peuvent avoir plus de courbures afin de manœuvrer plus facilement.

Les planches courtes permettent de décoller plus vite, les shapes style Tomo sont donc les plus courants car ils sont compacts. L’option strap est de plus en plus courante. Encore une fois, Takuma est précurseur dans ce domaine car leurs boards sont équipées d’inserts permettant de positionner des straps à l’avant et à l’arrière de la planche. Le strap permet d’avoir plus de contrôle et de faciliter le ‘’pumping’’.

Photo credits: Takuma Concept / Greg Closier / YM Lefourn

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only