Olivia Piana: “La pirogue m’a permis d’améliorer ma technique, mes entrainements et mes performances en SUP”

Bienvenue dans le monde de l’OC (outrigger canoe ou pirogue hawaienne),  qui émerge comme une nouvelle façon de glisser et une méthode d’entraînement complémentaire au SUP. Beaucoup des meilleurs SUP Racers dans le monde viennent du monde de la pirogue. Pour la numéro 1 du SUP français et ambassadrice de la marque WOO, fabriquant français de pirogues, la découverte de cette discipline s’est faite il y a 3 ans. Olivia détaille pour TotalSUP l’impact qu’a eu la WOO Feline sur sa technique de rame en SUP et ses performances.

Bonjour Olivia, peux-tu nous rappeler tes liens avec la rame assise?

J’ai découvert la pirogue en 2014 avec le club Toulon Va’a. Cette année là je me suis cassé le pied, ce qui m’a encouragé à ramer assise pendant ma rééducation. J’adore tous les types de pirogue : OC​ 1, O​C​2, V1, V6. Grâce à la pirogue j’ai découvert l’univers de “la rame”, les tahitiens, leur culture et les techniques de rame si particulières. Ramer en V6 et être entraînée par “Ropati” de Toulon Va’a m’a permis d’améliorer ma technique et mon entraînement.

J’adore aussi partager des sessions avec mon ami Nico “Marsu” Beynet qui me coach à conduire la V1 dans les downwinds ! En avril dernier​,​ j’ai eu l’immense honneur de ramer avec une l​é​gende du Va’a, Rodo Bernadino. J’ai bu tous ses conseils et on a même surf​é​ ​en OC2 ​à Vairao​, ​un​ des plus beaux spots de Tahiti! Depuis 2017, je suis ambassadrice de la marque WOO et j’encourage les femmes et les hommes à découvrir la pirogue, un sport ludique et accessible à tous.

Te rappelles-tu de ta 1ère fois en OC1? Peux-tu nous parler des sensations?

La première chose qui surprend c’est la vitesse dès les premiers coups de pagaie. La pirogue a une glisse exceptionnelle dans toutes les conditions. J’ai rapidement compris qu’on pouvait aussi surfer des petites vagues avec, et là, c’était foutu.

D’après toi, quelles sont les similitudes et les différences entre SUP et OC?

L​es​ technique​s​ de rame en SUP et en OC​ sont ​assez similaire​s​. En SUP, on va moins vite mais les sensations de surf sur les bumps (clapot) ou sur les vagues sont amplifiées. En OC, l’avantage est dans la remontée au vent et dans le vent de côté grâce à la direction avec les pédales.

Penses-tu que la pratique de l’OC1 t’a permis d’améliorer tes performances en SUP?

Ramer en pirogue me permet de placer mon geste sans me concentrer sur l’équilibre. Je dois ma technique de rame de SUP aux entraînements de pirogue avec Toulon Va’a. La pirogue est un super complément du SUP surtout dans le vent intermédiaire (15 noeuds) ou dans le vent de côté. En OC1, j’adore faire des remontée au vent et des descentes (upwind, downwind). Dans ​d​es conditions où le pur downwind n’est pas optimal​, c’est plus ludique de partir en OC1 attraper le moindre mini bump.
L’OC1 permet aussi d’effectuer de plus longues séances, c’est moins éprouvant que le SUP vu qu’on dépense moins d’énergie dans la recherche d’équilibre. Ce que je préfère avec l’OC1 c’est les sensations de glisse, être en sécurité en pleine de mer et attraper quelques poissons à la fin de l’entraînement.

Quelle dose d’OC1 est-ce que tu injectes dans ton programme d’entrainement et pour quels types d’entrainements spécifiques?

 Je rame beaucoup en OC1 pendant mon entraînement hivernal. C’est super pour les longues séances. Cet hiver au Portugal j’ai pu faire des downwinds qui n’étaient pas tout à fait dans l’axe dans une belle houle grâce à ma Feline WOO.

Que penses-tu de la F​eline?

 Je prends beaucoup de plaisir avec la Feline qui est​ un bateau joueur et facile. Elle est top dans le downwind et dans le surf. C’est pour moi la pirogue idéale pour ramer dans toutes les conditions.

Tu voyages beaucoup et dans toute l’Europe. Est-ce que transporter un OC1 te pose des soucis?

 Ma ​Feline a déjà fait des milliers de kilomètres sur le toit de mon van​: Pays basque, Portugal, Méditerranée… Par sa taille réduite et son poids léger c’est une super partenaire​ de trip !
Pour plus d’informations sur Woo: www.woo-outrigger.com

About the Author

Helen

SUP, OC1, V6, Surfski ... and field hockey coaching, Helen is a busy British mother of two who lives in Bretagne, France with a passion for all things Ocean. Helen runs Barrachou SUP, a SUP tour company specialized in excursions around Bretagne and Scotland.

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only