Morbihan Paddle Trophy : Le Récap

Pour sa quatrième édition, le Morbihan Paddle Trophy a choisi de s’implanter dans le petit port de Saint Gouestan, niché au fond de la rivière d’Auray. Des runs, des sprints, une marche sur l’eau, une étape de l’Oxbow SUP Challenge, une course enfants, une raiders, une élite, une Coupe de France 14′, le programme s’annonçait chargé.

Ce grand événement qui se veut sportif mais surtout populaire s’est ouvert le samedi matin par la grande marche sur l’eau, une balade conviviale, qui s’est arrêtée quelques minutes pour regarder passer et encourager les concurrents -pas du tout en mode balade- de la première manche de la Coupe de France 14′.

Le sens du parcours de cette course dont le classement se fait au cumul des temps des 2 manches en ayant parcouru au moins 30 km a été inversé. Initialement prévue à Saint Gouestan, l’arrivée sera finalement jugée à Locmariaquer.

Sur ce parcours de 6km de flat et de 6 autres en down-wind, c’est, sans trop de surprise, l’homme très en forme du moment, Boris Jinvrese qui s’impose devant Ludovic Teulade. Sa compagne Amandine Chazot en fait de même chez les femmes devant Sylvie Marin.

La suite de la journée se déroulera au village de l’événement animé par le toujours aussi bon Christophe Colussi avec des runs de 200m, des sprints et de nombreuses autres animations. On retiendra de ces runs, l’excellente prestation de Yoann Leven qui rivalise sur sa 12’6 avec Boris Jinvrese, spécialiste de ce format de compétition sur sa 14′.

Après un samedi déjà bien rempli, le dimanche s’annonçait l’être encore plus. Dans la course phare, la course Élite, et après 18kms de joutes nautiques dans les courants du Golfe du Morbihan, c’est encore une fois Boris Jinvrese qui s’impose sur sa Starboard Sprint 14′ devant Matthieu Chauvel sur sa Fanatic Strike et le pauvre Ludovic Teulade équipé de sa planche Oxbow qui s’est dirigé vers la ligne d’arrivée des sprints de la veille laissé en place au lieu de monter en haut de la cale pour passer sous l’arche finale.

Chez les filles, c’est Amandine qui l’emporte devant Sylvie et Faustine Merret qui signe là un beau retour à la compétition.

Après cette deuxième manche de la Coupe de France 14′, tous les regards se sont tournés vers les 200 raiders et ses nombreuses représentantes féminines lancés sur un parcours difficile physiquement de 15km sur lequel il fallait lutter contre le vent et les courants.

À ce petit jeu, ceux sont 2 normands, licenciés au dynamique club OCEAN, Valérie Vitry, chez les femmes et Alexandre Gault chez les hommes qui s’imposent.

Le dimanche se terminera dans la chaleur du port de Saint Gouestan, chacun refaisant sa course, profitant de retrouver des copains de rame autour d’un verre bien mérité avant une longue remise des prix.

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only