Martin Letourneur de Retour sur le Circuit SUP Race !

Après un début de saison en dents de scie avec notamment de bons résultats mais aussi une blessure à l’épaule qui l’a laissé de côté pendant plusieurs mois, Martin Letourneur est de retour à la compétition. Le Breton sera sur la ligne de départ des Columbia Gorge Paddle Challenge ce weekend, et il compte bien revenir au top rapidement !

 

Salut Martin, tu as connu un début de saison compliqué, mais tu es actuellement à Hood River aux États-Unis en vue de participer aux Gorges Paddle Challenge pour ton retour à la compétition. Peux-tu revenir pour TotalSUP sur ton début d’année ?

 

Tout avait très bien commencé, j’ai remporté en janvier la Glagla Race et le Paddle Storm Master puis quand je suis parti aux USA en avril j’ai signé mon meilleur résultat en SUPsurf en gagnant le classement overall du Wrightsville Beach SUP Surf Pro Am puis j’ai terminé 11e de la Carolina Cup.

 

Puis tu t’es blessé à l’épaule, que s’est t-il passé exactement ?

 

J’ai fait une chute en skate quelques jours après la Carolina Cup avant de rentrer en France. Rien de cassé mais c’est tout le côté droit de mon dos qui a amorti et ça a complètement déréglé mon épaule. Malgré différents examens, scanners et radios je n’ai pas pu avoir de diagnostic pour ma blessure, cela signifie qu’il s’agit sûrement de plusieurs petits dysfonctionnements sur les chaînes musculaires, nerveux et tendineux. Cela m’empêchait de ramer convenablement en SUP donc impossible de reprendre les courses mais j’ai pu continuer à surfer tranquillement.

 

Cela t’a fait manquer plusieurs compétitions importantes ?

 

Oui j’ai manqué de participer à tout l’Euro Tour cette année ainsi qu’aux sélectifs pour l’équipe de France de SUP. Ça a été assez dur car c’était deux objectifs majeurs de ma saison. Heureusement, j’ai pu me consacrer un peu plus au surf Longboard et en SUPsurf en compétition, deux disciplines que j’avais négligées au niveau national ces dernières années.

 

On t’a vu sur plusieurs podiums de Coupe de France en effet, penses-tu que le surf t’ait aidé dans ta rééducation ?

 

Pratiquant le surf très régulièrement depuis mes 10 ans, je suis persuadé qu’il s’agit d’un des meilleurs entraînements à condition de ne pas trop « glander » au peak. Ça m’a permis de garder la forme pendant que je ne pouvais pas ramer déjà. Après je pense que l’avantage de pratiquer le longboard est double pour le SUP. Tout d’abord en Supsurf ça apprend à vraiment “caller” son surf niveau positionnement, lecture de vague et surf sur le rail : en long on ne peut pas “tricher” avec la pagaie pour se relancer dans la vague ou passer des sections…

“je pense qu’il y a un vrai parallèle entre le longboard et le downwind”

Ensuite je pense qu’il y a un vrai parallèle entre le longboard et le downwind : il s’agit vraiment de gérer sa vitesse dans les deux cas pour utiliser la vague/bump de la manière la plus pertinente. Avec deux finales en Sup et une en longboard je suis 2e et 3e respectivement des classements temporaires du circuit.

 

 

Comment va ton épaule aujourd’hui ? Les entraînements à Hood River se passent bien ?

 

Mon épaule va vraiment mieux aujourd’hui, la douleur est toujours là dans l’effort mais j’ai récupéré presque toute ma force. J’ai eu la chance d’être très bien encadré par différents kinés et ostéos spécialistes du sport/épaule.

Mes premiers entraînements n’ont pas été très glorieux le temps que je reprenne mes marques sur le terrain de jeu particulier du Columbia River Gorge mais ça va beaucoup mieux maintenant. Je m’entraîne avec Fiona Wylde, j’ai fais de bons temps sur mes entraînements et j’ai vraiment hâte de me confronter à l’élite mondiale ce week-end.

 

Nous avons également appris que tu quittais la Bretagne en septembre pour poursuivre tes études à l’extrême opposé de la France ?

 

C’est vrai oui, après avoir terminé mon DUT en Gestion des Entreprises et Administrations et passé des concours en début d’année j’ai été accepté à l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises) de Nice en Licence 3 de Sciences de Gestion – Option Management du Sport. C’est vraiment un gros changement de vie et d’habitudes pour moi mais j’ai extrêmement hâte de découvrir la vie dans le Sud. Par ailleurs j’ai bien l’intention de retrouver Didier Leneil, les Langlois et Olivia Piana sur leurs fameux downwind !

 

Merci de ta participation à cette interview Martin !

Pour toutes les infos concernant les Gorges Paddle Challenge : cliquez ici

Pour suivre Martin Letourneur sur les réseaux sociaux : cliquez ICI (Facebook) / ou encore ICI (Instagram)

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only