Loïc Cros : Rendez-vous à la SUP Race CUP 2018 !

Le saviez-vous? La SUP Race CUP est  la SUP Race la plus ancienne de l’histoire du SUP, non pas français, mais mondial sur le plan de la longévité. 9ème édition cette année pour l’événement international phare du sud-est, rejoint depuis peu par la toute nouvelle Villefranche Paddle Race qui a eu lien fin mars, et c’est une triple affiche SUP Race CUP, Coupe de France 14′ et 1ère étape Trophée Jeunes 2018 qui attendent les dizaines de participants les 26 et 27 mai à Ste Maxime. Parmi les participants, l’un des habitués de la SUP Race CUP, qui est aussi l’un des riders les plus sympathiques du circuit français, l’ami Loïc Cros.

Hello Loïc, on te voit tous les ans à Ste Maxime pour la SUP Race Cup, pourquoi reviens-tu toujours à cet événement?

J’essaye de revenir chaque année à Ste Maxime depuis ma première SUP Race CUP en 2015 car il s’agit d’un événement particulier pour moi. La SUP Race CUP a d’abord été ma toute première Longue Distance à plus de 15 kilomètres en mai 2015 et en plus dans des conditions de mer alors que je suis vraiment un rameur de flat. C’est aussi à Ste Maxime que j’ai participé à mes premiers Championnats de France en novembre 2015. De mon point de vue, la SUP Race CUP fait partie des rendez-vous incontournables du SUP Race en France, c’est un des plus vieux événements tout de même ! Ce sera la 9ème édition cette année… ! Chapeau ! Et avec une super ambiance en plus. L’autre attrait de l’événement est le fait qu’on retrouve toute la planète SUP Race le temps d’un week-end avec notamment la présence des internationaux. C’est ultra-motivant et nous permet de mesurer notre niveau par rapport à eux.

Et le fait qu’il soit une Coupe de France cette année, est un plus également car il n’y a que 2 Coupes de France 14′ dans le sud cette année: Villefranche sur Mer et Ste Maxime, les 2 autres étant très éloignées de ma position, c’est à dire en Bretagne.

Quelle est la particularité des épreuves de la SUP Race Cup ?

Je pense que la course majeure de cet évent est sans doute la longue distance avec les 17kms, les conditions de la mer Méditerranée qui peuvent beaucoup varier avec du vent, de la houle et du clapot qui peuvent être présents et rendre le parcours technique. Ce que j’apprécie le plus dans cette course, c’est le fait que la mer est bleue turquoise à certains endroits, et il est donc super agréable de faire la course dans ces belles conditions…

Quel est ton meilleur souvenir à la SUP Race Cup ?

Mon meilleur souvenirs est sans doute lors de la première édition ou j’ai fais tout simplement ma  première course de 15 km tout court, et première longue distance en mer méditerranées, et je me souviens bien d’avoir galéré, de tomber plusieurs fois, en raison de la houle de travers et avec le soleil, il faisait chaud… J’étais tellement content de l’avoir fait jusqu’au bout que ça m’a tout simplement motivé pour la suite.

Quels sont tes objectifs et ton calendrier SUP Race cette année ?

Mes objectifs n’ont pas changé par rapport à  l’an dernier, si ce n’est que j’ai allégé mon calendrier de SUP, afin de me concentrer sur la récupération, de m’entrainer et de mieux me préparer aux courses, et bien entendu, je participe en priorité comme d’habitude aux Coupes de France dans le but de me qualifier aux deux Championnats de France (ndlr: 12,6 et 14 pieds).  C’est important pour moi car le fait de décrocher les deux qualifications me permettra ainsi de pouvoir réaliser mon projet de roadtrip de 2 semaines en me rendant en Bretagne pour 3-4 jours avant de m’y rendre en Normandie pour les Championnats de France 14′, et de descendre par la suite directement dans les landes afin de surfer et faire le Championnat de France 12,6′ et défendre mes titres de ma catégorie sourd et faire un bon résultats en Open.
Je participe également aux 3 étapes d’Alpine Lake TOur : VERY FLAT RACE au Lac d’Aiguebelette (déjà passé), WILD RACE au Lac de Roselend et Canal de Savière/Lac du Bourget.

Et le fait d’alléger me permet d’avoir un plus de temps libre pour se consacrer également à mon club dont moi et mes amis avons créer en début d’année : le SAVOIE PADDLE CLUB, un club de paddle pour nos deux lacs : le Lac d’Aiguebelette et le Lac du Bourget !

Je remercie mes partenaires: Nah Skwell, CT+ et les transports Guy Casset. A bientôt à Ste Maxime !

TotalSUP Newsletter