Laura Quetglas : le SUP Féminin au Top

MAJORQUE, BALEARES, ESPAGNE — Laura Quetglas domine le SUP en Espagne depuis deux ans et brille au niveau international. Rencontre avec l’athlète majorquine qui a fait du Paddlesurf son sport mais aussi une nouvelle aventure professionnelle et un art de vivre.

TotalSUP: Quand as-tu commencé à faire du SUP?

J’ai commencé en 2011 et je suis devenue fan petit à petit. Avant ça je ne faisais pas de sport en particulier, un petit peu de tout, j’ai toujours aimé le sport mais jamais je n’ai connu de sport qui m’a autant accroché que le Stand Up Paddle. 

Peux-tu nous rappeler ton palmarès?

En 2011 j’ai participé au premier championnnat des Baléares. Ça faisait peu de temps que je ramais et comme j’ai eu de bons résultats je me suis inscrite au premier championnat d’Espagne, où j’ai terminé 2ème. C’est ce qui m’a motivé à continuer à m’entraîner encore plus. Je voulais savoir de quoi j’étais capable en m’y mettant vraiment. 

En 2012:

> 1º EN 12´6” ELITE, CABRERA SUP 25K (EUROSUPA**)
> 1º EN 12´6” ELITE, CANAL OLIMPICO DE BARCELONA.
> 1º EN 12´6 ELITE, GRAN TROFEO MAKOA.
> 1º EN 12´6 ELITE, SANT PERE PESCADOR.
> 1º EN 12´6 ELITE, TROFEO BELLINI.
> CHAMPIONNE DES BALEARES 12´6 ELITE.
> CHAMPIONNE DE LA SUP 11 CITY HOLANDA.
> CHAMPIONNE D’ESPAGNE
> CHAMPIONNE DE LA BEACH RACE EUROPEA TORO LOCO ( EUROSUPA**)
> CHAMPIONNE DU CIRCUIT BALEARE (COMPOSE DE POR 6 EPREUVES, 6 FOIS 1º).
> 4º A LA PADDLE ROYAL DE SAN JUAN DE PUERTO RICO.

En el 2013:

> 4º AU MONDIAL 12´6 ELITE, LONG DISTANCE ISA WORLD CHAMPION PEROU.
 4º AU MONDIAL 12´6 ELITE, CARRERA TECNIC AISA WORLD CHAMPION PEROU.
> 1º EN 12´6 ELITE, II COSTA NORTE SUP RACE
2º EN 12´6 ELITE, PORT ADRIANO SUP RACE 2013 (EUROSUPA****)
1º EN 12´6 ELITE, HONDARRIBIA SUP RACE (EUROSUPA**)
1º EN 12´6 ELITE, III DEEP SUP RACE VILLA DE NOJA (EUROSUPA**)
1º EN 12´6ELITE, III DEEP BEACH RACE VILLA DE NOJA (EUROSUPA**)
3º EN 12´6 ELITE, BILBAO WORLD SUP CHALLENGE.
1º EN 12´6 ELITE, SUP RACE SUANCES 2013 (EUROSUPA**)
1º AU CHAMPIONNNAT D’ESPAGNE 12´6 ELITE, LONG DISTANCE
> 1º AU CHAMPIONNNAT D’ESPAGNE 12´6 ELITE TECNICA RACE.
> 2º 1º AU CHAMPIONNNAT D’ESPAGNE DE SUP VAGUES.
1º EN 12´6 ELITE, SUP CONTEST PLAYAS DE CADIZ 2013.
2º EN SUP VAGUES, SUP CONTEST PLAYAS DE CADIZ 2013.

Laquelle de ces compétitions te rend la plus fière?

C’est la 11-City. Un vrai challenge pour moi. Je ne faisais du SUP que depuis un an et j’avais beaucoup envie d’y participer. J’ai demandé à mon entraîneur Manuel Simoncelli ce qu’il en pensait et lui m’a dit que ça serait dur mais que j’en étais capable. Et ça a suffit a me convaincre à commencer à la préparer.

Quel est ton meilleur souvenir de SUP? 

Je me rappelle de ma premi`re course. Pour nous tous (Les “Malgrats”) c’était notre première course et la première fois que nous allions parcourir 8kilomètres. On pensait que c’était une folie.

Mais être sur l’eau, participer à un sport individuel et sentir que c’est toute une éqiupe qui rame, ça n’a pas de prix. Et ça a été comme ça pour toutes les courses. Ce qui m’a le plus motivé dans ce sport au final, c’est l’équipe ! 

La marque Roxy (Quiksilver) t’a récemment fait une offre de sponsoring, qu’est ce que représente cette aide pour toi? 

En effet, cette année Quiksilver/Roxy Majorque me soutient sur la saison de SUP. J’en suis très heureuse, c’est une marque que nous n’avions pas sur l’île et nous avons désormais un shop et moi un sponsor, c’est génial. 

Quels son tes autres sponsors?

Sic Maui, Xavi Masde, Wind paradise, Quickblade paddle internacional, Air Europa, Má Canudas, Naturlife, Prolimit, Fisio planet, Majorque, Deep surf skate shop, Mar Balear sup center.

Sur un plan économique est-ce que ces soutiens te permettent de participer à toutes les courses importantes? 

Il est certain que je reçois beaucoup d’aide. La majorité sont des aides en équipement avec une petite partie d’aide financière. Mais cela ne suffit pas et j’ai donc décidé de miser un peu plus moi même cette année et financer ma participation à plus d’événemements internationaux sur lesquels je veux figurer quand je me serai prête.

Je n’ai pas à me plaindre jusqu’à maintenant et parmi les aides que j’ai eues je dois dire que l’aide de la part de Xavi Masde de Wind Paradise, notamment avec les planches SIC MAUI m’est vraiment précieuse.

Quelles courses prépares-tu en 2014?

Je veux participer à quelques courses de la world series, de la EUROSUPA mais aussi faire des courses au niveau national. Mon objectif principal cette année est donc de faire plus de courses internationales et de me mesurer aux meilleures et voir ainsi le plus haut niveau. 

Mais pour des questions de budget, le choix des courses est encore à décider.

Quels seront tes objectifs au Nicaragua ? 

Cette année encore je représenterai l’Espagne au mondial (enfin si l’équipe d’Espagne peut y participer). J’espère y tenir un bon rôle mais ça va être difficile de faire mieux que mes deux 4ème places l’année dernière au Pérou, car le niveau monte jour après jour … ce qui signifie que de plus en plus de filles se mettent à la compétition et ça me fait vraiment plaisir.

Pour ma part, je donnerai tout.

Tu as ouvert une école de SUP à Mallorca, peux-tu nous parler de ton travail au sein de cette structure ? 

Mar Balear SUP Center a été fondé par Manuel Simoncelli, Silvia Canudas, Javier Sanchez et moi même avec pour but de vivre de ce qui nous plaît le plus, être en contact avec la mer et pouvoir créer une équipe de Stand Up Paddle compétitive.

La première année j’ai pensé que ce serait très difficile de former un groupe de jeunes assez motitvé pour passer l’hiver dans l’eau. Mais avec du travail et de la motivation, nous avons commencé avec un petit groupe qui compte désormais plus de 30 garçons et filles. C’est fantastique d’être témoin de cette évolution et ce qui me motive plus que tout c’est de voir que les filles s’y mettent.

Mar Balear c’est un centre d’activités aquatiques. Tu peux venir y faire du sup, du kayak, de la voile et tout ce qui a attrait à la plongée.

Cette anné nous organisons la PORT ADRIANO SUP RACE 2014 les 16, 17 y 18. Nous publierons prochainement toutes les infos à propos de cet événement sur www.marbalear.com

Mallorque est une île parfaite pour la pratique du Stand Up Paddle. Tu peux trouver une mer plate, des vagues et d’excellent downwinds.

As-tu un conseil en particulier que tu souhaiterais partager avec nous? 

ALLEZ-Y LES FILLES ! Je crois vraiment que les filles sont sous-représentées dans le SUP et devraient se lancer à fond sur ce sport !

Avec un peu d’entraînement, je suis sûre que beaucoup de filles pourraient atteindre un excellent niveau, surtout celles qui ont fait du sport toute leur vie. C’est un sport très complet mais mise à part la partie physique, c’est un sport qui t’apporte paix et sérénité. Tu pars ramer et tu fais le vide, c’est toi et la mer.

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only