Takuma Concept à Tahiti: le SUP Foil, Nouvelle Passion de Julien Sudrat, ex-Champion du Monde de Kite

Nous avons eu l’immense plaisir de  rencontrer à Tahiti un pur waterman et ex-champion du monde de Kite Surf, Julien Sudrat installé en Polynésie depuis 13 ans. Désormais passionné de foil sous toutes ses formes et notamment en Stand-Up Paddle, le distributeur de la marque Takuma Concept nous parle du matos, de son amour pour le Fenua et nous fait une petite démonstration ! Puatea Ellis, la waterwoman tahitienne et Mathieu Astier de TotalSUP ont même eu droit à leur petite séance d’initiation !

Bonjour Julien, peux-tu nous rappeler ton parcours de Waterman et pourquoi tu as décidé de vivre à Tahiti ? 

J’ai commencé le windsurf adolescent et j’ai très vite été complètement passionné. J’ai fais quelques années de compétition, principalement le championnat de France AFF, puis en 1999 j’ai découvert le kite. Je travaillais dans un surf shop et nous avons reçu les premières ailes et les vidéos qui allaient avec …En plein rêve devant ces images incroyables, je me suis mis au boulot !

Après avoir passé quelques mois à Tarifa en Espagne, à naviguer 6h tous les jours, j’étais prêt à participer à mes premières compétitions. Deux ans plus tard je suis devenu champion du monde et j’ai signé mes premiers contrats de sponsoring. Ensuite, pendant quelques années, entre contest et shooting, j’ai énormément voyagé. Finalement, en 2005, avec ma femme qui est opticienne, nous avons acheté un shop d’optique  à Papeete, et voila maintenant 13 ans que nous sommes en Polynésie !

Puatea Ellis et Julien Sudrat

Puatea Ellis et Julien Sudrat : séance d’initiation pour la Waterwoman tahitienne

Comment as-tu découvert le foil et la marque Takuma ? 

Jai découvert le foil il y a un bon paquet d’années en kite, mais je ne m’y suis jamais vraiment intéressé car c’était principalement de la race. C’est en voyant Bruno André chez lui en Bretagne, ou encore Kai Lenny par la suite, que j’ai commencé à regarder de plus près.  Ensuite mon pote Cyril Coste, ex pro kitesurfer avec lequel j’ai bien baroudé, a monté sa marque de foil TAKUMA , et m’a envoyé un V100. Depuis avec Richard Boudia, on teste un maximum de nouveaux produits. Takuma c’est avant tout une équipe de potes passionnés par la R&D. Toutes les occasions sont bonnes pour se jeter a l’eau !

Julien Sudrat

Du SUP Foil dans les grosses vagues de Tahiti

Quels sont les conseils que tu pourrais donner à un débutant en foil ? 

A mes yeux le plus important est de bien choisir son foil ! Je conseille un petit mat 40 à 50 cm et une aile facile d’accès style V100, car elle est super stable et déjauge facilement à basse vitesse. Concernant la planchet, il faut plutôt privilégier une planche large et pas trop longue afin d’éviter un bras de levier conséquent, qui n’est pas évident à maitriser au début.

La meilleure des solutions pour apprendre à faire du foil et de se faire tracter derrière un bateau. La traction est progressive et constante, ce qui permet de se concentrer exclusivement sur sa position.Techniquement parlant, le plus important au début est de ne pas faire de prise de quart ! Le foil a une fâcheuse tendance à vouloir caviter. Il faut donc rester bien dans l’axe de la planche, avec des appuis jambes avant, jambes arrière et surtout pas de talon pointe … Les prise d’angle, c’est pour plus tard. Sans oublier bien sur le gilet et le casque, au moins dans un premier temps

Mathieu Astier à la Pointe Vénus à Mahina: apprentissage du foil en douceur

Comment se développe le foil a Tahiti ?

En Polynésie nous avons un terrain de jeux incroyable qui nous permet de pratiquer toutes les disciplines. Les plus pratiquées sont le kite et le windsurf foil. Concernant le foil en général, nous sommes une quinzaine je pense, mais avec l’arrivée du matériel adapté au downwind le nombre de pratiquants va augmenter. Pour beaucoup le foil est dangereux. Il faut du temps pour changer les choses que ça se démocratise.

Où sont les bons spots pour la pratique du foil à Tahiti?

Pour le wind et le kite la plupart des pratiquants vont au motu martin sur la côte est de Tahiti. Mais il y a plein d’autres spots. Le lagon de Maara sur lacôte ouest par exemple, l’eau y est magnifique et le vent bien régulier. Pour le surf foil, il y a la baie de Papeeno, le reef du  tombeau du roi à Arue, Te Ava Ino sur la Presqu’ile ou encore Atiia à Moorea. Tout ces spots peuvent être parfaits pour l’apprentissage Il suffit de bien regarder les prévisions avant, pour que cela ne devienne pas inapproprié.

Le surf foil reste une discipline qui, pour le plus grand nombre, se pratique dans les petites vagues.

Peux-tu nous présenter les nouveautés Takuma ?

Plusieurs nouveautés sont immanquables, notamment  l’arrivée du V900, l’arme pour le Downwind; du V400, idéal pour apprendre et se perfectionner en surf et sup;  et du V50 spécialement pensé pour le freeride en wind et en kite !  Il est aussi diablement efficace en surf sup dans les vagues rapides. L’ensemble des foils a fait une cure d’amaigrissement, notamment grâce à un fuselage redessiné  et à une fabrication améliorée des ailes.. Concernant les planches, il y en a pour tous les gouts, du super performant au débutant.

Je vous invite à aller faire un tour sur la page  facebook  Takuma foil concept Tahiti

 

About the Author

Helen

SUP, OC1, V6, Surfski ... and field hockey coaching, Helen is a busy British mother of two who lives in Bretagne, France with a passion for all things Ocean. Helen runs Barrachou SUP, a SUP tour company specialized in excursions around Bretagne and Scotland.

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only