Iona Rivet sera alignée sur le Pornichet Paddle Trophy

Elle ne fait pas beaucoup de bruit mais elle avance à grands coups de pagaie Iona Rivet. Déjà doublement titrée en championnats de France, la normande/brestoise s’entraîne dur et n’attend qu’une chose, reprendre les grosses courses nationales et internationales, après des mois d’attente. Après un premier succès à la 1ère édition de la Green Paddle Race à Nantes, la sociétaire du Team Direct Sailing La Baule sera présente à Pornichet les 26 et 27 juin pour défendre son titre obtenu l’année dernière dans des conditions d’organisation de course un peu particulière du fait de la crise sanitaire. Portrait/interview d’une énorme passionnée de SUP Race, qui ne se prend pas la tête !

Pour commencer, peux-tu nous rappeler ton palmarès de SUP Racer et ton palmarès sportif ?

Salut, je m’appelle Iona Rivet, j’ai 22 ans et j’habite sur Brest dans le Finistère en Bretagne. Je suis double vice championne de France en Longue Distance Eaux Intérieures et en Sprint. Pas de palmarès sportif dans un autre sport juste du plaisir à aller surfer en famille ou entre potes.

Comment as-tu eu le coup de coeur pour le SUP et le SUP race ?

Je viens de Cherbourg en Normandie à l’origine. Mon père a été muté sur Brest et donc on a suivi. Je suis arrivée début juillet sur Brest et je ne connaissais personne. J’ai fait un stage de SUP au CKB (Canoë Kayak Brestois – BBN maintenant) et j’ai tout de suite eu le coup de cœur. J’en ai refait un l’année suivante et j’ai fini par m’inscrire pour une pratique à l’année. Ensuite j’ai fait ma première compétition qui était la Coupe de France à l’île de Ré et depuis je n’ai jamais arrêté de ramer.

Où, comment et avec qui est-ce que tu as l’habitude de t’entraîner ?

Je m’entraîne la plupart du temps dans la rade de Brest. J’ai un box dans lequel je stocke ma planche donc pas de gros trajet à faire c’est plutôt cool. J’ai l’habitude de m’entraîner en fin de journée après le boulot ça permet de finir sur une bonne note et de se vider la tête. Je m’entraîne majoritairement seule, avec le coach quand il est dispo et avec mon asso SUP29 aussi souvent que possible.

Quelle type de SUP racer penses-tu être ?

J’essaie d’être la plus polyvalente possible et la rade de Brest est un terrain de jeu génial pour travailler le flat, le dw, le uw, le court ou le long. Cet hiver je me suis quand même bien amusée à faire des dw assez courts (6-8km) dans des conditions plutôt correctes.

Le Pornichet Paddle Trophy marquera pour toi la reprise de la compétition. Es-tu contente de retourner à Pornichet et comment comptes-tu aborder cette compétition ?

Oui je suis vraiment contente de retourner à Pornichet! Ça fait déjà 2 fois de suite que j’y participe et j’adore cet événement. Je compte y aller sereinement sans prise de tête en me disant que c’est la reprise et que je suis contente de pouvoir m’aligner sur la ligne de départ avec les filles.

C’est un événement que tu as remporté l’an dernier, quels sont tes souvenirs ?

Évidemment mon souvenir était de pouvoir remettre le dossard après quelques mois enfermés chez soi. Le plan d’eau avait été un peu agité et très joueur. La technical était super bien organisée et j’adore ce format de course très intense.

Tu es membre du team Direct Sailing, partenaire du Pornichet Paddle Trophy, peux-tu nous parler de cette collaboration avec Pascal et les autres ambassadeurs du team ?

Ça fait maintenant 3 ans que je suis membre du team Direct Sailing La Baule. Pascal m’aide énormément en me mettant à disposition des supers boards et des pagaies qui me correspondent. La team est assez grande, il y a : Titouan, Arthur, Vincent Verhoeven, Médéric, Lucas, Pascal et bien d’autres encore.

Quels sont tes objectifs à court, moyen et long terme en SUP race? As-tu des ambitions internationales ?

A court terme, mes objectifs sont les championnats de France en essayant de faire mieux que l’année dernière. A moyen terme j’aimerai bien pouvoir intégrer l’équipe de France au moins une fois, ça serait un super projet. Pour de qui est des ambitions internationales, je vais faire le Vendee Gliss qui est une étape de l’Euro Tour. Et à long terme, je verrai où le vent me mènera.

Pour plus d’informations sur le Pornichet Paddle Trophy + inscriptions, c’est par ici :
www.pornichetpaddletrophy.com/

Pour suivre Iona Rivet sur les réseaux sociaux :
https://www.facebook.com/profile.php?id=100010385087705

https://www.instagram.com/ionarivet/

A propos de l’auteur

Mathieu Astier

Mathieu is the hyper-active founder of TotalSUP and a multilingual online marketing veteran with more than 20 years of experience working for top international internet companies. His love-at-first-sight for Stand Up Paddling in 2013 led him to build one of the leading online media dedicated to SUP in English and French and to turn his family lifestyle towards the ocean.

To follow Mathieu:

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only