Delphine Macaire : A la Rencontre de la Championne de France de SUP Surf 2017

Venue du monde du kitesurf, mais poussée par une indéniable curiosité, Delphine Macaire s’est essayée au SUP surf pour la première fois il y a quelques années. Et depuis, elle n’a pas chômé ! Pas avare de ses efforts et avide de sensations fortes, Macaire a gravi les échelons jusqu’à devenir une vraie spécialiste du domaine et remporter le championnat de France de SUP surf de la Fédération Française de Surf qui s’est déroulé le week-end dernier. Toujours à l’eau et impatiente de passer à la vitesse supérieure, elle pense déjà à la prochaine édition et aux méthodes qu’elle pourrait adopter pour continuer à progresser. Pour TotalSUP, elle revient sur son titre de championne, avant de faire le point sur le SUP surf et les sensations que ce sport peut provoquer.

Delphine Macaire, vous venez d’être couronnée championne de France en SUP Surf au Championnat de France ? Ça représente quoi pour vous cette victoire ? 

Je suis super contente car c’est une compétition qui clôture l’année et qui marque la fin de la saison. Elle permet de voir si on a progressé ou pas.

Bien que la meilleure (selon moi !) n’était pas présente, il y avait plus de filles en compétition cette année, donc c’était un défi plus difficile à relever. La victoire a été quelque chose de très gratifiant pour moi !

French SUP Surf champion 2017 surfing in Aquitaine, France

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Quand est-ce que vous avez commencé à faire du SUP et qui vous a initié à cette discipline ?

En fait, je viens du kite à la base. Un copain avait acheté une grosse planche de SUP il y a 7 ans et j’ai voulu essayer.

Je suis montée dessus avec quelques préjugés en tête, je dois l’avouer. Je pensais vraiment que c’était un sport de « vieux » et je n’étais prête pour la sensation que cela allait provoquer en moi.

Finalement, j’ai tout de suite accroché ! Au début j’en faisais de temps en temps mais ça fait depuis 2 ans que je me m’y suis vraiment mise sérieusement, avant c’était kite à fond !

French SUP Surf champion 2017 Delphine Macaire practices her kitesurf technique

Quels sont les moments de votre carrière de rideuse dont vous êtes le plus fière ?

Je suis très fière de ce dernier championnat de France et du titre que je viens de gagner bien sûr, mais ce qui me rend fière ce sont surtout les commentaires des personnes qui m’ont vu rider il y a un an et qui me voient aujourd’hui.

Quand on me parle des progrès que j’ai pu faire, cela me plaît énormément. J’en suis fière et cela me motive encore plus.

French SUP Surf champion 2017 Delphine Macaire demonstrating her skills in Aquitaine, France

A part le Championnat de France, quels ont été les moments forts de votre saison 2017 ?

Cet automne j’ai participé à l’Eurosupa. C’est une compétition qui se déroule en Espagne et beaucoup de participants étrangers font le déplacement.

C’était un moment fort car c’est la première fois que je voyais autant de filles en compétition et le niveau était particulièrement élevé. Ça m’a marqué. La compétition ne s’est pas très bien passée pour moi mais cela m’a servi de leçon, et au final j’ai pu appliquer ce que j’ai appris aux championnats de France.

French SUP Surf champion 2017 Delphine Macaire tackles the waves during a competition in Aquitaine, France

Quels sont vos objectifs pour l’année 2018 ?

Je ne sais pas encore si je vais refaire tout le circuit des coupes de France, comme j’ai fait cette année. J’y réfléchis encore. En revanche, j’aimerais bien refaire le championnat de France et progresser encore !

French SUP Surf Champion 2017 Delphine Macaire practicing her SUP surf technique in Aquitaine, France

Quels sont les planches et équipements que vous préférez en général ?

J’ai 2 planches Lokahi. Une petite de 62 litres et une plus grande de 70 litres. Je préfère la petite car c’est une vraie bombe. Elle est super rapide, et parfaitement adaptée à mon gabarit. Par contre dès qu’il y a du clapot c’est acrobatique !

Venant du kite, j’ai aussi la chance d’avoir des sponsors qui couvrent plusieurs sports de glisse : Mystic pour les combinaisons et KDC pour les boardshorts.

French SUP Surf champion 2017 Delphine Macaire rides a wave in her native Aquitaine, France

Et vos entraînements ? Que faites-vous pour maintenir votre niveau ?

Comme je ne suis pas surfeuse à la base, j’ai beaucoup de lacunes. Mais je peux être très impatiente. J’ai tellement envie de progresser que parfois je ne sais plus par quoi commencer !

Cet été j’ai plutôt essayé de me concentrer sur le placement, c’est-à-dire apprendre la base du surf. Je voulais arrêter de surfer 10km devant la mousse ! Et c’est encore loin d’être acquis, je dois me concentrer pour y arriver. Le jour où je surferai à la section critique sans y penser, on pourra dire que c’est acquis. Mais ça nécessitera du travail !

Comme j’habite dans les Landes, je m’entraîne principalement à Biscarrosse, à la Salie, et un autre spot “secret” et je ne partagerai pas pour le moment.

French SUP Surf Champion Delphine Macaire riding the swell in Aquitaine, France

En trois mots, que représente le SUP Surf pour vous ?

Euh en 3 mots, c’est compliqué ! Mais je peux dire que le SUP offre plein de possibilités pour s’amuser, se détendre et profiter de la vie. C’est mon équilibre et je ne peux plus m’en passer !

Donc oui, amusement, détente et vitalité. C’est l’essentiel du SUP pour moi.

French SUP Surf champion 2017 Delphine Macaire kitesurfing in Aquitaine, France

Photo credits: Guillaume Arrieta / Antoine Justes / Fred Vaisse / Bertrand Beauchet / Fédération Française de Surf / Ligue de Surf Nouvelle Aquitaine

TotalSUP Newsletter