L’Ambassadeur de Fool Moon Cyrille Curtit nous dévoile la mangrove guadeloupéenne : La vie est un long fleuve tranquille

Habitant depuis 17 ans en Guadeloupe et pratiquant le SUP dès son apparition, Cyrille Curtit connaît les îles antillaises sur le bout des doigts. C’est donc avec plaisir que cet ambassadeur officiel Fool Moon a accepté de nous emmener faire un tour virtuel de certains ses spots de balade/touring préférés en stand up paddle, à l’image, selon lui, des célèbres « Topo-Guides » que proposaient autrefois les passionnés de randonnée kayak en rivière. Conseil de Cyrille si vous êtes de passage avec votre planche de SUP : prenez vos vacances sur l’île de Karukéra (l’île aux belles eaux) car elle réserve de nombreuses surprise et elle donne la possibilité de faire de très belles balades en SUP. Envie d’en savoir plus ? Allons faire un premier tour ensemble !

The Canal des Rotours, Guadeloupe, in the French Caribbean

La boucle du Canal des Rotours (Morne-à-l’Eau)

Cette première sortie n’est pas la plus courte, bien au contraire. C’est précisément cette boucle qui me sert de parcours d’entraînement très souvent dans l’année. C’est mon coup de cœur. Comme il s’agit d’une boucle vous n’aurez pas de lift à faire, donc pas d’obligation d’avoir deux véhicules.

Le Canal des Rotours a été creusé sur près de 6 km au début du 19ème siècle (entre 1826 et 1830) à main d’hommes pour permettre le drainage de la plaine voisine. Sa construction coûtera la mort à une trentaine d’ouvriers recrutés parmi des hommes libres et des esclaves. A la création de l’Usine Centrale de Blanchet ouverte en 1869 il est emprunté par des chalands pour acheminer le sucre vers la mer.

Aujourd’hui il est entretenu par les marins pêcheurs du bourg de Morne à l’Eau. Il est une voie d’accès à la mer et une attraction touristique car il serpente dans la mangrove sur une distance de 4 km.

Deep within the Canal des Rotours' mangroves

Se rendre au départ

Dans le bourg de Morne à l’Eau en venant de Pointe à Pitre il faut suivre la direction de Port-Louis.

Le pont qui enjambe le canal se situe 500m après la gendarmerie. Le départ de la balade est un ancien champ de tir. Il faut s’engager rive gauche (avant le pont) et aller jusqu’au bout de la route.

L’ancien champ de tir est en fait un pré verdoyant et il n’est pas rare d’y croiser des vaches.

La mise à l’eau est au fond à droite. Elle est en béton ce qui est un luxe compte tenu du lieu…

Cyrille Curtit wades through the crab-ridden waters of the mangrove in Guadeloupe's Canal des Rotours

Ces passages sont entretenus par les pêcheurs de crabes qui vont poser leurs pièges dans la mangrove ; attention car des milliers de crabes pullulent dans ces eaux !

C’est par où ?

Partez vers la gauche en direction de la mer. La partie de droite vous emmène vers le bourg, elle est sans intérêt.

3km de mangrove s’offrent à vous et si vous prenez le temps vous pourrez observer des poules d’eau, de nombreux poissons et parfois un balbusard (rapace local).

D’abord très rectiligne, le canal devient sinueux sur la deuxième moitié du parcours. Pas de vent, ni de vagues, c’est un endroit qui ressemble à un spot de France métropolitaine. Sauf qu’ici c’est le règne du palétuvier rouge, cet arbre typique des mangroves tropicales qui vit les pieds dans l’eau.

The beautiful mangroves of the Canal des Rotours in Guadeloupe on a good day

Et ensuite ?

A la sortie du canal deux options s’offrent à vous. Une plus longue qui consiste à faire le tour de l’île Macou et l’autre, plus courte, qui vous conduira à virer la première pointe sur votre gauche. 15km ou 9 km, c’est au choix.

En allant vers Macou vous serez gratifié d’un downwind de 4km, suivi malheureusement d’un petit upwind de 2km.

En tournant la première pointe vous resterez quasiment à l’abri du vent ce qui en fait un vrai parcours de balade.

Dans les deux cas le retour à la voiture se fait par de petits passages à travers la mangrove qui vous conduisent au canal et c’est bien là tout le charme de cette sortie.

The Canal des Rotours in Guadeloupe

Voilà pour ce premier topo. Ce n’est pas le plus glamour surtout un jour de pluie mais se déplacer en mangrove a quelque chose de magique. La prochaine fois, je vous amène dans le bleu, plus précisément sur notre « Maliko Run à nous », le downwind « Pointe des Châteaux / Saint-François ».

Crédits photos : Cyrille Curtit / Shutterstock