Antonin Salaverria performe avec le prochain modèle de SUP Fool Moon

Antonin Salaverria a rejoint la Team Fool Moon en 2019. Le jeune basque aime surfer tous types de conditions, en surf ou SUP surf. Au niveau compétition, il se consacre au SUP surf, discipline pour laquelle le programme à venir sera très riche. Découvrons le profil de ce jeune d’Anglet, premier testeur des modèles 2020 de la gamme Fool Moon.

Bonjour Antonin, peux-tu nous parler un peu de toi ?

Bonjour à tous, je m’appelle Antonin Sallaverria j’ai 19 ans et je suis originaire de la côte Basque, d’Anglet précisément. En vivant au bord de l’océan, j’ai très jeune commencé à surfer à la plage de la Madrague à Anglet où on allait à la plage avec mes parents. Mes premiers cours de surf se sont déroulés sur ce spot, qui est mon spot préféré. J’ai appris à surfer avec Anglet Surf Spirit, école de surf où je suis actuellement stagiaire dans le cadre du passage de mon BP SURF. En cursus universitaire STAPS à Bayonne, j’aimerai plus tard évoluer dans les activités physiques adaptées. Sportivement je suis assez polyvalent, j’aime le sport en général, je suis licencié dans un club d’aviron à Bayonne, l’hiver j’aime bien aller skier en station, je suis licencié à l’Anglet Surf Club pour le SUP et le surf depuis que j’ai 10-12 ans.

Crédit Photo : Quentin Feniou

Comment en es-tu arrivé à pratiquer du SUP ?

J’ai eu la chance, dans l’école de surf où j’ai débuté il y avait différents types de planches et notamment des SUP. Depuis mes débuts, j’ai donc, en fonction des conditions de vagues, toujours pratiqué surf et SUP.  Passionné, j’ai rapidement commencé à chercher à investir dans du matériel d’occasion, entrant dans mon budget, pour progresser et m’amuser. Depuis 3-4 ans, je participe à la fois à des compétitions de surf mais également de SUP. Pour moi, les saisons sont assez cohérentes dans l’enchaînement, la première partie de saison est dédié aux compétitions de surf avant d’enchaîner à partir du mois de septembre avec les compétitions de SUP. La saison fédérale se clôturant vers la Toussaint avec les championnats de France.

Comment se déroulent ta préparation et tes compétitions cette année ?

Sur la première partie de saison 2019, il n’y a eu que deux compétitions de SUP, les championnats départementaux où je suis finaliste et les championnats régionaux SUP open où je termine second. Après les championnats de France, il me restera un objectif important cette saison, je compte participer à une étape de la coupe du Monde qui se déroule en décembre aux Canaries. Côté entraînement, je m’organise pour filmer au maximum mes sessions que j’analyse et que je partage avec des coachs pour avoir des retours croisés. Pour ma part, je considère que pour être performant en SUP surf, il faut beaucoup surfer. J’alterne donc pas mal les sessions entre surf et SUP surf pour retranscrire le travail d’une discipline à l’autre. En dehors des sessions, j’ai essayé de m’entrainer de façon ludique est variée cette année, notamment grâce à mon cursus STAPS. J’ai même fait du rugby le lundi avec la fac ! En plus de l’aviron, je nage deux fois par semaine, une fois l’année universitaire terminée, j’ai enchaîné avec des circuits training en salle. En parallèle, je réalise beaucoup de séances de stretching.

Au niveau voyage quel est le programme à venir ?

Je me suis rendu au Sri Lanka en début d’année, pour un trip plutôt « tourisme », mais j’avais quand même amené quelques planches ! Ensuite, il y aura la compétition aux Canaries. En janvier 2020, avec la Team Fool Moon nous nous rendons en Guadeloupe durant 2 semaines. Il y a quelques compétitions de SUP race à ce moment sur place, j’en ai jamais fait, c’est peut-être l’occasion d’essayer ! Enfin, j’irai au Costa Rica en février pour exclusivement m’entraîner pour préparer la saison et arriver en forme au mois de mars pour attaquer les compétitions.

Tu es devenu ambassadeur de la marque Fool Moon peux tu nous raconter le début de l’histoire ?

Oui, je suis super content. Cette histoire a débuté grâce à Yannick Pinaud de La Cigale Surf Club. A l’occasion d’un swell à Toussaints je me suis rendu en Méditerranée pour surfer. Suite à un échange avec Yannick il m’a proposé de faire remonter mon parcours à Pierre Yves Hocké, le boss de la marque Fool Moon. Suite à des échanges, le deal s’est réalisé. Notre collaboration est très saine et enrichissante. Je suis content d’avoir un partenaire qui me fournit du matériel performant, qui est à l’écoute et qui nous soutient beaucoup. Je n’ai pas encore eu l’occasion de rencontrer tous les membres de la team, mais il y a toujours des messages d’encouragement entre nous c’est top. Avoir du matériel performant me permet d’être plus confiant en compétition. Chaque planche à ses spécificités, lorsque les conditions sont petites à Anglet, pour des sessions tranquilles ou pour aller pêcher et me balader, j’utilise le Malibu Mood en 9.6, La Sushi Pop est très bien pour m’entraîner et travailler mes appuis, elle marche bien dans les vagues moles, mais c’est surement aussi lié à mon léger gabarit par rapport à cette planche qui est assez grosse. Enfin, depuis près de 3 mois, j’ai le privilège d’utiliser le prototype de la Moon Soon. Cet hiver, j’ai voulu passer une commande avec des côtes personnalisées auprès de Jaran Rodriguez, le shaper Fool Moon, après différents échanges et maquettes 3D nous nous sommes arrêtés et j’ai eu la chance de recevoir ce prototype. J’ai utilisé cette planche sur mes compétitions, elle est très performance. J’ai immédiatement accroché avec sa stabilité et sa maniabilité par rapport à son volume (75litres). J’en suis très satisfait, c’est ma planche de tous les jours, il vous faudra attendre début 2020 pour la voir sur le marché.

 

 

Pour plus d’information sur la marque Fool Moon, rendez-vous sur :
Web : https://www.fool-moon.com/fr/ (-10% avec le code FM-TOTAL-SUP-2019)
Facebook : https://www.facebook.com/foolmoon.sup/
Instagram : https://www.instagram.com/foolmoonsup/

 

About the Author

Marie Esnaola

Originaire du Pays Basque, Marie se tourne naturellement vers le sauvetage côtier, les courses de prone et le SUP après des années de natation. Passionnée de sport, elle organise des évènements sportifs et BtoB et accompagne les entreprises en webmarketing.

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only