Adrien Heurtaux, SUP Surfing à Tahiti avec REDWOODPADDLE !

Adrien Heurtaux, riderambassadeur de la marque REDWOODPADDLE a décidé de quitter la métropole il y a 2 ans pour s’exiler dans un coin de “paradis” terrestre. Il a rejoint Tahiti où il en profite pour aller ramer dès qu’il a un moment. Sur ses planches REDWOODPADDLE, Adrien s’essaie au SUP Surf et à la Race sur les plus beaux spots de l’île polynésienne.

Adrien RWP -

Salut Adrien, peux-tu te présenter ?

Ia Orana ! (ndlr: bonjour en tahitien)

Je m’appelle Adrien Heurtaux, je suis né au Havre en Normandie, j’ai 27 ans et je suis Infirmier.

Je suis arrivé à Tahiti en juillet 2015 avec ma copine dans le but de profiter de la vie, et de découvrir le plus longtemps possible ce coin de paradis.

Actuellement, je travaille dans un laboratoire d’analyses médicales, c’est plutôt cool, car j’ai des horaires qui me permettent d’être libre tous les après-midis, et donc d’aller ramer ! Je ne vous fais pas le schéma, c’est très appréciable, surtout ici !

Le seul HIC, que cela peut poser, c’est que je loupe les plus belles sessions au lever du soleil, mais je ne vais pas me plaindre !

18818097_10213336581268626_1495429054_o

Quelles comparaisons peux-tu faire entre le SUP en métropole et celui à Tahiti?

La France c’est 67 millions habitants, Tahiti 180 milles habitants et pourtant, comparativement au nombre d’habitants à Tahiti le nombre de SUP est démentiel ! Tous les jours, tu vois au moins un pick-up avec une board de race dessus !

Ici le SUP est utilisé pour tout. Certains l’utilisent comme un moyen de transport pour aller jusqu’au reef souvent loin du rivage, d’autres l’utilisent comme table pour poser la glacière et passer de bons moments en famille ou entre potes les pieds dans l’eau sur un banc de sable.

Cependant, la plupart font de la race. Il n’est pas rare de voir entre 50 et 100 riders sur une ligne de départ, et le niveau est vraiment bon !

IMG_9454

 

Beaucoup rament en Va’a ce qui renforce leur endurance, et ayant une sacrée culture de la gagne, ce sont de vrais compétiteurs une fois le départ lancé.Le niveau est vraiment bon, et de nombreux riders méritent d’être plus amplement reconnus et aidés afin de se faire connaître au niveau international, mais l’éloignement et l’isolement de la Polynésie au milieu du Pacifique ainsi que le manque d’aides sont les principaux obstacles.

Ah oui, et contrairement en métropole, la 12’6 n’existe pas ici, enfin sauf pour les enfants !

En SUPsurf certains rident en ShortSUP, mais beaucoup ont de bonnes boards de LongSUP. Certains comme Poenaiki Raioha ou encore Heimanu Mataoa ont un excellent niveau.

Beaucoup surfent et complètent leur entrainement par le SUP selon les vagues et l’humeur du jour. Selon les spots, on peut retrouver de tous les niveaux et lors des compétitions, il arrive même de voir Poenaiki se faire taquiner par d’autres riders vraiment impressionnants !

En résumé, à Tahiti peu rament pour la balade, c’est un vrai sport ! Il suffit juste de regarder le lagon vers 17H pour s’en rendre compte… Tout le monde est à fond !

Peux-tu nous parler de tes spots préférés ?

J’adore ramer du coté de Punauuia ou Faa’a, le lagon est magnifique ! Tu croises souvent des tortues, des raies et si tu sors en mer selon la période tu peux même croiser des baleines. Ce sont des moments toujours magiques !

Pour les vagues, j’adore Taapuna, le plus proche de la maison. C’est une vague très rapide et le reef est à fleur d’eau. Cette vague est grisante ! Il y a souvent une quinzaine de surfeurs/bodyboardeurs, donc il faut bien les respecter ainsi que les priorités, et tout se passe bien !

Adrien H RWP

J’aime beaucoup rider sur la cote Est, un peu plus éloignée de chez moi, il y a tous les types de vagues, dont certaines vraiment adaptées pour le SUPsurf.

Ce sont pas mal de beachbreak plus ou moins puissants. Mon spot favori de la côte reste la baie de Papenoo (Teatea). C’est une vague idéale pour le SUP, pas trop creuse, pas trop puissante et très technique.

De plus, l’ambiance y est toujours au top grâce à JP, le local du spot qui met le feu en longSUP, toujours avec le sourire, et toujours là pour donner quelques conseils sur son homespot !

Quel matériel RedwoodPaddle utilises-tu ?

Pour le surf j’utilise la Source pro 7.9 et la pagaie carbone innegra, coupée à 160cm.

C’est le combo parfait pour voyager. La board passe partout, dans tous types de vagues, de la plus creuse et puissante, à celle plus molles et petite. C’est une board qui est rapide et adore les bons bottoms. Elle saura pardonner les late take off dans les vagues bien creuses. Je la recommande vraiment si on recherche un seul SUP Surf dans son quiver !

La pagaie innegra est top pour le surf. Nerveuse, elle permet de décoller rapidement au take-off.

En race/balade, j’ai deux 12.6 air pro et la pagaie Carbon race. Pour des raisons de transport et de stockage, c’était mon seul moyen d’avoir une race sur Tahiti dans un premier temps.

Adrien H

La board est stable et glisse vraiment bien, mais c’est tout de même difficile de rivaliser avec les 14′ rigides !

En balade, je suis rarement seul sur ma planche, je suis souvent accompagné par Madame et le chien ! Cette board a un vrai bon équilibre entre sa stabilité et sa glisse, ce qui lui permet de s’aligner sur quelques petites compètes, sans être à la ramasse totale !

Je cherche actuellement un moyen abordable pour importer les nouvelles 14′, et j’espère trouver une solution rapidement, pour pouvoir enfin rivaliser avec les autres concurrents .

Adrien

Plus d’infos sur > REDWOODPADDLE < ici !

TotalSUP Newsletter