10 Choses à Retenir de la SUP Race Cup 2014 de Ste Maxime

1. Les Champions et championnes

2. Les Internationaux

3. Les Bénévoles

4. Le M.C.

5. La Mascotte

6. Les “Vieux”

Mais attention, pas en mode “Le SUP jusqu'à 77 ans” mais en bien en mode “je rentre dans les 30 premiers et je mets une petite raclée aux petits jeunes” et en assurant le show ! Lulu Langlois et Pascal Pouget 

7. Les Suisses 

8. Les Bretons

9. Yannick Pinaud

10.  

Sainte Maxime, France — 2ème grosse étape européenne de l'année 2014, après Mallorque la semaine dernière, la SUP Race Cup de Sainte Maxime a tenu toutes ses promesses. Des champions au rendez-vous de leur forme, des jeunes racers en pleine montée en puissance, un public nombreux. Voici ce qu'il fallait retenir.

1. Les Champions et championnes


Titouan Puyo qui devait survoler la course de longue distance doit se lancer dans une démonstration de force dans les derniers mètres pour s'imposer devant Leonard Nika, également de Starboard. 2ème sur la Beach Race la veille, c'est la place qu'il occupe au général, derrière Eric Terrien.

2 victoires sans grosse opposition majeure sur les deux courses qui viennent s'ajouter aux 2 autres victoires de la semaine dernière à Mallorque, Sonni Hönscheid mène les débats en Europe. Sa dauphine, la slovène Manca Notar fait 2ème sur les deux courses et au général.

Vainqueur de la technical race, Eric E.T. Terrien met le coup d'accélérateur sur la longue distance, qui lui permet de passer devant Titouan Puyo au classement sur les deux courses et de gagner la SUP Race CUP de 8 secondes.


Arthur Daniel (F-One), 19 ans, magnifique 4ème de cette SUP Race CUP. Il termine 3ème de la technical race et 5ème de la longue distance.


Greg Closier, 5ème au classement général, fait une superbe manche en longue distance et se permet de donner une petite leçon de sprint final aux petits jeunes Martin Letourneur (18 ans) et Arthur Daniel (19 ans)


Florent Dode, le champion landais de Bic Sport, disponible et facétieux tout le week-end, il gagne le challenge BiC Sup Design du samedi matin, se place en 7ème position juste derrière Greg Closier l'après midi et remporte la longue distance en 14' le dimanche.


Céline Guesdon – 3ème Overall – elle a fait le chassé-croisé avec Olivia Piana pendant le week-end, toutes les deux étant respectivement 3ème et 4ème sur la technical race et la longue distance. 

Davide Codotto, le rider italien de Fanatic finit 4ème de la Beach Race devant Leo Nika (Starboard), Greg Closier (Hobie), Florent Dode (BIC Sup) et Martin Letourneur.

2. Les Teams

Les sudistes de Bonz.

Le stand F-One / Manera en mode repos entre deux courses.

L'équipe de Fanatic avec un fort accent latin.

Les Starboard version Afrique du Sud, Provence, Nouvelle Calédonie, Vendée, La Rochelle-Thailande, Italie et Israël.

3. M.C. Robert

Sous la chaleur du samedi et dans la fraîcheur du dimanche, Robert Etienne a été un Master of Ceremony impeccable qui a dynamisé les courses en mixant anglais et français et quelques notes d'italien et d'allemand. Ce gourou du SUP respecté de tous a brillé par sa bonne humeur et sa connaissance parfaite du sport et de ses concurrents – professionnels comme non-professionnels, mettant en valeur les efforts de chacun et prônant l'ouverture de notre sport vers le public de non initiés de la plage de Sainte Maxime. 

4. La Mascotte

Sa petite frimousse a été l'un des fils rouges du week-end. Jules Langlois, 12 ans, l'un des plus jeunes compétiteurs du week-end, une technique impeccable, une vitesse impressionnante pour son âge et un capital sympathie énorme… A suivre de près !

5. 101 Paddlers

C'était le chiffre de la journée. 101 concurrents, c'est le chiffre que Yannick Pinaud annonçait lors du briefing du samedi sous les applaudissements. “Vous êtes 101” dit-il “le succès de la SUP Race Cup de Sainte Maxime, c'est grâce à vous!”

6. Les Vétérans

La running joke du week-end, les deux “papis” Lulu Langlois et Pascal Pouget. Mais ne vous méprenez pas sur leurs cheveux gris qui pourraient faire croire qu'ils sont plus âgés qu'ils ne le sont, ces deux là ne font pas du SUP en mode “petite promenade pour l'entretien” mais bien en mode “petite raclée aux gamins”. Et en assurant le show en plus !

Lulu Langlois, 28ème de la technical race et 5ème en 14' grille ici la politesse à Sonni Hönscheid.

Pascal Pouget, malgré son énorme disponibilité auprès des athlètes de Starboard et un soutien moral et logistique sans faille tout au long du week-end, il réalise deux belles courses.

Démontrastration de SUP-tandem par les deux copains et franche rigolade pour tous les spectateurs !

7. Les Suisses 

Le plus gros contingent étranger était les suisses venus en toute convivialité démontrer que le lac Léman et autres lacs et rivières helvètes, offrent tout ce qu'il faut pour s'entraîner en race.  Hakim Dridah (dossard 35), 19 ans, finit 4ème de la Bic Sup Design et il nous a promis de partager avec TotalSUP ses tricks. “En Suisse on n'a pas de vagues, donc il faut bien qu'on trouve le moyen de s'amuser un peu”, nous dit-il. Affaire à suivre…

8. Les Jeunes

Impressionant. Jean Letourneur, à peine 15 ans, gagne la Bic Sup Design avec une avance confortable et se bat avec les grands sur les deux courses pour terminer 20ème au classement général. 

Martin Letourneur, 18 ans, confirme qu'il est bien le présent et le futur du SUP racing français.Il termine en 7ème position overall et manque de peu de finir 4ème sur la longue distance devant céder la place à Greg Closier et Arthur Daniel dans les derniers mètres. 

Le phénomène local, Gabriel “Gab” Bachelet, se place 11ème overall. 

Dylan Frick, 18 ans, de Starboard, démarre sa tournée européenne de 2 mois loin de son Afrique du Sud natale en douceur. 10ème Overall.


Mélanie Lafenêtre, prodige local du SUP féminin porte haut les couleurs de La Cigale Surf Club en se plaçant 3ème au scratch de la technical race chez les jeunes

Matt Della Vedova, de Bandol, peut-être le futur champion de PACA chez les jeunes remporte la technical race haut-la-main.

9. Yannick Pinaud et les bénévoles

Gros coup de chapeau à Yannick Pinaud, le président de La Cigale Surf Club, le club organisateur de l'événement et à tous les bénévoles reconnaissables à leur tee-shirt jaunes et casquettes vertes. Présent sur tous les fronts lui et son équipe, et avec un grand sourire, Yannick annonce le samedi que le tracé de la course a été modifié à la dernière minute pour que les coureurs subissent le moins possible un vent de côté qui avait fait jazzer l'année dernière. Sympathique “grande-gueule” auto-proclamée, son “Et pourquoi tu demandes puisque je viens de dire qu'il n'y a pas de pénalités là-dessus ?” restera dans les annales. 

Quelques-uns des bénévoles marquent l'arrivée et assurent la sécurité du week-end.

10. Les résultats 

Ils se trouvent au bas de l'excellent article de Sup Racer.

(Photos: TotalSUP, Nathalie Terol, Samuel Dumoulin, Christian Retaggi)

Language Preference

You are currently viewing all language content

Show All French Only English Only