Hawaii, le rêve accompli de Romuald Mamadou

15/09/2016

En pleine organisation de l’édition 2017 de Ze Caribbean Race sur sa mer natale de Guadeloupe, Romuald Mamadou a pris le temps de revenir pour nous sur son incroyable voyage à Hawaii en juillet dernier. Un rêve de gosse enfin réalisé avec en ligne de mire plusieurs courses mythiques où le nouveau downwinder du Team Starboard a pu démontrer tout son talent!

romuald mamadou à Hawaii

Romuald Mamadou, tu rêvais de partir à Hawaii et tu as enfin pu réaliser ton rêve. Est ce que l’expérience a été à la hauteur de tes attentes?

Romuald Mamadou: En effet Hawaii c’est la destination rêvée pour tous les Surfers, Stand Up Paddlers, Windsurfers et j’en passe. Rien que de prononcer ces 6 lettres ça fait rêver. Moi ça faisait très longtemps que je voulais y aller mais c’est grâce au SUP que le rêve s’est vraiment réalisé. Et je n’ai pas été déçu. Les paysages sont magnifiques et les Hawaiiens sont très accueillants et sympathiques. Hawaii n’a pas volé son titre de « ALOHA STATE ».

Pour le SUP, c’est vraiment le pied, aussi bien à Maui qu’à Oahu. L’été, le Maliko Run est le lieu de rassemblement de tous les downwinders, j’y ai rencontré pas mal de riders très connus et aussi très sympas.

kamalo

danse traditionnelle hawaienne

Dans quel contexte es tu parti?

Comme j’ai dis c’est le SUP qui a déclenché mon départ à Hawaii, et en particulier 2 courses: la M2M et la M2O (ndlr: Maui 2 Molokai et Molokai 2 Oahu). Mais ce départ était conditionné par le fait d’être tiré au sort ou pas à la loterie d’entrée de la M2O. En solo ça n’a pas fonctionné, mais j’avais doublé mes chances en m’inscrivant en équipe avec Stéphane Bodet, et ça a marché. Une fois l’inscription à la M2O validée, j’ai pu m’organiser tranquillement pour la M2M (beaucoup plus facile en logistique), et pour tout le reste: billets d’avion, logements, locations de voitures, transferts inter-îles, trouver une planche et une pagaie…

Pour la planche et la pagaie, Starboard m’avait mis en relation avec Bart De Zwart et Karen Baxter, et j’ai donc pu avoir le choix entre 2 ACE en 14×25. Grâce à eux j’ai pu ramer avec le même matériel que chez moi en Guadeloupe. Merci à Bart et à Karen.

Je voulais aussi faire la course sur le Maliko à Maui, prévu chaque début juillet, mais cette année elle n’a pas eu lieu, faute au manque de sponsor parait-il.

Le programme était tout de même chargé et pas de tout repos, car il m’a fallu doser entre les entrainements, les courses, le tourisme et la famille étant parti avec ma femme et ma fille. Ah j’allais oublié le shopping aussi, dans les Malls de Kahului et d’Honolulu.

J’ai aussi pu partager quelques entrainements avec Connor Baxter et Tomoyasu Murabayashi à Kahului Harbor et sur le Maliko, très sympas, c’était top !

romuald-tomo

 

Tu as réalisé une petite levée de fonds sur un site de crowdfunding, est-ce que ça a fonctionné? 

En effet, après la validation de mon inscription à la M2O, une amie (Émilie Dauch) m’a conseillé de lancer une campagne de financement participatif pour m’aider à financer mon projet. J’ai donc lancé ce projet sur internet via le site Fosburit pour essayer de récolter 2000€. Et ça a fonctionné, j’ai pu récolté cette somme qui m’aidé à financer les différents postes de dépenses de ce voyage (10000€ au total). J’en profite une fois de plus pour remercier tous mes supporters qui ont participé à ce finalement participatif.

Tu signes une magnifique performance sur la M2O en double, peux tu détailler cette expérience et notamment les sensations de course ?

Oui sur la M20, avec Stéphane, on décroche la première place dans notre catégorie (SUP STOCK 14’ Team 2 Male 80-99) en 4h57’ et 25 sec. On relativise car on est quand même 50’ derrière Kai Lenny, mais on va pas bouder notre plaisir. On est super content de notre course et de notre résultat. J’ai l’habitude de faire mes courses « longue distance », comme Ze Race, en solo mais j’avoue que de vivre la M2O en équipe a été une super expérience. Partager une stratégie de course, calculer le meilleur parcours par rapport à la météo, s’encourager et gagner à deux c’est fantastique.

romuald-mamadou-stephane-bodet

Me retrouver à Hawaii, sur la ligne de départ d’un Downwind mythique aux cotés des meilleurs mondiaux, j’ai savouré le moment au maximum. Dès le départ, on sait qui est en solo et qui est en équipe grâce à la différence de couleur des t-shirts, ça permet de se placer sur la ligne de départ et de coller les favoris et les locaux. J’ai commencé à ramer en premier. J’ai choisi de me mettre le plus à droite de la ligne de départ car le vent et la houle étaient orientés nord-est. Après il a fallu gérer au mieux pour tracer le plus droit possible entre Molokai et Oahu. Sincèrement ça m’a fait penser à Ze Race.

Le niveau des concurrents est forcément élevé, les meilleurs sont tous présents, manquait Tit2 (ndlr: Titouan Puyo), et tout le monde veut en découdre sur ces célèbres 52km. J’aimerai bien la refaire en solo sur une Unlimited pour voir ce que ça donne.

kai-lenny-romuald-mamadou-stephane-bodet

Qu’as tu visité ? Quels parcours de downwind as tu eu l’occasion de faire?

Je suis resté 2 semaines et demie à Maui, j’en ai profité pour visité pas mal d’endroits. On ne peut pas tout voir en si peu de temps, mais je crois que le principal a été fait. Des plages connues comme Ho’okipa Beach, au sommet du Haleakala à 3055m, en passant par Lahaina l’ancienne capitale d’Hawaii ou la fameuse côte de Thousand peaks, tout est bon à Maui.

J’ai fais 6 fois le Maliko dont une fois avec l’UL 18×23,5 de Robert Teriitehau, un pur bonheur.

En downwind j’ai également fait le Maui2Molokai (42km) où je finis 3ème en 14’ en 3h37’ et 12 sec, un parcours fabuleux, mon meilleur downwind je crois bien. Des boulevards de houle bien larges se présentent devant la planche et permettent de scorer des bumps de folie.

À Oahu, je n’ai pas fait de downwind avant la M2O, j’ai préparé sereinement la course et j’en ai profité pour visiter le North Shore, Pearl Harbor, Diamond Head… et j’ai aussi pas mal SUP Surfé à Waikiki Beach pour le fun.

Quelques anecdotes inoubliables à raconter?

Oui quelques-unes:

–    Rencontrer Kai Lenny sur l’eau pendant une session surf à Ho’okipa Beach à 7h00 du matin et taper la causette se remémorant notre première rencontre à La Torche en 2014. Sympa !

–    Pour aller à Molokai la veille de la M20, on y est allé avec notre bateau escort dont le capitaine est un pêcheur professionnel de gros. Il a lancé 7 lignes de traîne et une daurade Maï Maï a mordu à l’un des hameçons pile-poil en face de China Wall. On a mis plus d’une demi-heure à la remonter à bord, balancés par la houle du Pacifique. Résultat de notre pêche: une énorme daurade mâle d’1,70m pesant plus de 50kg, la plus grosse que notre capitaine et nous aussi n’ayons jamais pêché. Énorme !

daurade maï maï

–    Avoir diné dans la maison de Robert Teriitehau à Maui, après avoir rencontré des amis à lui sur la M2M, des calédoniens, Laurent Waho et Fabrice Chaminade. La maison de Robert est magnifique, un vrai musée de la glisse et de la culture polynésienne. Magique !

aloha romuald mamadou

Recommended SUP News :

Yanis Maire: la Nouvelle Pépite du Team Starboard France
Champion de France Junior de SUP technical race 2016, récent vainqueur de la longue distance […]
World Champion’s Girlfriend – A Full-Time Job: Interview With Kristi Dreibergs
Being a rider, you spend your weeks training and your weekends racing, which does not […]
SUP Race CUP 2017- Day 2 and Overall Results
Day 2: Long Distance Men’s results: 1- Michael Booth 2- Connor Baxter 3- Titouan Puyo […]
SUP Race CUP 2017 Day 1 Results: Sonni Honscheid and Titouan Puyo Have the Upper Hand
Men’s Results: 1- Titouan Puyo – 53:43 2- Connor Baxter – 53:47 3- Michael Booth […]
Romuald Mamadou Rejoint le Team 425 Pro !
Double vainqueur de ZE RACE, le fameux downwind guadeloupéen de 50 kilomètres, Romuald Mamadou est un […]
Zane Schweitzer, the Ultimate Waterman Who Stands Up for the Cure
Having participated in the Ultimate Waterman competition twice, Starboard SUP rider Zane Schweitzer has achieved the […]

SOCIAL SUP