Lulu et Jules Langlois, Passage de Relais entre Père et Fils

25/10/2016

Quand un papa ex-champion du monde en équipe en windsurf fait découvrir le SUP à son fils et lui donne le goût de la compétition, ça donne tout de suite une autre graine de champion. Bienvenue dans le Var, chez la famille Langlois, au sein de laquelle la maman Nathalie n’est pas en reste derrière Lulu le père et Jules le fils. A 15 ans seulement, celui-ci est en train de passer dans la cour des grands, avec à son palmarès un double titre de vice-champion de France 2015 en -15 ans et sa place dans le collectif jeunes de la Fédération Française de Surf.  Interview croisé et passage de relais entre père et fils à quelques jours du Championnat de France de SUP Race 2016.
(Photos: 421Sport et Frédéric Mutryn)

Lulu et Jules Langlois

Lulu et Jules Langlois, pouvez-vous vous présenter et nous rappeler votre palmarès?

Lulu: j’ai 57 ans et je viens de la planche à voile que j’ai commencé à pratiquer en 1975.

En 1976 j’ai fait un championnat du monde avec un certain Robby Naish... La même année j’étais champion de France junior en Windsurf. J’ai été champion du monde par équipe en 1979.

Jules: Je m’appelle Jules je vais avoir 15 ans. Je fais du SUP depuis 6 ans environ et du surf. Je suis vice-champion de France -15 en Technical Race et Long Distance, Champion PACA en SUP surf et cette année 1er Open 12’6 de la SUP RACE CUP.

Jules Langlois à Collioure

Comment avez-vous tous les deux démarré le SUP ? 

Lulu: on a un copain qui avait arrêté le surf à cause de problèmes de dos et qui s’était mis au SUP. Il m’a convaincu d’essayer… j’ai été rapidement conquis et j’ai vite retrouvé l’exaltation des débuts de la planche à voile.

Jules: C’est mon père qui m’a donné l’envie et j’ai bien accroché.

Lulu Langlois en mode downwind

Est-ce que vous vous entraînez ensemble et comment vous entraînez-vous?

Lulu: comme le jeune n’est pas autonome, c’est souvent moi qui l’amène pour ramer. Mais il y va quelques fois avec sa mère. On n’a pas de plans bien précis, ça dépend un peu des conditions, on s’adapte. Néanmoins ç’est en train de changer depuis que Jules a les plans d’entraînements de la fédé. On se structure un peu et je suis le mouvement.

Jules: On essaye de s’entrainer ensemble et je rame tout seul quand Lulu bosse. J’essaie aussi de surfer au maximum.

Jules Langlois SUP Surf

Quels sont vos spots d’entraînements ? 

Lulu: on va souvent à Bandol car c’est la plage la plus proche de la maison, sinon pour le SUP surf, c’est souvent du côté des Lecques. Pour les dimanche pique-nique, c’est vers les îles des Embiez avec la famille Leneil. Pour les downwinds c’est La Ciotat > Six Fours (18 kms) ou Bandol > Six Fours (8 kms). Aujourd’hui on s’est fait 2 fois Bandol > Six Fours.

Jules: On rame souvent à Bandol ou six fours et on surf pas mal à St Cyr (dans le sud sous le soleil ;))

Didier Leneil et Lulu Langlois

Quels sont les points forts et faibles de l’un et de l’autre?

Lulu: les points forts de Jules sont bonne glisse, explosivité, technique de rame et surf. Il n’a pas beaucoup de points faibles, il manque un peu de physique, mais ça va venir.

Jules: Lulu a une super bonne technique de rame et de l’endurance. Il lui manque un peu de cardio pour les sprints.

Ça glisse pour Jules Langlois

Jules est passé plusieurs fois devant son père cette année ? L’élève a-t-il déjà dépassé le maître ? Comment gérez-vous la rivalité entre vous? 

Lulu: Ça fait quelques mois que l’élève a dépassé le maître !! J’en suis flatté. Sinon sur l’eau on a tous les deux un dossard et c’est chacun pour soi. On s’encourage quand même !

Jules: Oui j’ai enfin réussi à le vaincre 😉 on essaye quand même de se tirer la bourre dès qu’on peut.

Deux champions mais une compagne et une maman derrière… quel rôle joue Nathalie dans votre passion?

Lulu: la Maman nous accompagne partout et surtout sur les épreuves de SUP Surf car là elle y participe. Elle est plutôt branchée vagues, donc s’il y un truc à se mettre sous la dent elle est à l’affut et hyper motivée. Au final je n’ai pas le choix, entre la mère et le fils, il y en a toujours un pour pousser l’autre. En plus des fois elle nous fait la logistique pour les downwinds ! On l’a bien converti en fait (elle ne s’en plaint pas). Ndlr: depuis cet interview, Nathalie s’est placée 4ème des Championnats de France SUP Surf 2016

Jules: Elle nous soutient, nous motive, s’entraine avec nous.

Nathalie Terol 4ème du Championnat de France de SUP Surf

Vous maîtrisez tous les deux d’autres sports de glisse: surf, skate, windsurf, etc… pouvez-vous nous en parler?

Lulu: avec le temps qui passe, je ne maîtrise plus rien ! On a fait du snowboard pendant un moment, mais on est plutôt eau en ce moment. Je me suis remis au surf, ce n’est pas mal aussi, plus physique, plus simple, la pure glisse. Jules est bon en skate et aussi en surf et longboard. Je ne fais plus de planche à voile, mais sous les tropiques avec du matos à disposition, je veux bien y aller.

Jules: Je fais beaucoup de surf en compète dans le sud et du longboard sur les coupes de France.

Lulu Langlois en surf

Quel matériel utilisez-vous?

Lulu: plus trop de sponsors en ce moment. Du coup j’utilise ma première planche de race, une Starboard Surf Race qui est top en downwind avec une pagaie Quick Blade et une Lokahi 7’11 en vague, et j’attends une 9’0 Catch Surf, c’est une planche en mousse avec laquelle je pourrai faire du Long SUP  et surfer ….

Jules: J’ai actuellement une 12’6 x 25 NSP en race et une pagaie Starboard (je n’ai pour l’instant pas de sponsors de SUP) et WAXX et VISSLA m’aide pour les vêtements.

Jules et Lulu Langlois

Recommended SUP News :

Didier Leneil, Homme de la Mer et Spécialiste de SUP Downwind
Didier Leneil, champion de France de SUP à Crozon en 2012, nous parle de sa […]
Plus de 50 Downwinds sur l’Etang de Berre pour David Tourenc
David Tourenc, grand connaisseur de l’Etang de Berre, partage avec TotalSUP son spot préféré. Il franchissait […]
Les Espoirs du SUP Race Français en Stage National
A quelques jours du Championnat de France de SUP Race 12’6, focus sur les meilleurs […]
Championnat de France 14′ 2016 à Crozon: Les Favoris
Ce week-end a lieu la Presqu’ile Paddle Race à Crozon qui pour son édition 2016 […]
Le Grand Prix Guyader SUP Race 2016
Par Martin Letourneur, en partenariat avec VMG Blades, Hobie Cat Europe, Howzit, CT+ et Swell Addiction. Le […]
The Weekend SUP Recap – Titouan Puyo, Gabas Paddle Race, Trevor Tunnington and more!
A quick report on the events that took place while you were unplugged. Today we'll […]

SOCIAL SUP