Interview de Titouan Puyo : “J’avais besoin de changement”

08/03/2016

Aujourd’hui nous avons la grande chance de pouvoir interviewer Titouan Puyo, le SUP rider professionnel français qui a récemment quitté la marque Starboard pour rejoindre l’équipe NSP. Le numéro 5 mondial nous livre en détail les raisons de son départ, ses premiers pas chez NSP et ses objectifs cette saison !

Bonjour Titouan, il y a quelques semaines tu as quitté la team Starboard pour rejoindre la team NSP.  Qu'est-ce qui t'as motivé dans ce choix ? 

J'avais besoin de changement. Starboard est une grosse marque qui m'a beaucoup apporté mais j'avais envie d'autres choses. De plus NSP et surtout son équipe (Alain Teurquetil qui design les boards, Travis Grant, Vincent Verhoeven, Rico Leroy…) ont toujours été des partenaires de “trip”. J'ai souvent eu l'occasion de tester les boards et de discuter avec eux. Leur manière de fonctionner me plait et les planches aussi. Les choses sont plus simples et claires dorénavant : Alain design les boards et s'occupe de nous. Ensuite moi et Travis ramons ensemble et aidons Alain à développer les planches.

Tu as dit que tu aidais Alain à développer les planches. Comment es-tu impliqué dans le développement des boards NSP ? Parle-nous de ta/tes planches ? Es-tu sur du custom ?

Je suis impliqué, mon avis est pris en compte, le duo Alain/Travis fonctionne à merveille pour développer les planches, je m'habitue donc à leurs idées et je leur apporte aussi des choses nouvelles. Alain est simplement essentiel pour NSP ! Il fait tout de A à Z. C’est un gars passionné qui dessine des planches, va sur l'eau, fait des courses, demande des feedbacks…

Pour l'instant je suis sur des planches de series mais des customs vont bientôt sortir. Travis et moi aurons l'occasion de les tester sur certains events au cours de l'année. Donc pour l'instant je m'habitue aux planches existante et j'en suis déjà très content. 

Je n’ai fait qu’une course officielle en 12'6 pour le moment : le championnat de Nouvelle Zélande. Lors de ce championnat, j'ai pu faire toutes les courses avec une seule et même board : la 12'6 par 25 qui est une planche polyvalente et performante partout ; elle me plaît vraiment ! En 14' c'est un peu différent, les courses sont plus spécifiques donc j'ai des planches différentes. J’en ai 4 en tout, une de flatwater de 14' par 23, une entre les deux, aussi une de 14' par 23″ mais plus polyvalente et également un de DW qui fait 14' par 24,5″. Toutes ont des poignées intégrées, j'aurais juste une flatdeck pour la PPG. Actuellement j'ai la board que j'aurai à la Carolina Cup, je m'y habitue pour être prêt en avril.

«J'avais besoin […] de me mettre en confiance»

Tu as également rejoint la team QuickBlade ?  As-tu trouvé chez QB l'équipe et l'équipement qu'il te faut ?

Oui j’ai rejoint Quickblade, ce que j'aime chez eux c'est que c'est une marque qui se concentre seulement sur les pagaies, elles sont donc plus performantes et plus abouties, ça se sent quand on les utilise. J'aime aussi la philosophie de la marque. Jim Terrel (le fondateur de la Quickblade) est un pagayeur de longue date et il pagaie toujours, ça a son importance. Pour ce qui est de mon équipement personnel, j'utilise la Trifecta 86 de chez Quickblade et j'en suis très content, comme la grande majorité de SUPeurs qui l'utilise. Nous avons déjà commencé à discuter d'une nouvelle pagaie mais je ne peux pas en dire plus pour le moment…

Tu viens de gagner 4 courses en Nouvelle-Zélande, peux-tu nous dire pourquoi tu as décidé de commencer l'année par cette partie du monde … un endroit où se trouvait également Travis il y a peu d'ailleurs ? Qu'y as-tu trouvé ?

NSP est bien représenté en NZ, mon nouveau sponsor tenait donc à ce que j'y aille. 

J'avais besoin de faire des courses sur ces nouvelles boards mais aussi de me mettre en confiance. J’ai réussi à faire tout ça en Nouvelle-Zélande, en gagnant ces 4 courses. La Beach Race s'est déroulée en 3 heats (épreuves éliminatoires) et une finale ; c'était donc un super entrainement et ça m'a permis d’essayer de nouvelles choses. 

Je n'avais jamais fait de courses de SUP en NZ, j'avais juste eu l’occasion d’y faire des courses en va'a (pirogue polynésienne) et j’étais donc très content de pouvoir y retourner. 

On peut donc dire que tu prends déjà un bon départ avec ces planches NSP. Quelles sont tes premières sensations avec tout ce nouveau matériel ?

quickblades paddleJ'avais passé une bonne partie du mois de février chez Alain Teurquetil à Byron Bay. Pour essayer toutes les planches de la gamme afin de faire mes choix pour les différents events de la saison. Et voir aussi si j'allais réussir à m'adapter aux boards ou si on allait devoir me faire des prototypes. On a fait le choix de me laisser la moitié de la saison sur ces boards et faire le bilan ensuite.

Pour l'instant je suis très satisfait de mon “move”. C'est toujours un peu stressant, mais je ne regrette pas et j'en suis très heureux. 

Quels sont tes principaux objectifs cette saison ?

Mes principaux objectifs n’ont pas changé, la planche change mais le terrain reste le même !

Je vais faire mes courses les unes après les autres. Mon objectif sera de me qualifier en équipe de France pour les championnats Européens et le mondial ISA.

Et puis j’ai aussi un autre objectif un peu à part, j’aimerais apprendre à faire de la Unlimited pour peut-être participer à la Molokai en 2017.

Merci à toi Titouan, on te souhaite le meilleur pour 2016 !

Recommended SUP News :

Benoit Carpentier : À La Découverte du Champion d’Europe de SUP Surf !
Champion d’Europe de SUP Surf à Peniche, Portugal, au début du mois, Benoit Carpentier, le […]
Penelope Strickland’s Globetrotting SUP Racing Trip
Penelope Strickland, New-Zealand rider took a few months off to travel and race. Having traveled […]
Interview avec Alexandre Bicrel, le SUPer Bordelais
Alexandre Bicrel est l’un des meilleurs juniors français. Entre SUP et études, le Bordelais est […]
Dylan Frick’s Mother Anna-Marie – Meet the Original SUPer Mom
Dylan Frick is a 21-year-old South African Starboard SUP racer. Having taken up Stand-Up Paddle a […]
Jeramie Vaine: “My Dream Role at Surftech”
California-based brand Surftech is growing and has just signed with a new ambassador / team […]
The EuroSUP 2017 Recap in 10 Points
The second annual edition of the EuroSUP (European Stand-Up Paddle Championship) was hosted in Peniche, Portugal, […]

SOCIAL SUP