Effets de l’Automassage et Intérêts en SUP

22/05/2017

Par Rémy Casa, préparateur physique à La Cigale Surf Club

L’automassage (AM) devient à la mode et certains rameurs à l’image de Virginie Samson en font régulièrement usage ! Alors quels sont les effets de cette technique et les intérêts pour vous les SUPracers ?

automassage mollet

Les vertus revendiquées de l’AM sont : le gain de mobilité aigu et chronique (amplitudes articulaires et aisance musculaire lors des mouvements et gestes techniques), la potentialisation des performances suite à l’utilisation de l’AM lors de l’échauffement (effets positifs notamment sur la force, la puissance et la vitesse) et l’optimisation de la récupération post effort !

Pourquoi ces effets ? L’AM agit sur le relâchement des tensions myofasciales (muscle + tissus conjonctifs) et sur l’irrigation sanguine de ceux-ci pour « libérer » la mobilité articulaire et l’amplitude en assouplissant et en détendant les tissus.

Automassage

Ce phénomène s’explique par la stimulation des récepteurs sensoriels sensibles à la pression sur les tissus. S’ajoutent à cela les effets du massage (expliqué dans l’article sur les moyens d’optimiser sa récupération).

Concrètement en SUP ? Bon ok, j’y viens ! En SUP vous avez besoin de mobilité articulaire ? Bien sûr, notamment au niveau de l’épaule (qui est une articulation complexe), du rachis et du bassin pour aller chercher l’amplitude gestuelle ! En SUP est-ce utile de s’en servir pour s’échauffer ?

YES, effets positifs sur la force, la puissance et la vitesse ! Et pour récupérer ? Si l’optimisation de la récup fait partie de vos principes pour pratiquer votre sport le plus longtemps possible en gardant un niveau à la hauteur de vos espérances ça peut aider en faisant partie d’un tout : une bonne hygiène de vie !

automassage épaule

Dans quels contextes ?

Échauffement : l’AM est une valeur ajoutée à votre warm-up routine, mais n’est pas une fin en soi. Il peut notamment être utile pour remplacer l’étirement passif dans l’échauffement que certains n’arrivent pas abandonner (malgré les effets néfastes prouvés par la science) car il potentialise l’amplitude gestuelle et l’apport sanguin sans nuire à la performance, c’est même l’inverse puisque certaines études montrent même que l’AM ajouté à une routine d’échauffement optimiserait ,en plus de la mobilité, les performances de puissance, force, vitesse et agilité !

Automassage carré

Récupération : les études montrent des effets positifs sur les dommages musculaires post efforts (courbatures) et sur les sensations de fatigue musculaire post effort ! Ajoutez à cela les effets drainants et dé-contracturants du massage ! L’AM est notamment utile après les entraînements intenses et durant les périodes ou les courses s’enchaînent.

Mobilité : il y a des effets aigus sur la mobilité après une séance d’automassage, mais ces effets s’estompent au bout de quelques minutes. Pour obtenir un gain chronique durable de mobilité, pas de secret ! c’est comme pour tout : la RÉGULARITÉ !

Différents types d’outils :

Stick de massage : permet de doser la force du massage, d’insister sur des zones précises.

stick de massage

 

La balle de massage : permet d’insister sur des zones/points de tensions précises, de « rentrer » dans les tissus en profondeur ou d’isoler sur des petits muscles ou petites zones.

balles de massage

Le rouleau : massage plus ou moins profond et fort en fonction du poids que l’on applique sur le rouleau et de la longueur des « dents » du rouleau. Permet de masser en global des grandes zones.

rouleau de massage

Comment l’utiliser ?

Échauffement : travaillez avec un rythme soutenu, il faut s’activer, c’est un échauffement ! Exemple 3 séries de 20sec par groupe musculaire avec un rythme de massage soutenu ! Priorisez sur le membre supérieur et le tronc pour l’échauffement en SUP !

Récupération : rythme lent, on se relâche bien ! 3 à 5 séries de 30sec ou plus par groupe musculaire. Utile de masser tout le corps comme sur la vidéo. Insister sur les zones de tension et les muscles que vous sentez lourds. Ne pas massez sur des douleurs avant d’avoir identifié le problème : médecin !

Mobilité : pour des effets chronique et durable : au moins 3 séances par semaine !

Filmé et édité par Remy Vroonen Photography
Modèle : Virginie Samson

Recommended SUP News :

Effects of Foam Rolling and Its Interest for SUP Racers
By Remy Casa, Foam rolling (FR) is a form of manual therapy that has become […]
8 Techniques Pour Optimiser Sa Récupération en Stand Up Paddle
Par Rémy Casa, préparateur physique La saison de SUP Race est longue, les entraînements et les […]
Entraînement Technique et Préparation Physique, le Livre du SUP de Rémy Casa
Rémy Casa, préparateur physique à la Cigale Surf Club à Sainte-Maxime, n’arrivait pas à trouver […]
8 Moyens de Varier vos Séances d’Interval-Training
Aujourd’hui, Rémy Casa, préparateur physique de SUP, nous donne ses conseils pour varier les séances […]
Les 10 Choses à Faire la Semaine Avant une Course de SUP
Par Remy Casa, préparateur physique Avoir une routine stricte lorsqu’une course approche est important et bénéfique […]
Mélanie Lafenêtre, de l’Ombre à la Lumière!
A à peine 16 ans, la pensionnaire de La Cigale Surf Club a passé plusieurs caps […]

SOCIAL SUP