Championnats de SUP Race au Brésil: les Favoris!

30/04/2016

Suivez la première étape des Championnats du Brésil de SUP Race sur TotalSUP!

Le brésil est un pays qui regorge de talents, après avoir discuté avec Antonio Gonzaga, l’organisateur de la première étape des championnats brésiliens, et avec Luciano, l’éditeur de “Supclub Brasil”, j’ai appris qu’ici il était difficile pour les athlètes de se déplacer à l’international. En effet, le faible taux de change entre le réal et le dollar ou l’euro rend très coûteux le moindre billet d’avion et il est dur pour eux de trouver les fonds nécessaires à une carrière internationale.

Pour autant le niveau est présent. Les riders brésiliens s’entraînent chez eux, entre eux, mais sachant qu’ils doivent fournir deux fois plus d’efforts que les athlètes des autres pays, ils ont appris à repousser leur limite avec le rêve d’un jour participer aux grandes courses internationales : les Pacific Paddle Games, la Molokai2Oahu, la Carolina Cup…

Selon Antonio Gonzaga, il y a actuellement 10 athlètes capables de s’imposer sur ces championnats, et en dehors de ces 10, il y en a 10 autres capables de terminer dans le “top 10”. Avec TotalSUP, découvrez qui sont ces 10 athlètes brésiliens capables de remporter cette première étape des championnats:

Guilherme Dos Reis : c’est le plus jeune favori mais également le plus attendu. A seulement 17 ans, sa progression fulgurante impressionne tout le monde et avec ses 58kg, il possède sûrement le meilleur rapport poids/puissance du Brésil avec sa 12’6 x 21′.

Luiz Guida “Animal” : quatre fois champion du Brésil de SUP Race, le brésilien de Sao Paulo est extrêmement puissant sur les plans d’eau plats mais maîtrise également parfaitement sa planche dans les vagues et conditions ventées. Il avait surpris tout le monde en se classant 2e de l’une des demi-finales de la Battle Of the Paddle à Dana Point en 2013.

Paulo Dos Reis : Ancien champion du monde de windsurf et champion du brésil de SUP Race en 2014, il s’entraîne très dur avec son fils Guilherme et sera l’un des grands favoris pour l’épreuve de longue distance.

Arthur Santacreu : sélectionné en équipe du Brésil aux mondiaux ISA 2015, le jeune brésilien est réputé pour sa puissance sur le plat a remporté l’une des étapes des championnats brésiliens l’an dernier et pourrait être aux avant-postes pour commencer 2016 avec une seconde victoire.

Rafael Leão : Toujours sur le podium mais jamais premier, il est capable de battre quiconque sur la longue distance, gardez un oeil sur lui.

Marinho Cavaco : Surement l’un des rameurs les plus complets du Brésil, capable de mener la course autant sur le plat qu’en mer agitée, il ne faut pas le sous-estimer.

Antonio Gonzaga : Organisateur et local de l’étape, il a l’avantage du terrain sur tous ses adversaires, il connaît le lac par coeur et a grandi dans les vagues de Praia Mole, il risque d’être redoutable sur la longue distance avec son prototype Makano 12’6 x 22′.

Eri Tenòrio : s’améliore à chaque événement, sa progression de ces derniers mois peut l’amener facilement vers les toutes premières places.

Givago Ribeiro : athlète olympique en OC1 et préparateur physique, il est le “dark horse” de la scène brésilienne et il peut autant gagner que finir en dehors du top 10.

Bruno Pintanga : champion du brésil master, son expérience lui permet toujours d’être là ou il faut et de gérer ses courses intelligemment.

(NB : J’ai évidemment aussi mes ambitions sur cette compétition, s’il est impossible de déterminer le niveau général en longue distance, je sais que j’ai toutefois affaire à des rameurs qui s’entrainent très dur sur le plat, et pour avoir ramé une ou deux fois avec certains, ça va être une course très rapide en tête. Pour la technical race, c’est mon domaine de prédilection, si les prévisions s’annoncent correctes ça devrait envoyer niveau vagues avec possiblement un “remake” version brésilienne de la BOP 2014 à Salt Creek !)

Chez les filles, un duel de force pour la victoire s’annonce entre les 3 favorites :

Barbara Brazil : la triple championne du brésil de SUP race est toujours autant en forme, capable de gagner peu importe les conditions, elle aura à coeur de défendre son titre.

Lena Ribeiro : 4e aux mondiaux ISA 2015, la jeune brésilienne ne fait pas d’erreurs. Endurante sur le plat et à l’aise dans les vagues, un premier titre de championne du brésil semble proche.

Aline Adisaka : plus connue pour ses performances en surf sur le circuit Stand Up World Tour, elle s’entrâine pourtant dur en race avec son mari Paulo Dos Reis. Elle sera incontestablement favorite si les conditions sont solides pour la Technical Race mais peut faire la surprise en longue distance également.

Vous pourrez suivre en live les courses de ce week-end sur le lien suivant : http://surfpro.com.br/2016/cbsup/01/indexsup.htm . Mais également sur totalSUP.com et sur notre page facebook pour plus de news, de résultats et d’interviews!

Le départ de la longue distance catégorie 12’6 pro est prévu pour environ 10h30 heure locale (15h30 en France).

Recommended SUP News :

Molokai 2 Oahu 2016 : Recap & Results
This past sunday was marked by the annual Molokai 2 Oahu. It was an amazing day, from […]
Brazilian Championship Étape 1 à Floripa – Long Distance et Technical Race
Ce week-end, vous avez pu suivre avec TotalSUP le déroulement de la 1ère étape des […]
Tristan Boxford, the Man Behind the Waterman League
We had plenty of questions for Tristan Boxford, founder, via the Waterman League, of the […]

SOCIAL SUP