Ze Race 2017 C’est Fini. Cap sur Ze Race 2018 !

03/02/2017

par Olivier Tanton. Photos: Aéroworx et Caroline Aillau.

ZE RACE, c’est tout d’abord un nom, un concept émergé de discussions plus ou moins profondes, dans ces soirées où l’on est prêt à refaire le monde entre copains passionnés.

romuald mamadou ze race

 

Bercé par les histoires de MOLOKAÏ et du rêve américain, un des plus passionnés s’est alors lancé dans le vide… « Et si nous aussi, on organisait une MOLOKAÏ en Gwada ??? » Grand silence…. Puis on a du convenir qu’on ne devait pas être plus manche que les gringos, que nos downwinds valaient bien le terrain de jeu de cette course hawaïenne légendaire qui se courent depuis 1910, et qu’on pourrait en profiter chaque année sans avoir débourser 5000$US. Et en plus, ce serait Chez nous !

 

ze race downwind guadeloupe

 

Voilà, à l’origine, ZE RACE, c’est avant tout un caprice de gosses gâtés par mère nature qui chaque jour leur offre l’eau chaude, l’océan bleu et les alizés infatigables, et qui ne veulent pas passer à côté d’une aventure à la pagaie. Alors leur terrain de jeu quotidien est devenu le tableau d’une épopée, d’une aventure humaine, d’une volonté de partage et malgré un nom trompeur et zélé, la course est juste ZE prétexte, ZE excuse, ZE moyen supplémentaire de se dépasser et de partager. L’essentiel de ZE RACE est ailleurs que sur la grille des résultats, même si chaque vainqueur est honoré comme il se doit.
ceremonie de ze race 2017

 

Mais ici, chaque arrivée est fêtée comme une victoire. Premier ou dernier reçoit du public l’accueil de ceux restés à terre et qui manifestent leur respect bruyamment.
Comme dans chaque aventure humaine, il y a des flops, des rendez-vous ratés (l’édition de 2015 s’est courue le samedi 28 janvier, seul et unique jour de l’année avec moins de 5 nœuds de vent…mais toujours 50km à parcourir…) Il n’empêche, certains diront encore dans 20 ans « moi, j’y étais !! » avec le trémolo nostalgique dans la voix et le souvenir d’une journée de souffrance que l’on s’était pourtant promis d’oublier. Sauf que la fierté de l’avoir fait, inscrit cette course à tout jamais dans nos mémoires.

 

ça glisse à ze race

 

Pour le coup, 2017 fut au grand bonheur de tous un cru exceptionnel, ZE Millésime. 20 nœuds établis, 2 mètres de houle parfaitement orientés qui ont permis à tous de réaliser des performance et des vitesses de navigation phénoménales sur une telle distance.Vainqueur en surf ski, Nicolas LAMBERT bât le record de l’épreuve et boucle son parcours en 3h04’ 48’’ avec une moyenne de 15,8km/h. En Stand Up Paddle, le vainqueur de 2016 Romuald MAMADOU a remis le couvert et remporte l’édition de 2017 en 4h17’28’’ à 11,6km/h de moyenne, battant son record de 8 minutes. Les spécialistes apprécieront… En pirogue OC1, Stéphane Bodet gagne en 3h43’50’’, juste à 2 minutes du record détenu par Damien Troquenet en 2016. En prône paddleboard Médéric Berth bât aussi le record en gagnant en 5h44’29’’. Sur une telle distance, ces scores illustrent parfaitement les conditions de glisse sur la totalité du parcours, des grandes glissades à plus de 20km/h, des enchainements de surf qui n’en finissent plus, le jardin d’éden du downwinder s’offre à celui qui se jette à l’eau et se lance dans cette aventure un peu folle.

 

mederic berthe ze race

 

2017, c’est aussi une édition relevé. Avec 60 participants sur 4 supports différents (SUP, surf ski, pirogue et prone paddleboard), 5 pays représentés, avec des têtes d’affiche invités grâce à l’implication de la compagnie XL Airways : Garrett FLETCHER (USA) et Dimitri GEORGES (vainqueur ZE RACE 2014 et 2015) en SUP, Oscar CHALUPSKI (Afrique du Sud) 12 fois champion du Monde en surf ski, ZE RACE prend de l’épaisseur, du contenu, de la considération auprès des meilleurs. ZE RACE se bonifie au fur et à mesure des éditions. Si ses créateurs ont du mal à voir grandir leur bébé, c’est aussi qu’ils entendent bien garder l’esprit de leur méditation initiale : la multiplicité des supports avec comme point commun, l’amour du downwind sur un beau parcours en pleine mer. Pas question de renier ces principes fondateurs, il sont inscrits dans le marbre.

 

frederic-desmoulins-ze-race

 

Alors, peut être que vous aussi, l’aventure vous tente… ? En plein mois de janvier, entre 2 alertes aux pluies verglassantes, venez plutôt glisser dans l’eau limpide de la mer des Caraïbes que sur le trottoir de votre parking, juste avant de gratter le pare brise ! Ici, la brise, on l’attend chaque jour pour mieux l’apprivoiser, pour mieux glisser. 50 kilomètres de glisse et de plaisir, cela ne se refuse pas.

 

ze-race-stephanie-jeauneaux

 

OZez ZE RACE en janvier 2018 !!

Si vous avez avez besoin d’autres arguments, voici 10 raisons pour participer à Ze Race

Recommended SUP News :

Romuald Mamadou Rejoint le Team 425 Pro !
Double vainqueur de ZE RACE, le fameux downwind guadeloupéen de 50 kilomètres, Romuald Mamadou est un […]
Garrett Fletcher to Headline Ze Race in Guadeloupe
With a new low cost airline connection between Miami and the beautiful island of Guadeloupe in […]
10 raisons pour participer à ZE RACE 2017
L’année dernière TotalSUP a eu le privilège de partir en Guadeloupe pour découvrir un challenge […]
Championnat de France 14′ 2016 : Amandine Chazot et Titouan Puyo Conservent leur Titre
Ce week-end ont eu lieu les championnats de France de Sup Race en 14 pieds, […]
Championnat de France 14′ 2016 à Crozon: Les Favoris
Ce week-end a lieu la Presqu’ile Paddle Race à Crozon qui pour son édition 2016 […]
Hawaii, le rêve accompli de Romuald Mamadou
En pleine organisation de l’édition 2017 de Ze Caribbean Race sur sa mer natale de Guadeloupe, […]

SOCIAL SUP